Au détour d'un mur...

Réservé aux puristes...
Répondre
boulette
Habitué
Messages : 151
Inscription : 25 déc. 2005 20:06

Au détour d'un mur...

Message par boulette » 09 mars 2019 23:31

Lulu avait été séparée de son amour des années plus tot lors d'un combat particulièrement sanglant, elle ne savait plus vraiment contre qui c'était et, au fond, cela avait il vraiment de l'importance? Depuis lors, elle l'avait cherché partout, fait le tour des souterrains, et en désespoir de cause, avait fini par courir le vaste monde à la recherche du moindre indice pouvant la mettre sur la piste.

Elle ne pouvait se résoudre à croire qu'il avait profité d'un combat qui avait mal tourné pour l'abandonner comme un lâche qui n'assume pas une rupture. Non, son punaise n'était pas comme ça, c'était quelqu'un de franc et fiable, quand il promettait il faisait, et il lui avait promis d'unir sa vie à la sienne.
De fait, au début, elle était revenue au dispensaire, personne, puis elle s'était mise à le chercher. Le temps passant, le désespoir se mua rage et elle répandit le sang et la destruction à travers les souterrains. Au début, sa horde était avec elle. Sa rage et sa colère n'ayant de limite que le puits sans fond de son désespoir, petit à petit, les gens s'écartèrent d'elle, seuls restèrent Evolia et Polux. Quand elle décida que les souterrains ne suffisaient plus et que peut etre qu'ailleurs ils retrouveraient son Bien Aimé, ils la suivirent, n'essayant meme pas de la raisonner. Ils Savaient que c'était peine perdue. Il était vivant, quelque part, elle le savait, elle le sentait c'est tout...

Enfin, 10 ans plus tard, ils étaient de retour, fatigués de tout le sang qu'ils avaient répandu, vieillis.Peu importait le nombre de pays et de contrées traversés, la certitude qui l'avait fait tenir jusque là s'était effritée... Elle ne savait plus si son instinct lavait trompé toutes ces années ou si elle devait continuer de croire. Quand la mélancolie devenait trop présente, Lulu avait découvert un moyen de s'en protéger, meme si ses compagnons ne voyait pas ça d'un bon oeil.
Lors d'un de leur voyage, ils étaient tombés sur des marchands qu'ils avaient égorgés. C'était un soir d'hiver, après la bataille, Lulu et ses complices avaient dépouillé ces malheureux et avaient trouver de la nourriture dans leurs bagages.

Evolia, contente d'avoir de quoi se remplir le ventre ailleurs que dans un repaire d'ivrognes mal dégrossis, s'etait mise à faire un bon petit ragout. Ils mangèrent de bon coeur pour une fois. Après le repas, ils s'étaient effondrés. Cette nuit là, ils firent tous des rêves étranges, peuplés de monstres et de paladins. Le lendemain, ils avaient comme la gueule de bois après un concours de bières avec Fullkro!

Le lendemain, des choses étranges se produisirent. Polux qui n'était pas un grand fan d'omelette aux champignons, finit par se demander s'ils n'avaient pas été empoisonnés car suite à un de leur repas ou lui avait refusé de faire l'effort de gouter l'omelette de Lulu, il vit Evolia courir derrière un morbelin en l'appelant Crash, alors que pour le coup, il était sur que ce nain là était mort! Ils avaient fait ses funérailles et avaient brulé son corps ensuite. Lulu s'était posée et discutait avec un arbre de l'itinéraire le plus court pour rentrer à la maison pour faire à manger à son pupu d'amour. Il avait couru après Evolia en essayant de la raisonner et de la protéger. En fin de journée, les effets s'étaient dissipés, Lulu et Evolia étaient à nouveau conscientes du monde qui les entourait. Alors qu'Evolia s'effondra en larme d'avoir à revivre ce deuil si dur, Lulu avait repris du poil de la bete. Ces champignons lui avait permis de s'évader quelques heures ailleurs, dans une réalité moins dure à supporter malgré les années passées. Depuis, quand l'absence de punaise lui était trop cruelle, elle se faisait une petite omelette aux champignons et s'offrait un trip. C'est ainsi qu'un jour, elle annonça à ses deux comparses que dès le lendemain ils prendraient la route du retour à la maison.

En arrivant à Delain, ils virent sur les murs placardé une annonce pour aller explorer des arènes de combat. N'ayant jamais vu ça a Delain, ils furent tentés d'aller voir et de visiter. Une fois arrivés dans la halle merveilleuse, on leur demanda de s'inscrire, ce qu'ils firent, puis tout se précipita un peu, ils se retrouvèrent dans une arène...mais pas sur les gradins de l'arène, avec tout plein d'aventuriers qu'ils ne connaissaient pas.
Lulu sortit son arc, Evolia posa sa main de dessus...

Attends Lulu, je crois que beaucoup de choses ont changé ici, range ça et attendons de voir ce qui se passe.

Lulu bougonna, ronchonna, râla...

Moi je crois que c'est très simple, y a plein de monde, y a qu'à choisir par qui on commence!

Lulu, je te demande juste pour une fois de ne pas en faire qu'à ta tête... En dix ans je ne t'ai pas demandé grand chose donc...s'il te plait.

De fait, Lulu rangea son arc et attendit la suite...
Une voix retentit et ils comprirent qu'ils étaient pris dans un piège machiavélique conçu par un esprit tordu et vicieux qui ne reculerait devant rien.
Cela raviva leur fougue au début, quelques monstres à poutrer, un nouveau lieu à découvrir, de quoi se remettre en forme quoi!
Les jeunots autour d'eux s'agitaient en tout sens, il y avait un groupe EST et un groupe OUEST, la progression était lente. Au bout de quelques jours, tous les monstres furent tués sauf ceux qui semblaient s'allier avec leur groupe.Pendant cette phase qui fut plus de l'exploration et de la recherche, Lulu finit par ressortir sa poêle,rongeant son frein pour ne pas coller une baffe par ci et flèche par là et se mit à cuisiner une de ses fameuses omelettes aux champignons... Elle avait bien envie d'en faire manger à deux ou trois elfes un peu coincés qui n'avaient pas l'air d'etre aptes à se détendre un peu. Manque de bol, la seule à répondre fut une douce elfette qui, jusqu'à présent avait l'air sympathique. Elle hésita puis lui en donna une petite portion, arguant qu'il en fallait pour tout le monde.

HRP//Alustrielle...j'aurais tellement aimé que tu me dises oui à l'omelette!!! :twisted: :twisted: :twisted: //

Lulu, toute a sa dégustation, n’avait cure de ces paladins qui s’excitaient a côté d’elle. Il y a bien longtemps qu’elle avait fini de se poser des questions. Elle était là parce que ses amis l’avait emmenée mais quoi qu’il se passe, elle s’en fichait. Elle se réinstalla confortablement son omelette fumante devant elle, prête à finir son repas quand soudain elle aperçu une silhouette....

Quand elle aperçu cette silhouette, si semblable à celle de son amour, son coeur manqua un battement, puis elle se leva, sans égard pour son omelette qui tombait au sol, sans égard non plus pour les combats alentours, seule comptait cette silhouette. Au début, elle marcha, puis accelera, enfin elle se mit à courir, des larmes lui brouillaient la vue.
Serait il possible qu’après tant d’années, son Punaise chéri soit enfin de retour?
Quand elle arriva à quelques pas, elle fut sûre, elle accéléra encore, si tant est que ce soit possible, et se jeta sur lui...
polux
lulu
Evolia
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Gros bill du forum
Messages : 1092
Inscription : 14 nov. 2017 19:06
Contact :

Re: Au détour d'un mur...

Message par Phenix » 10 mars 2019 10:07

Le Phénix observait avec bienveillance cette histoire.
Il approuvait, à part la partie où les gens mangent des oeufs... il espère que ce n'était pas des oeufs de son espèce.
Punaise
Petit joueur
Messages : 12
Inscription : 25 févr. 2019 10:59

Re: Au détour d'un mur...

Message par Punaise » 10 mars 2019 23:17

Après avoir quitté ces lieux en urgence dix ans auparavant , Punaise foulait à nouveau l'herbe des exterieurs des souterrains de delain.

Malgré les nombreux changements notable tel qu'une rivière ou encore des zones de droit plus stricte Punaise reconnaissait exactement les lieux. Ces endroits lui rappelait tants de batailles sanglante tantôt gagnées tantôt perdues, de festins et surtout ils lui rappelaient Lulu... Celle qu'il aime et qu'il avait dû abandonner en quittant cet endroit.

Après avoir marché quelques jours dans les extérieurs punaise entra dans un bâtiment administratif pour y lire les dernières nouvelles. Parmi les différents arrêté du roi il vit que dans un lieu appelé les halles merveilleuses différents concours et jeux allaient être organisés.

Il se rendit à cet endroit dans l'espoir de croiser une ancienne connaissance capable de lui dire où il pourrait retrouvé sa Lulu.
Punaise était à l'époque un guerrier sanguinaire connu plus pour ses actes de barbarie et ses exploits au combat, toujours en compagnie de sa femme, que pour sa générosité. Aujourd'hui il errait au milieu d'une arène amaigri et équipé d'une simple armure de cuir en piteux état et d'une épée de morbelin.
Cela faisait plusieurs jours qu'il était arrivé dans ces halles et il n'avait croisé personne qu'il avait pu connaître quant au détour d'un mur une ombre se jeta sur lui ... Punaise prit immédiatement son épée en main pour se défendre puis soudain l'odeur de son assaillante la douceur de sa main sur son bras .... Il lâcha son arme au sol et enlaça Lulu .

"Lulu comment aurait je pu espérer de telles retrouvailles"
boulette
Habitué
Messages : 151
Inscription : 25 déc. 2005 20:06

Re: Au détour d'un mur...

Message par boulette » 12 mars 2019 12:03

Lulu n'en croyais pas ses yeux, son bel amour, à nouveau là!

Mon Amour!
Enfin!
Je t’ai cherché longtemps sans jamais désespérer, tu es mon âme soeur et nous avons combattu côté à cote tant de fois, confiant notre vie a l’autre sans crainte! J'étais sûre que mon instinct ne me trompait pas!
Je ne me voyais pas revenir au pays pour le trouver a nouveau vide de toi! Mais en meme temps, rester apatride, est ce vraiment une vie?
J’espère que nous pourrons a nouveau faire trembler ces ronds de cuir ensemble car seule, je n’en avais plus la moindre envie.
Que le sang coule en notre honneur mon amour!


Tout à leurs retrouvailles, le monde autour d'eux avait disparu, rien n'avait plus d'importance, ni les aventuriers autour, ni les monstres et encore moins la Voix qui les poussait à aller combattre.

Que s'est il passé, pourquoi cette disparition? ce silence?

Un morceau d'ogre atterrit juste à coté d'eux...

Peut etre n'est ce pas le bon moment pour parler de tout ça, combattons ces vils perturbateurs et nous aurons tout notre temps plus tard pour évoquer toutes nos aventures...
J'ai entendu qu'il fallait partir au sud ouest chercher une porte... tu viens?


Elle se leva tout en gardant sa main serrée dans la sienne. Quand elle se tourna vers lui, elle le vit dépenaillé, il avait dû vivre des moments difficiles récemment et n'avait meme plus sa belle armure. Elle se retourna et siffla.

Eh Polux, ramènes tes fesses par ici! Je vais avoir besoin de la cotte de maille de rechange stp!

Polux, occupé à essayer de dresser un chien des Enfers sans trop de réussite, se retourna pour voir pourquoi on l'appelait, diversion que le chien des Enfers mis à profit pour lui chiquer le mollet. Polux lui colla un coup de hache tueuse sur le museau et clopina jusqu'a Lulu. Quand il arriva, son air benêt se figea sur son visage lunaire, comme si une lueur d'intelligence avait reussit à percé le néant de son petit cerveau de Blond.

Eh, mais je le connais ce gars là! C'est un pote ou faut taper?

Pour seule réponse, Lulu le fusilla du regard.

Oups, j'ai dit une connerie...? c'est un copain c'est ça...?

Evolia non loin avait observé la scene sans osé intervenir, mais là, sentant que ça allait tourner vinaigre elle approcha.

Punaise!!
Quel plaisir de te retrouver enfin!


Polux resta coi puis prit un air penaud et sortit une cotte de mailles renforcée de sa besace...
polux
lulu
Evolia
Punaise
Petit joueur
Messages : 12
Inscription : 25 févr. 2019 10:59

Re: Au détour d'un mur...

Message par Punaise » 13 mars 2019 23:04

Punaise avait toujours été surpris par les réactions peu commune de Lulu mais la il pensait plutôt la voir lui décocher une flèche entre les deux yeux.

"Polux je suis vraiment déçu que tu ne me reconnaisse pas après toutes les batailles que nous avons fait ensemble vielle canaille" dit il tout en lui assénant une frappé amicale dans le dos .

Punaise suivi Lulu qui avait l'air d'être accompagné d'un groupe plutôt conséquent à en juger par les débris d'ogres au sol.

Après une ou deux journées de marche le groupe atteignit une grotte ne laissant passer aucune lumière.
À l'entrée même de cette grotte punaise commença à ralentir le pas pour se retrouver à l'écart dur groupe accompagné uniquement de sa femme.

Un soir, ou alors était ce un matin punaise avait un peu perdu la notion du temps, il profita d'un rare moment de repos pour se rapprocher de Lulu.

" Mon amour, je suppose que tu te poses un tas de questions quant à ma disparition.
Je n'ai hélas moi même pas encore toutes les réponses à mes questions.
La seule chose que je peux te dire c'est qu'il n'y a pas eu une journée sans que je regrette de t'avoir laissé seule dans les souterrains .
J'ai passé tout se temps à combattre jusqu'à n'avoir plus personne à tuer pour assouvir ma vengeance. "

Après ces quelques paroles punaise tendit à Lulu un sac recouvertes de tâches de sang.

" C'est un bien maigre butin mais la seule chose que j'ai réussi à conserver est ce baluchon rempli de runes dans l'espoir de pouvoir te l'offrir un jour.
Il y a également une plume dedans, ça ne sert pas à grand chose mais elle est très belle et tu est doté d'une grande imagination tu en trouveras une utilité"
Avatar de l’utilisateur
pnarcade
Ami des souterrains de Delain
Messages : 1905
Inscription : 25 avr. 2012 14:28
Localisation : Strasbourg, Poitiers

Re: Au détour d'un mur...

Message par pnarcade » 15 mars 2019 19:13

Punaise a écrit :
13 mars 2019 23:04
Il y a également une plume dedans, ça ne sert pas à grand chose mais elle est très belle et tu est doté d'une grande imagination tu en trouveras une utilité"
Mais vous vous arrêtez jamais? :lol:
Thenshirock vous couche tous avec sa grosse arbalète.

-Qu'est ce que je vous sers?
-Causette!
Répondre