Un nouveau Défi !

Réservé aux puristes...
Répondre
boulette
Habitué
Messages : 177
Inscription : 25 déc. 2005 20:06

Un nouveau Défi !

Message par boulette » 16 févr. 2020 12:42

* En cette nouvelle année, un nouveau Leno avait ouvert ses portes et de ce fait, Lulu et sa suite y étaient venus faire leur marché.
Ils découvrirent avec joie la nouvelle zone pvp où ils commencèrent à s'échauffer doucement jusqu'à ce qu'ils s'aperçoivent que plein de bisounours venaient également batifoler dans leur plate bande.
L'idée de faire un grand barbecue avec leurs nouveaux "amis" vont donc naturellement et on lança les invitations, non sans omettre de préciser à ces bisounours qu'ils étaient principalement le dîner...
Bien amusée par tout ceci, la Dictateuse poursuivit son chemin jusqu'à l'annonce du Grand Défi annuel.
Elle se dirigea avec sa suite vers la zone réservée aux combattants aguerris et se lança dans la.mêlée.
Quelle ne fût pas sa surprise quand, arrivant sur une plage d'une île aride, elle découvrit des petits corayas, des ouaga saga, crabes blindés, sirènes électriques et compagnie...
Ce qui la pris par surprise fût bien plus la première explosion de corail suite à l'achèvement d'un petit coraya...
Dans un premier temps, son réflexe fût de prévenir ses compagnons de voyage, puis une nouvelle idée germa dans son esprit malade...
Et si on faisait une salade de petits corayas explosifs juste à côté des bisounours?
Ainsi l'affaire fût faite et elle balança tout ce qu'elle pu pour tuer un max de corayas explosifs qui tuèrent eux aussi, un maximum d'aventuriers et familiers à proximité, criblés d'impacts de coraux...
Satisfaite de son mauvais coup, et surtout d'avoir une fois de plus trouvé un moyen de tuer des bisounours en zone de Droit, elle partit de son petit rire sadique et avança vers l'hurluberlus qui croyait un jour devenir Roi des Pirates sur son Île à Elle!*
polux
lulu
Evolia
Avatar de l’utilisateur
Alatorn
Pilier
Messages : 434
Inscription : 05 juil. 2009 09:51

Re: Un nouveau Défi !

Message par Alatorn » 16 févr. 2020 20:12

Alatorn débarquait doucement dans ce nouveau monde avec une bonne partie du Poing du Mal. Comme d'habitude il y avait deux écoles ...
Les traditionnels bourrins de service qui foncaient tête bessée et le reste un peu plus réfléchit.
Alatorn examinait la scène et l'étrange inconnu

Quel drôle d’accoutrement ... Il sort d'ou celui la ? En tout cas il n'est pas d'ici ...

Regardant Ptit Chou

Tu vois lui son glaive il a de la gueule toi qui n'a plus d'arme ... Peut etre qu'on pourra le récupérer celui la ...

Alatorn chercha ensuite lulu des yeux

Et voila, elle est repartie en tête notre dictateuse ! On ne la frainera jamais ! Dès qu'on peut avoir un peu d'action voir même des trésors hop nous voila avec noter dictateuse en tête

Louée soit Lulu notre dictateuse suprème, loué soit le poing du Mal, louée soit Ecatis !!
Image
De retour après de nombreuses années d'absence ...
Vivre ou mourir, il faut faire un choix, le mien est fait et le votre ?
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Gros bill du forum
Messages : 1509
Inscription : 14 nov. 2017 19:06
Contact :

Re: Un nouveau Défi !

Message par Phenix » 17 févr. 2020 13:16

[je reporte le message d'un joueur qui résume bien tout ce qui s'est passé]

Chronique elfique d’Esquilin.

An de grâce 1491,
« Par-delà les mers, voyage vers un inconnu… ».

« Mais pas du tout », dit Viminal, « tu n’y es pas du tout, mon brave Esquilin, c’est la sorcière qui t’a envoûté, on est passé par le Portail… », ronchonna le Nain.

Après un moment de réflexion…, Esquilin revint à la raison…, ce qui est assez logique pour un elfe.

« Ah oui, c’est vrai, maintenant je me rappelle…, et je vais devoir recommencer ma Chronique… » C’est vrai que les Nains sont moins sensibles à la magie et qu’ils remarquent plus facilement les illusions et ne s’y font pas prendre…, « c’est bien la Sorcière qui nous manipule… »

Bref, voilà…, nous étions donc dans les Halles merveilleuses, on buvait notre septième ou huitième chopine de cervoise, on fêtait Léno avec des centaines de personnages de toutes races, et tout à coup, un Portail apparût avec une sorte de plainte qui en émanait et qui semblait nous dire : « venez vers un inconnu… », d’autres mots ont été prononcés, mais incompréhensibles…

« Un Nain connu ? », avais-tu dit, « je vais aller le voir, je me demande qui c’est ». Et c’est comme ça qu’on est passé par le Portail, notre ami Caelius devant, comme toujours, un Humain presque aussi prompt à la bagarre qu’un Nain…

Nous sommes ainsi arrivés quelques instants plus tard, ici, sur cette plage tout simplement, déstabilisés par le voyage magique, une centaine de mercenaires environ ont fait le même chemin que nous, chacun a fait le voyage en son âme et conscience, on n’a forcé personne, et on a dû installer un dispensaire pour soigner ceux qui ont mal supportés le voyage et c’est là qu’on a vu un individu, vêtu comme nous finalement, qui portait deux bouteilles à moitié vides, et qui titubait en criant qu’on ne pouvait pas doubler le capitaine John Sparrow en lui piquant son trésor…

Bref, Esquilin s’approcha de ce pauvre bougre qui allait tomber à la renverse et le rattrapa pour qu’il ne se fasse pas mal…

« Monsieur Sparrow, n’ayez pas peur, nous ne vous voulons aucun mal, et nous ne voulons pas non plus vous prendre votre trésor, n’ayez pas peur… Nous sommes arrivés sur cette plage par un Portail magique, et maintenant, nous sommes bloqués ici… Je me présente, Esquilin, pour vous servir… Nous aimerions savoir où nous sommes et ce qu’il faut savoir sur cet endroit et les habitants…, et quels dangers nous menacent… »

John Sparrow a répondu qu’il est le capitaine de la Perle Noire ! Il a pointé fièrement son doigt sur son tricorne en cuir, le chapeau du capitaine du navire... N’étant pas marins, personne n’a semblé impressioné…, par ignorance, certainement…, John n’insista pas et dit qu’il avait échoué à trouver quelque chose qui valait le coup… Et c’est là qu’il a mentionné la première fois la Sorcière, en espérant qu’elle ne s’était pas jouée de lui en lui refilant un tuyau…

Puis les premières escarmouches, des Crabes très blindés nous ont traités de « sans-écailles », ils nous ont dit qu’on devait partir, et qu’on n’était pas les bienvenus ici car c’est chez eux…

Des petits corayas très sympas nous ont fait remarquer qu’on n’avait pas de nageoire, et se demandaient de quelle mer on venait, avant de se rapprocher dangereusement…

Certains d’entre nous ont essayé d’engager la conversation, mais ça a tourné court, et les combats ont commencé…

Des crabes très blindés, des tritons excités et des élémentaires d’eau majeurs furent nos premiers adversaires…

Les tritons et les crabes étaient chevauchés par des petits corayas très (ou trop) sympas, aidés par des élémentaires d’eau, car tout ce petit monde évolue mieux dans un espace humide…

Certains ennemis voulaient nous inviter à être leur prochain repas, mais nous avons décliné l’invitation… Un carnage s’ensuivit… Les éclats des carapaces déchiquetées firent du dégat sur nos peaux, du poison sans aucun doute…

On commençait à se poser des questions…, qu’avait donc raconté la Sorcière pour faire venir sur ces îlots perdus un John Sparrow sur le Perle Noire, quel est cet endroit, que cherche donc John Sparrow, y-a-t’il des dangers et qui est cette Sorcière ? Beaucoup trop de questions et bien peu de réponses…

Puis nous nous sommes rendus compte que les premiers combats nous faisaient perdre du temps, qu’on ne savait pas combien de temps le Portail magique nous garderait ici, et que donc, il fallait avancer vers l’Est.

Nous reconnaissions le Clan du Lotus Rouge qui était assez bien représenté avec plusieurs chefs de leurs différentes factions. Les autres mercenaires emboîtèrent donc les pas de ceux-ci… Malgré un grand panneau avec DANGER écrit dessus, nous suivions une sorte de chemin dans le sable…, s’en écarter signifiait la mort dans des sables mouvants…

John Sparrow précédait tout ce petit monde et nous dit que la Sorcière était une femme des îles qui est déjà passée par ici. Ses informations sont étranges, mais elle connait des vieilles légendes qui se sont avérées vraies… N’ayant pas de nouvelles de son équipage indispensable pour progresser, John décida de rester avec Nous.

Puis, nous sommes arrivés sur un ensemble de rochers… Impossible de passer au-dessus, trop glissants, et nous n’avions pas de corde… Les contourner nous auraient entraînés dans des sables-mouvants… Les mineurs sortirent leurs pioches, mais Viminal dit que ce n’était qu’une illusion, personne ne le croyait, alors il partit bougonner dans son coin… Les rochers étaient placés en trompe-l’œil…, on savait passer, quoique pour faire passer le gros de la troupe, on a quand même dû donner des coups de pioche dans la roche…

John parla avec plusieurs d’entre nous, essayant de répondre à toutes les questions, ce qui fait que tout le monde se retrouva ensemble dans le camp du soir, et tout en apprenant que chacun pourrait voir un trésor différent dépendant probablement de la personnalité de chacun, qu’il y avait plusieurs îles à traverser, avec chacune son propre défi, et qu’à la fin, il y avait un monument gigantesque brillant…, ce qui laissa tout le monde dans ses pensées…, en sîrotant des noix de coco.

Et c’est ainsi qu’on ne vit pas arriver cette Syrene Saiyan… Elle ordonna aux crabes de lui amener un déjeûner, son dévolu fut jeté sur Einläe, une jeune elfe, et Abazigal, un grand gaillard, tous deux généraux du Lotus Rouge…

Einläe et Abazigal protestèrent tant qu’ils purent, mais rien n’y fit, ils furent emportés derrière un temple… Tous se levèrent pour aller leur porter secours, Einläe eut la décence d’esprit de perdre du temps, en disant qu’ils n’étaient pas bons à manger, que la Syrene risquait indigestion, intoxication et maladies de toutes sortes…

John Sparrow accourut en évitant les pinces des crabes, suivi par Kaïo, un humain, Commandeur suprême du Lotus Rouge, qui insulta la Syrene, la traitant de vieille morue et de garce de poisson pâné… Mais la Syrene n’en avait cure, elle pensa à la manière de cuisiner son déjeuner… Finalement, le gros des troupes arriva et une terrible bataille allait bientôt s’engager… Les renforts arrivèrent de toute part…
Avatar de l’utilisateur
pnarcade
Ami des souterrains de Delain
Messages : 2509
Inscription : 25 avr. 2012 14:28
Localisation : Dresden

Re: Un nouveau Défi !

Message par pnarcade » 17 févr. 2020 15:58

HRP: On ferait pas un topic moins de 50 et plus de 50?
Thenshirock vous couche tous avec sa grosse arbalète.

-Qu'est ce que je vous sers?
-Causette!
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Gros bill du forum
Messages : 1509
Inscription : 14 nov. 2017 19:06
Contact :

Re: Un nouveau Défi !

Message par Phenix » 17 févr. 2020 20:14

[Si on peut, l'histoire est un peu différente et il y a des bons dialogues dans chaque, si qq est chaud pour le faire... :wink: ]
Avatar de l’utilisateur
Morgenese
Dieu du forum
Messages : 2261
Inscription : 30 janv. 2005 12:10

Re: Un nouveau Défi !

Message par Morgenese » 27 févr. 2020 20:48

Baenela avait franchi le portail magique assez tardivement avec ses confrères du Vol des Dragons. A peine arrivée, elle fut accablée par la chaleur et la forte odeur de poisson. Elle se débarrassa très vite de sa cotte pour privilégier une tenue plus légère qui n’aurait pas laissé un crabe blindé indifférent. Des carcasses de crustacé jonchaient le sol, témoins d’une bataille récemment livrée par le groupe d’aventurier qui les précédait. Ils décidèrent de le rejoindre promptement pour nettoyer et sécuriser les îles. Quand ils furent en son sein, Baenela fut surprise par sa composition : un petit bout de femme, Lulu, auto-proclamée dictateuse surprême, et sa cour de brutes sanguinaires s’accaparaient déjà les éventuels trésors promis par une barrique de vin sur patte prénommée John Sparrow. Celui-ci n’était d’ailleurs pas bien vaillant quand il s’agissait de combattre pour avancer sur l’île…

Elle se posait encore quelques questions sur cette troupe rocambolesque quand un commando de sirènes organisa l’enlèvement de la dictateuse et de son mari Punaise. La situation s’assombrissait, la tempête se levait, semblant jouer sur l’humeur des protagonistes, écailles ou non. Pour ajouter au malaise, un sirène s’improvisa bourreau d’un soir, menant Lulu et Punaise à une guillotine poissonneuse, et laissant un mur de ses congénères pour barrer la route. Personne ne méritait un tel traitement, le temps manquait pour un intervention militaire traditionnelle. Baenela chercha avec frénésie dans son grimoire une parade pour sauver le couple. Pointant une page du doigt, elle lança son invocation droit sur l’une des sirènes.

L’attaque mentale frappa de plein fouet la créature, qui partit à la renverse, se tordant de douleur. L’instant suivant, les yeux de Baenela avait viré au bleu électrique et la sirène était sous son contrôle. Elle se rendit compte alors de l’étendue des pouvoirs de la bête, et notamment de sa faculté magique d’amener des personnes à elle. Alors que la lame était prête à tomber sur les cous offerts des deux amants, Baenela intima l’ordre à la sirène de récupérer le couple, les délivrant au nez et à la barbe des autres sirènes déconfites. S’en suivit alors une bataille dantesque où les sirènes furent éliminées, jusqu'à la dernière. Même celle soumise par Baenala, qu'elle avait fini par relâcher, épuisée d’avoir maintenu son sort si longtemps.
Répondre