Âme emprisonnée

Réservé aux puristes...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Gros bill du forum
Messages : 1822
Inscription : 14 nov. 2017 19:06
Contact :

Âme emprisonnée

Message par Phenix » 23 janv. 2021 18:02

Dans les tréfonds du Marais était ensevelie une zone totalement oubliée de tous...
Une zone qui ne s'est libérée que suite aux différents tremblements de terre.
Seul un maigre tunnel permettait, après de laborieux efforts, de rejoindre... Les Ruines Oubliées !

Un groupe d'aventuriers téméraires choisit de s'y engouffrer, et de découvrir ce qui pouvait bien s'y tramer.
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Gros bill du forum
Messages : 1822
Inscription : 14 nov. 2017 19:06
Contact :

Re: Âme emprisonnée

Message par Phenix » 23 janv. 2021 18:06

Après avoir exploré cet endroit isolé et fermé, les aventuriers trouvèrent dans le lac un passage rocheux, qui permettait de rejoindre une sorte d'île-forteresse.

Taillant leur chemin à coups d'épée et de hache, ils arrivèrent au centre de l'île, pour ne trouver qu'une seule cellule : celle d'une âme, entravée par des chaînes magiques :


Image

__[Gorgone gardienne (n° 10324417)]__
Des murs s'effondrent dans ce qui se révèle être une prison.

Une gorgone surgit avec d'autres de ses congénères, et font irruption dans la grande salle.

"Non ! Bande de fous ! Ne vous approchez pas de l'emprisonnée !
Nous ne vous laisserons pas la libérer !
Vous ne savez pas ce que vous êtes en train de faire.
Ce bâtiment est une prison, et tout cet endroit est construite autour d'elle. Fuyez pendant qu'il est encore temps malheureux !!!"

Sur ce, la gorgone se place en position de combat.
________________
__[Kaïo]__
Les murs se referment et des gorgones apparaissent dans ce qui semble devenir une arène.
L'une d'entre elles prend la parole, certainement la meneuse.

"Ahah, une gorgone ! Rien de mieux !?
Nous en avons abattu par douzaine des comme toi, dans le Marais. Pourquoi devrions-nous t'écouter, toi ?"

Le Commandeur fait signe à ses amis Link et Vir, archers de métier.

"Allez-y les gars montrez-leur ce qu'on en fait des créatures de leur espèce !"
________________
__[Vir]__
Vir il a plus d'flèches, mais...

Li-bé-rons l'em-pri-sonnée! Li-bé-rons l'em-pri-sonnée!
A bas les restrictions des libertés!
________________
__[Morgan]__
Alors que les premières gardiennes tombent au sol:

- Oula, la gardienne! C'est clair qu'on est pas d'humeur a vous croire sur parole.
Il va falloir nous en dire un peut plus sur son emprisonnement, si vous ne voulez pas toutes souffler la veilleuse!
________________
__[Gorgone gardienne (n° 10324417)]__
La gorgone, aux portes de la mort, prends une dernière fois la parole :

"Non... laissez l'emprisonnée tranquille... il ne faut jamais que... jamais qu'elle soit..."

La gorgone s'effondre, mais en laissant tomber une sorte de cloche, qui rebondit plusieurs fois, vibrant fortement à chaque fois.

Des pas lourds se font entendre, résonnant dans tous les couloirs de la prison...
________________
__[Âme emprisonnée]__
Un bruit inhumain naît dans la salle, une voix déformée et torturée s'élève, avec désespoir.

Quasiment incompréhensible, la voix ressemble d'abord à une sorte de vibration instable, puis s'ajustant, elle finit par ressembler vaguement au langage des humains :

"Je... je ne suis pas.. KCHHHHHimportanteee... Mais ZKKKKKLLLRKKK...
On doit le faire....ZZZchchhvzzzzz
L'enjeu est trop cchhHHHRRRRR...!"

Vous n'avez pas le temps d'essayer de deviner ce que cette créature informe tente de dire, car vous voilà cerné par des Gorgones supérieures !
________________
__[Âme emprisonnée]__
Les aventuriers ne peuvent pas s'en rendre compte, car ils ont fort affaire avec les gorgones supérieures, mais la situation semble progressivement atteindre son paroxisme.

Les gorgones s'organisent discrètement pour encercler les impudents qui ont osé pénétrer cet endroit qui était autrefois scellé.

N'entendant plus les héros lancer des bravades, elles en déduisent que leur assaut porte son succès, et continuent d'attaquer sans relâche. Leur détermination ne fait pas l'ombre d'un doute.

Pendant ce temps-là, l'âme au centre se stabilise de plus en plus, profitant de la distraction des gardiens de ce lieu...
________________
__[Kaïo]__
Après avoir déglingué quelques gorgones, le Commandeur se rapproche à nouveau du centre de la pièce et de l'âme.
Celle-ci semble moins agitée, peut-être est-elle en train de s'apaiser..?

"Me revoilà, vieux fantôme.
Tu es plus calme tout d'un coup, es-tu apte à converser ?
La première question qui me vient est : pourquoi les gorgone t'ont enfermé ici ?"
________________
__[Morgan]__
Attention, commandeur, la 2eme vague n'est pas encore terminée, et on est pas à l’abri d'une 3eme!
________________
__[Âme emprisonnée]__
L'âme semble réussir à rassembler une partie de ses forces, et sa forme qui était très éthérée, prends progressivement une silhouette féminine humaine.

La voix de l'âme se fait plus claire et stable, plus régulière :
"Commandeur... ? Qui êtes-vous ?
Je... je suis... j'ai presque oublié mon identité...
A quelle époque sommes-nous ?"
________________
__[Vir]__
"Salutations, belle âme!"
Vir laisse courir un regard appuyé sur la silhouette qui se matérialise.

"Nous sommes en... 1492? Quelque chose comme ça, on perd vite le compte à errer sous terre!
Le Commandeur ici est présent est celui qui... celui qu'on... traine... euh... comment dire... celui qui a la plus grande gueule! Voilà! Je ne saurais mieux dire!

Et toi, belle âme, que te rappelles-tu donc? Te souviens-tu d'où tu viens, et ce qui t'as valu d'être enfermée dans cette prison?
Il nous a semblé t'entendre dire que tu n'étais pas importante, qu'est-ce que cela signifie?"
________________
__[Âme emprisonnée]__
Blessée à mort par un familier enragé, l'âme tente de se souvenir de ses sorts, mais n'arrive pas à se soigner correctement.

"Je ne suis ni un fantôme, ni votre ennemie !" s'exclame-t-elle avec indignation.
________________
__[Morgan]__
Ouai, le familier a raison. On tue d'abord, on pose les questions après.
Il se ramollie le commandeur, depuis quand on fait l'inverse ?
Morgan s'adresse alors au commandant:

- Olà, réveille toi commandeur! Tu trouves pas c'est bizarre son histoire?
Si elle était enfermée ici (et depuis 300 ans comme à à l'air de le laisser entendre), il y avait bien une raison non?
Tu crois qu'on l'a enfermée 300 piges parce qu'elle a marché sur une pelouse sur laquelle il y avait le panneau: "interdiction de marché sur la pelouse"?
Nan, elle est dangereuse... Elle est fabriqué dans le même bois que les gardiennes et gorgones, ce n'est que ruse et perfidie.

Moi je dis que ça sent mauvais, on est en train de lui laisser le temps de reprendre des forces et dans quelques heures elle va tous nous exterminer.

J'lui fait pas confiance, jusqu’à preuve du contraire c'est p't-être pas un fantôme mais c'est mon ennemie!
________________
__[Vir]__
Reprenons... Essayons d'en savoir un peu plus Morgan, cette chose est toute fragile, ce n'est pas elle qui va nous faire grand mal quand même!

Se tournant vers l'âme:
"Une grande œuvre doit s'accomplir? De quel genre?
Et tu mentionnes Falis, mais oui, Falis ça me dit quelque chose! N'est-ce pas Kaïo?
Un truc de religion je crois? Désolé je ne suis pas très porté là-dessus..."

Vir se tourne vers ses compagnons, espérant trouver dans leurs regards éteints une quelconque lueur...
________________
__[Arkinis]__
Un elfe à la chevelure vivace s'approche.

Bonjour je suis Arkinis autrefois érudit aujourd'hui je perds souvent la mémoire, mais Falis est la déesse de la Justice.

Pouvez-vous nous raconter votre déclin et sa raison ?
________________
__[Âme emprisonnée]__
"Je comprends votre méfiance... Après tout qu'est-ce qui pourrais inciter à la confiance dans ce lieu abandonné de tous.

Je ne sais pas comment vous avez pu pénétrer dans cet endroit, je ne savais même pas qu'il y avait une ouverture, ces gredins m'ont scellée ici puis on détruit tout moyen de rentrer et de sortir, m'enterrant avec ces gorgones gardiennes."

L'âme, pensive, récapitule la situation dans sa tête. Puis, d'un air grave et d'une voix intense :

"Falis est ma raison d'être. Oui...les souvenirs se matérialisent en moi.
C'est effectivement la déesse de la Justice.

Je ne vous demande pas de me croire, et même si ma vie a été brisée, ma mission est trop importante pour que je reste éternellement bridée, vaincue, cloîtrée."

Puis, l'âme est prise d'une fougue qui vous étonne :
"Il n'est plus temps, mes amis, de discuter ! Il faut agir ! Tuez ces gorgones et accomplissons le grand oeuvre ! Le destin ne saurait être retardé davantage !!!"

Les chaînes mystiques se mettent à rougeoyer et l'âme commence à tirer dessus.
________________
__[Ishan Shade]__
"Bon, ceux qui tapent la discute, poussez-vous ! J'ai de la gorgone à découper !"
"Heu ... en passant ... Le grand oeuvre, c'est plus grand qu'une gorgone ?? ..."
________________
__[Grondements]__
La question tombe dans l'écho des coups et cris du combat.

Rien ne va plus, d'autres gorgones semblent en train d'approcher, au pas de course.

L'atmosphère se fait de plus en plus électrique, et la salle semble devenir instable. Le sol se craquèle et s'effondre en partie sous vos pieds, laissant des roches s'écrouler et l'eau s'infiltrer.

C'est alors qu'une voix lointaine de gorgone s'écrie :
"Laissez la catin où elle est, sinon nous allons tous y passer !"
________________
__[Kaïo]__
Le Commandeur se tourne dans la direction de la voix.

"Quoi qu'il en soit, vous les gorgones allez y laisser la peau. Mais si tu nous dis pourquoi votre espèce a enfermé cette âme, et qui elle était, peut-être te laisserons nous la vie sauve..."
________________
__[Grondements]__
Les murs eux-mêmes semblent commencer à trembler, la poussière tombe en telle quantité qu'une sorte de nuage vient obscurcir une bonne partie de la salle.

Une gorgone matriarche, qui arrive enfin dans le dernier couloir, fait tonner sa voix :

"Misérables insectes, cela ne vous concerne pas !
D'ailleurs n'écoutez pas ce qu'elle a à dire, elle va vous mentir à tout prix pour pouvoir s'en sortir !
L'enfer est trop bon pour elle, il faut qu'elle continue à pourrir ici !"
________________
__[Âme emprisonnée]__
A l'entente de ces paroles cruelles, l'âme semble prise d'une frustration froide, qui se transforme progressivement en rage.

Serrant ses poings, concentrant son énergie magique, elle commence à tirer sur ses chaînes.

"Je suis... je suis KAREL !!!! Et je ne vous laisserais plus souiller ma réputation, immondices !"

Karel rassemble ses forces et tente de briser les liens magiques.
________________
__[Vir]__
Aaaah! Voilà! On progresse!
Karel donc, enchanté, je suis Vir, archer de son état.

Veuillez m'excuser de vous interrompre dans vos vociférations, mais est-ce que cette sympathique gorgone pourrait éclairer un peu notre lanterne?
Après tout, autant entendre les deux parties avant de prendre parti.
________________
__[Morgan]__
Nan, mais c'est quoi cette banque de branquignole.

Il y a l'eau qui monte dans la salle, des bestioles féroces partout, et une âme rebelle moche à en défriser un chauve,
... et l'autre là il veut boire une tasse de thé et discuter avec tout ce petit monde là...

Aller vient Dwarfdarf, on va déjà s'occuper de cette gorgone
________________
__[Âme emprisonnée]__
Karel s'indigne.

"Rien ne me sera épargné dans cet endroit décidément !"

Ses tentatives de se libérer de ses entraves magiques ne fournissent aucun résultat. Déçue et résignée, elle se tourne à nouveau vers les aventuriers.

"J'étais... une paladine. Une paladine de Falis.
Je ne sais comment vous prouver ma bonne foi, mais une chose est certaine, c'est que je ne vous ai pas attaquée, tandis que ces gorgones tentent de vous étriper ! A vous de voir quel genre de compagnie vous préférez !"
________________
__[Ouvièle]__
"Bonjour Karel,

Si vous étiez Paladine, vous avez déjà eu à faire avec des aventuriers. N'attendez pas trop d'eux. En général, ils ajustent leur morale à leur intérêts, et détestent par dessus tout faire demi-tour. Et en général se soucient comme d'une guigne des conséquences de ces actes sur un autre personne qu'autrui.
Et qu'on leur parle mal. Ca c'est le pire. L'égo d'un aventurier dépasse le rancor en taille et le paladin déchu en mauvaise foi.

Mais il est doté d'une qualité en proportion fabuleuse : la curiosité!
Donc, maintenant qu'on est là, racontez nous tout!
________________
__[Vir]__
Vir sort sa théière en fonte.
"Alors Morgan, tu râles parce que t'as les pieds mouillés?
D'ailleurs, Kaïo, garde les tiens au sec s'il-te-plait...
Et techniquement, c'est pas nous qui avons attaqué les gorgones en 1er?
Peu importe, Ouvièle n'a pas tord, nous ne bougerons pas sans connaître les tenants et les aboutissants de ce qu'il se passe ici!"
________________
__[Warrior-Ric]__
Warrior-Ric s'approche à son tour de l'Ame, intrigué par cette créature qui cherche à se libérer de ses entraves.
Il décide de lui adresser la parole pour en savoir plus : "Si vous étiez une Paladine de Falis, que faites-vous donc là enchainée et gardée par une telle armée ? Quel danger représentez-vous pour eux et surtout pourquoi le Dieu que vous serviez ou servez ne vous est pas venu en aide ?"
En attendant d'en savoir plus, il retourne au combat auprès de ses compagnons pour se débarrasser des gorgones qui pullulent dans cette zone.
________________
__[Arkinis]__
Bonjour Karel,

Je comprends mieux votre emprisonnement, mais c'est un long emprisonnement pour une paladine, pourquoi ne pas vous avoir simplement tué, comment êtes vous devenue une âme et ce paladin déchu est-il un ancien compagnon ?
________________
__[Warrior-Ric]__
Et votre emprisonnement est-il lié au temple en ruine que l'on trouve plus au Sud ?
________________
__[Âme emprisonnée]__
"Je suis effectivement une Ordinant de Falis, Paladine de rang quatre.
En tout cas, je l'étais, il y a bien longtemps. Les souvenirs ne sont plus clairs.

Falis, ma très sainte déesse, non je ne lui en veux pas, elle n'a pas pu intervenir.
Les jeux politiques des dieux sont complexes et ils se neutralisent entre eux.

Me piéger ici était bien convénient.
Ah ! Quelle farce pour se moquer de la puissante déesse de la justice ! Sa championne réduite à néant...

J'ai découvert qu'un plan s'ourdissait pour répandre le mal rouge. J'ai traqué sans pitié tous les malfaisants que j'ai pu retrouver et j'ai découvert quelque chose qui m'a dépassé.

Il me faudrait reprendre ma quête pour identifier si ce plan a réussi, ou s'il est toujours en cours. Mais j'ai du mal à rassembler mes pensées pour l'instant. J'aurais du mal à vous en dire davantage.

Pourquoi m'as-t-on gardé ici ?
Je suis l'incarnation de la justice sur les terres de Delain et je suis la clé pour bloquer ou débloquer ce plan vicieux.
Tant que je suis maintenue en captivité, Falis est contrainte à faire profil bas à ce sujet.

Oh ma déesse, comment ai-je pu ainsi faillir à ma tâche ? "

L'âme de Karel se replie sur elle-même, passant du bleu au vert pâle, visiblement terriblement affectée par les révélations qu'elle vient de faire.
________________
À l'arrivée de celle qui guide manifestement les autres, Kaïo se jette sur la gorgone, plus grande et plus solide que ses congénères.

"Bien vu Zarkov, toujours cogner sur la tête pensante !
L'avantage au Lotus, c'est qu'on en a pas !!!!! MOUHAHAHHAAAAAA !!!"

Et le Commandeur de cogner sur la demoiselle à la peau épaisse, avant de se retourner vers l'âme de Karel.

"J'ai connu dans le temps, une équipe qui défendait ta déesse. Les Chevaliers de Justice. Mais leur doctrine n'était pas faite pour moi, après avoir intégré ce que je qualifierai de secte, jai participé à une rebellion qui se préparait.

*esquive une flèche d'une gorgone*

"Et donc, menés par ce bon vieux Dodger, nous quittames cette guilde pour créer les Croises de Falis. La branche armée de la déesse, disons. Mais ce n'était pas suffisant. Le Mal gagnait du terrain, et seule une armée motivée et prête à en découdre pouvait contrer l'influence des groupuscules liés au Mal. Je parle de la Main du Mal, oui ! "

Un temps de pause et le Commandeur se tourne vers Ein.

"C'est à ce moment précis, que nous avons mis en place l'Organisation. Tu n'as sans doute pas pu suivre ces événements, toi qui était enfermée ici, au plus profond du souterrain. Mais sache que désormais les vilains ont été chassés. Le Mal n'est plus représenté que par Malkiar et ses sbires !..."


"Mais... nous comprimes par la suite que la perpétuelle quête des aventuriers du souterrain, cette obsession à creuser, ne fait que réveiller d'autant plus Malkiar. Il nous fallait choisir : empêcher les aventuriers d'avancer ?! Ou bien au contraire, les accompagner et arriver au fin fond de cette prison pour enfin détruire le Mal incarné une bonne fois pour toutes !!?"

*un petit coup sur la matriarche qui s'impatiente*

"Nous avons tranché, et aujourd'hui nous voilà au plus profond, dans l'espoir de tomber sur le Rouge et de lui trancher la tête.
Toi, Karel, quel est ton but ?"
________________
__[Âme emprisonnée]__
Karel s'étonne :
"Malkiar ? Comment connaissez-vous ce nom !
Seuls certains sorciers initiés et les créatures des enfers le connaissent !
En tout cas à mon époque..."

Au sujet de ce que veut Karel, l'âme bleutée semble confuse.
Plongée dans une intense réflexion, sa couleur passe du bleu nuit au bleu clair, puis du rouge au noir.

Frustrée, elle indique :
"Je n'en sais rien !
Il ne m'est pas possible de rassembler tous les éléments, je ne me souviens que de certaines parties de mon passé.
J'en viens à douter de si je suis vraiment Karel. Après tout, je ne suis peut-être juste une réminiscence..."

La gorgone matriarche reprend alors, d'un ton victorieux :
"Tu ne sauras jamais, idiote !
Tes souvenirs aussi ont été scellés, tu ne devineras jamais ni comment, ni où !"
________________
__[Vir]__
Vir esquisse un sourire narquois.

"Dis-donc, Commandeur, tu me sembles bien leste et agile ces jours!
Mais comment fais-tu, engoncé comme tu l'es dans ta boîte de conserve? Je suis épatifié!"

Son regard se tourne alors vers la grosse gorgone, et son sourire devient carnassier.

"Quant à toi, la Matriarche, puisque tu tu refuses de répondre à nos interrogations, ton sort est scellé. Nous allons t'estourbir, te ratiner, te pulvériser, t'écraser comme une déjection de mouche, te renvoyer dans le néant intersidéral d'où tu n'aurais jamais dû t'échapper!"

Sur ce, Vir banda son arc et décocha une salve de flèches meurtrières.
________________
__[Warrior-Ric]__
Maintenant que les gorgones ont toutes péries, Warrior-Ric s'adresse à l'âme : "Ca y est, toute la pression engendrée par les gorgones n'est plus, vous pouvez maintenant nous dire tout ce que vous savez. Nous sommes impatients de connaitre votre histoire"
________________
__[Âme emprisonnée]__
L'âme emprisonnée a tenté de rassembler ses forces pendant que les aventuriers finissaient le combat.

"Je vous ai déjà dit à peu près tout ce que je me souvenais... Mon esprit est comme engourdi, paralysé, depuis 300 ans. Seuls les tourments des gorgones me ramenait à une sorte de demi-éveil où elles s'amusaient à me tourmenter...

Mais j'ai toujours gardé une petite étincelle d'espoir, malgré tous ces siècles écoulés...
L'espoir fou que peut-être un jour quelqu'un viendrait me sauver...

Cela semblait évidemment absolument impossible, vu que cet endroit était enterré et oublié. Toute trace et mention de cet endroit a été soigneusement retiré.

Je devais rester à pourrir ici.

Non, l'espoir que je nourrissais n'était même pas que je pensais que quelqu'un viendrait, mais uniquement pour ne pas tomber folle.

Je me suis raccroché à Falis, pensant que son tourment n'était pas moindre que le mien, étant réduite à l'impuissance.

Je... je sais que quelque chose de grave se trame, mais si vous connaissez le nom de Malkiar, c'est que le démon a réussi à se manifester dans ce monde.

Ce sont des nouvelles préoccupantes, mais si vous êtes encore en vie, c'est qu'il n'a pas encore pu libérer toute son armée maléfique."

L'âme de Karel semble faire le point.

"Votre arrivée est inespérée.
Vous avez vaincu les gardiennes de ce lieu.
Tout l'espoir de ma croisade repose sur vous, à présent.
Si vous m'aidez à sortir de cet endroit, je trouverais peut-être un moyen de comprendre ce qui s'est passé, et si je peux à nouveau reprendre du service pour Falis.

HEROS ! L'histoire de Delain est en jeu.
HEROS ! Seuls vous avez le pouvoir, maintenant, de reprendre le combat contre Malkiar.
HEROS ! Vous êtes mon seul espoir."


Cette tirade enflammée de Karel semblait être parfaitement naturelle pour elle.
Il est clair qu'elle était un commandant de premier ordre à son époque.

"Si vous le voulez bien, réfléchissons ensemble à un moyen de m'extraire de cette situation."

Karel tire sur ses chaînes mystiques, un peu découragée.
________________

Afin de tenter d'aider Karel, Sniper-Ric tente une dissipation runique en espérant que cela ait un impact sur ses chaînes mystiques.
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Gros bill du forum
Messages : 1822
Inscription : 14 nov. 2017 19:06
Contact :

Re: Âme emprisonnée

Message par Phenix » 23 janv. 2021 18:15

__[Zhor]__
Zhor médita sur comment pouvoir libérer l'âme de ses chaines...
Si elles étaient de nature mystiques, la dissipation runique de Sniper-Ric ferait sans doute effet mais si elles étaient plus bassement matérielles, cela n'aurait aucun effet.
Zhor jeta alors un gigantisme sur l'âme, en espérant que l'augmentation brutale de sa taille pourrait briser ses chaines...
________________
__[Ouvièle]__
Chère Karel,

Je suis navré que ces expérimentations magiques se soient passées de ton consentement.

J'aurai moi aussi un sort à tester, mais pour être honnête, la magie à l’œuvre derrière cette incantation dépasse mes compétences théoriques, bien que sont exécution me soit accessible. C'est une magie puissante, ancestrale, capable d'interagir avec les plus hautes énergies, peut-être au-delà des frontières entre les plans. Et surtout, j’ignore tout de ses possibles conséquences sur toi ou notre environnement.

Mais en temps qu'aventurière, je reste curieuse. Serais-tu prête à ce que je l'essaie sur toi?
________________
__[Arkinis]__
Un sort de prêtrise ne serait-il pas plus adapté ? Conjuration Majeure si c'est ce à quoi tu penses Ouvièle, me semble être utile pour faire mal à des créatures surpuissantes. J'aurais quelques craintes que ça fasse un effet contraire. Un toucher glacial sur la chaîne suivi d'une boule de feu pourrait-il casser la chaîne par chaud-froid ? Ou un bon coup de marteau peut-être.

Je commencerai par chercher des indices ici ou de la d'où sont venues les Gorgones.
________________
__[Âme emprisonnée]__
La dissipation runique semble avoir eu un effet partiel, affaiblissant les chaînes.

Cependant, il semblerait que de multiples sorts complexes soient posés et d'autres protections semblent toujours actives.

L'âme fut ensuite agrandie artificiellement, ce qui la surpris beaucoup, mais les chaînes grandirent à leur tour, démontrant qu'elles n'avaient pas tellement de propriétés physiques.

Ecoutant attentivement Ouvièle, Karel semblait curieuse, mais ne pu s'empêcher de commenter :
"Je suis ouverte à toutes les propositions !
Mais assurez-vous que cela ne soit pas une magie démoniaque !"

Arkinis fouillant les gorgones, ne trouve pas grand-chose.
Le sol, abimé, est jonché de toutes sortes d'objets et débris.
________________
__[Ouvièle]__
Ce qu'il y a de bien avec expérimentation, c'est qu'on est toujours surpris. On ne sait jamais à qui s'attendre. Surtout quand on lance une Conjuration Majeure sur une cible immobilisée subitement en mouvement.
"Ce sort ne peut impacter que des monstres plus puissants que vous. Votre adversaire n’en ressent aucun effet."

Bon, au moins, le sort n'a pas fait de mal. Un effet quelconque sur les chaines est observable peut-être?
________________
__[PaToU]__
Vous avez lancé avec succés le sort vide cosmique...
Celà a t-il également agit sur les chaînes ?
________________
__[Ouvièle]__
Mmmmh... Il y a un temple en ruine au sud du château.
Peut être qu'en t'y rendant, au contact des énergies divines résiduelles... j'y connais rien en magie divine, mais en extrapolant à partir des propriétés des vents magiques, même en incluant le champ métaphorique contraplanaire du au second ordre ... devrait peut-être... Euh, pardon, je divague.
Peut-être que Falis sentirait ta présence si ce temple lui as été dédié?
________________
__[Âme emprisonnée]__
Karel regarde les chaînes mystiques s'affaiblir à chaque tentative, jusqu'au point où elles commencent à céder !

"Oui ! La puissance cumulée de la disparition des gorgones et de vos sorts semblent en venir à bout."

Un profond râle qui semble naître de partout et nulle part à la fois s'élève dans l'air, au point que vous vous demandez bien ce qu'il se passe, jusqu'à ce que vous réalisiez que c'est l'âme qui concentre sa puissance une ultime fois.

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH !!!!!!!!"

Soudain animée d'une fureur désespérée, Karel lève ses poings aux ciels, tirant de toutes ses forces mentales, les chaînes commençant à se craqueler...

"FALIS ! JE REVIENS !"

Animée d'une ferveur sans pareille, l'âme arrache tout ce qui est accroché à elle, avec une puissance qui vous étonne.

"Libre. Je suis libre..."

L'âme de Karel flotte devant vous, un peu déconcertée.

"Je suis immatérielle... je ne peux pas réellement me déplacer avec vous... Que pourrions-nous faire pour que vous puissiez m'aider à accéder à l'extérieur ?"
________________
__[Vir]__
Mmmh, Ein a trouvé le moyen de te "déplacer" mais étant donné l'imprévisibilité des trajectoires de projection, ça risque d'être un peu laborieux...

Ne pourrait-on pas te transporter dans un flacon?
________________
__[Zhor]__
Pourqoui ne pas utiliser une glyphe de resurrection?
Il suffirait de partir avec cette glyphe à l endroit oû vous souhaitez aller...et que quelqu un vous tue...avant d utiliser la glyphe à l endroit désiré..
Le passage delicat et desagreable est la mort je le concois mais pour une ame, je suppose que ca doit etre plus facile à vivre...🙂
________________
__[Âme emprisonnée]__
"Voilà des bonnes idées... Enfin, non ne me mettez pas dans une bouteille je ne veux pas qu'on me confonde avec un génie exauceur de voeux !

Ah c'est dommage, à mon époque je sais que certains mages travaillaient sur ce qu'ils appelaient des réceptacles... C'est trop bête je pense pas que ça ai abouti à quelque chose. Si ?

Si l'un d'entre vous en avait... Il pourrait peut-être me transporter dedans le temps qu'on trouve une solution. Il faudrait sacrifier ce réceptacle pour une durée indéterminée."
________________
__[Vir]__
Des réceptacles? Nos mages en ont plein les manches!! Enfin je ne sais pas trop où ils les cachent en fait...
Ca ne devrait poser aucun problème pour en sacrifier un, de réceptacle, mon ami Ein n'arrive jamais à tous les remplir à ce qu'elle dit.
Comment procède-t-on concrètement?
________________
__[Zhor]__
En effet, depuis tout ce temps, les receptacles sont plutôt monnaie courante pour les mages! Nul doute que n importe quel mage pourra vous transporter ainsi si il n y a pas d autre contrainte à votre transport...
Ein pourra surement s en charger, si ce n est le cas je peux offrir mes services sans problème....
________________
"Entendu, quand vous êtes prêts, présentez qui met un réceptacle à mes pieds, puis nous concentrerons nos énergies magiques pour m'insuffler dedans !"
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Gros bill du forum
Messages : 1822
Inscription : 14 nov. 2017 19:06
Contact :

Re: Âme emprisonnée

Message par Phenix » 24 janv. 2021 13:45

__[Warrior-Ric]__
Partons sur Ein comme elle l'a gentiment proposé, mais en cas de besoin je pense que la plupart d'entre nous pourrions vous transporter à moins qu'il n'y ait quelques exigences particulières comme une intelligence extrêmement élevée ou autre.
________________
__[Warrior-Ric]__
Monk-Ric rejoint la position de Karel pour participer à cette concentration commune d'énergie magiques afin de pouvoir transférer Karel dans un receptacle.
"Je suis prêt, tu peux nous indiquer comment nous pouvons aider pour ce transfert"
________________
__[Âme emprisonnée]__
Karel essaie de vibrer sur une fréquence compatible avec le réceptacle d'Einlaë.
Pendant cet effort tout à fait inédit, elle précise :

"Si certains d'entre vous croient ou on cru à Falis par le passé, j'aimerais qu'ils accompagnent la concentration des mages en invoquant la bénédiction de la Justicière.

Malheureusement les pouvoirs de Falis n'ont pas lieu dans cet endroit, mais cela me donnera du courage."
________________
__[Vir]__
Les aventuriers s'étaient très vaguement rassemblés au centre de la salle, à vrai dire ils n'avaient jamais été très forts pour les rassemblements...
La concentration semblait à son paroxysme, tellement intense qu'on entendait même quelques ronflements...
Bon, on est à fond là, se dit Vir en tâchant de garder un oeil à peu près ouvert. Demain on pourra peut-être prendre la route, espérons...
________________
__[Morgan]__
- Le premier qui me soutiens qu'on m'avait dit que Karel n'était pas une alliée de Malkiar, je le fracasse.
Il y a des jours où FAUT PAS ME CHERCHER!
ET IL Y A DES JOURS, TOUS LES JOURS!!

Morgan, commençait un peu a tourner en rond. Le ménage avait été fait, à part un ou deux golem au cuir très, très épais, la petit enclave avait retrouvée son calme.
S'adressant à Ein:

- Ouai, c'est pas le tout mais on va finir par être en retard pour Léno. Quelqu'un sait où se trouve le bâtiment administratif le plus proche?

Bon sinon, pour vous aider dans vos tentatives désespérer a récupérer l’Âme de Karel, j'ai une fiole vide si ça peut vous servir de réceptacle.
hé, hé, et si vous arrivé à l'enfermer dedans, essayé de planquer la bouteille, ça serait bête que Kaïo, l'avale en voulant se désaltérer, Erk, Erk, Erk,....
________________

L'âme se laisse guider par les flux d'énergie magique en direction du réceptacle.

"Je quitte une prison pour me retrouver dans ce container... Mais j'ai retrouvé la paix et la lucidité.
Dès que ce sera possible, on trouvera une solution pour reprendre ma mission.
En attendant, j'ai bien mérité un peu de repos. Merci infiniment pour m'avoir libérée, aventuriers. J'ai envers vous une dette que je ne pourrais jamais racheter !"

L'âme est comme aspirée à l'intérieur du réceptacle, depuis lequel elle regarde avec curiosité le groupe d'aventuriers.

[Conclusion de l'aventure :
Bravo, vous avez réussi la mission, vous pouvez rejoindre un bâtiment admin depuis le marais ou autre.
La suite de l'aventure est déjà en partie écrite, mais impliquera plus de monde ! A bientôt.]
Répondre