Les pk sont de retour

Réservé aux puristes...
Avatar de l’utilisateur
pnarcade
Ami des souterrains de Delain
Messages : 2337
Inscription : 25 avr. 2012 14:28
Localisation : Dresden

Re: Les pk sont de retour

Message par pnarcade » 01 juil. 2019 22:52

L'ourson semblait régner en maitre au pays des gelées. Il allait d'antres en antres. Aidé des Minh, il eut vite récupéré le médaillon du loup. Seul lui manquait celui du scorpion, puisque le symbole du serpent avait été ramassé sur la dépouille de Mystifieur.

Profitant de son absence, des formes se mouvaient furtivement. Longeant les murs des temples et des dispensaires, elles disparaissent petit à petit en divers endroits de l'étage.

Jurant en sortant de l'antre du Loup, les créatures fantastiques réalisent que le Lupus Antrum ne portaient pas sur lui le précieux symbole. Regardant à gauche, puis à droite, il se dirige rapidement vers l'escalier le plus proche pour vérifier les registres et voir ou se trouve le dernier symbole.

[*** Un peu plus loin ***
Image
Ivvyyyyy c'est pas le moment de dormir, aide moi à attraper mon smourbiff, je ne veux pas que Bioutbiout le tue!
-ouaaaaiiissss ouuaaaiiisssss.
-Mais ou est Gaea, elle n'est pas encore revenue du magasin, elle va tout faire rater!! Ha la voilà!

Image
-Au secouuurrrrssss!!!!!
*** Gaea a lancé Mélasse sur Bioutbiout ***]

Les créatures fantastiques ayant localisés la zone du médaillon trouvent facilement le groupe composé de Gaea, Ivy et Sparadrap. A quelques pas se trouvent les légéndaires, dont Ténébris qui avait péri sous les coups de Momo Hamed.
Voyant des cibles si faciles se présenter à eux, ils avancent en ordre désorganisé, quand soudain...
Des pierres semblent coulisser laissant entrevoir un mince passage. Disparue depuis plusieurs années, la Fame du Temple apparaît, et sitôt le seuil franchit, une puissante magie s'échappe de ses mains et vient frapper l'ennemi. A sa suite se précipitent Sereniel, le chevalier de Malte, Oreth, Celivare et Harrec.
Ivy qui faisait semblant de dormir sort de sa léthargie et est une des premières à faire feu.
Très vite, Bioutbiout qui était là en éclaireur se trouve hypnotisé et pris dans une épaisse mélasse. Immobile, il est rapidement au bord de la mort. Lançant un regard décidé à Ténébris, Harrec ajuste son arbalète et vient ficher un carreau en travers de la gorge du sorcier Biout Biout.

Mais à peine le combat est il terminé que L'ourson et Momo Hamed arrivent sur place. Le premier souhaitant probablement venger son camarade fixe Harrec du regard, semblant le sonder. L'arbalétrier jette au sol son casque et se met à hurler de douleur, l'esprit assailli par la magie de l'Ourson. Mais voyant que celui ci reste debout, la cible change. Oreth, au demeurant plus fragile, encaisse la charge du guerrier. Profitant d'une seconde de répit, il lance le sort de soin qu'il avait préparé. Bien lui en pris, quelques minutes plus tard les coups reprennent, et les projectiles magiques pleuvent. Heureusement, la dame du Temple voit la scène et soigne à nouveau le mage.

Le cercle se ressert petit à petit. Le familier de Lord Harrec est le premier à attaquer. Vif comme l"éclair, ses tentacules cingle la fourrure de l'Ourson. LE signal étant donné, tout le monde se précipite en même temps. Le chevalier de Malte, colossal, fait tournoyer son fléau gigantesque et attaque. Mais l'Ourson resiste.
-Achevez le, il va s'enfuir!! Crie Harrec.
Et alors qu'esquivant une dernière attaque le mage était sur le point d'agir, les pierres se remettent à trembler. Parcourant les quelques metres en courant, Bebete identifie immédiatement la cible, et un seul coup suffit à achever le mage déjà blessé.

Image

Momo Hamed, sans mages pour le soutenir, sait sa mort certaine. Ne cherchant pas à combattre, il tente de ramasser les objets les plus précieux abandonnés par les deux morts.
D'un carreau parfaitement ajusté, Harrec porte à nouveau le coup de grace.

Le calme se fait. Quelques minutes, les amis ne disent rien et contemplent le butin gagné. Puis peu à peu l'euphorie l'emporte. Ils ont vaincu. Le Détachement Tempête, à nouveau réuni, a fait encore parler de lui. On ne s'en prend pas impunément à l'un d'entre eux, la leçon vaut bien un Jian!
Thenshirock vous couche tous avec sa grosse arbalète.

-Qu'est ce que je vous sers?
-Causette!
Tempête
Pilier
Messages : 387
Inscription : 05 janv. 2012 08:24

Re: Les pk sont de retour

Message par Tempête » 05 juil. 2019 12:24

Quelques jour auparavavant...

Depuis plus de quatre années, Chevalier de Malte, Dame du Temple et Sereniel reposent dans le sein de la Déesse de la Justice, se laissant apaiser par la présence de Falis et celle d'Ecatis. Après tant de morts, tant de combats, les déesses jumelles ont accueilli leurs enfants, en dehors de l'espace et du temps, loin des Souterrains où leurs corps et leurs esprits ont été meurtris si souvent.

Déesse : Il est temps désormais, Filles et Fils, de reprendre votre route. D'autres quêtes vous attendent. Vos amis requièrent votre présence et telle est Ma volonté. Allez et portez hauts Mes couleurs.
Falis : Que Ma miséricorde soit avec vous.
Ecatis : Et que votre bras soit prompt à rétablir l'ordre, l'équilibre et la Justice, partout où ils sont mis à mal.

Chevalier de Malte : Est sularus oth mithas ! Mon honneur est ma vie. Il sera fait selon Votre volonté.


Les enveloppes corporelles des chevaliers du Lotus Rouge scintillent doucement et prennent consistance au pays des gelées. Le Chevalier de Malte parcourt rapidement l'horizon et son regard se pose sur Sereniel puis sur Dame du Temple. Les yeux de la première flamboient, ceux de la seconde, qui serre fermement l'étendard du Détachement Tempête sont insondables, comme à l'accoutumé. Les mains des deux mages sont auréolées de flammes et de lumière. Elles sont prêtes au combat, sans aucun doute. Tous trois montent en selle, sans plus attendre, et s'élancent vers le centre de l'étage où leur présence a été requise par le Sieur Celivare. Des tueurs s'en seraient pris à plusieurs des leurs, dont de toutes jeunes recrues. Cela ne saurait être toléré. Colère et détermination semblent se dégager du détachement.

Image
Ta gueule, c'est magique !
Répondre