Reliques de Delain

Réservé aux puristes...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Kaïo
Pilier
Messages : 847
Inscription : 28 janv. 2006 21:34

Reliques de Delain

Message par Kaïo » 01 mars 2019 12:36

Je vais ici vous conter l'histoire d'une Relique. Pas des moindres. Celle de la Griffe du Balrog.


Certains d'entre vous l'ont vécu, il y a une dizaine d'année de cela, alors que la Moria n'était pas encore totalement explorée. Un groupe de valeureux tentait alors la grande traversée, celle du ravin au centre de l'étage. Ils furent accueillis par la bête. Leur récit est peut-être raconté dans un grimoire, que je ne saurais retrouver dans le temps qui m'est imparti.

Dans un bruit assourdissant et entouré des flammes des profondeurs, le Balrog surgissait devant eux, leur barrant la route. Des jours de combats, des dizaines de braves dont la majorité perdirent la vie, finirent par mettre à mal le démon. D'après ce que l'on raconte, Le Balrog fut contraint de s'enfuir.

Mais cette fuite allait devenir dramatique, puisque le Démon pris la route de la surface. Sa course effrénée l'emmena jusqu'au Pays des Pas Perdus, où la plupart des aventuriers sont encore jeunes et frêles. Le massacre allait être immense, bien heureusement de puissants mages s'unirent pour utiliser certaines runes encore inconnues de la plupart à cette époque : un sort puissant de niveau 5 fut invoqué, permettant de bloquer les mouvements du Démon. Les guerriers, par dizaines, purent frapper la bête rendue inoffensive.

Au bout de plusieurs heures de combat, le Balrog tomba dans un râle remuant tout l'étage ! Les murs du labyrinthe des Pas Perdus s'en souviennent encore, certaines failles en sont le témoin dans le temps. Le héros qui donna le coup de grâce au Démon arracha alors de sa dépouille une griffe. Il la fit enchanter et la porta en pendentif, en signe de victoire et en souvenir de cette grande épopée du Souterrain.



Plusieurs années passèrent.



Le héros portant la griffe redescendit dans les profondeurs, l'exploration en était encore à la Moria. La partie est de l'étage avait alors été découverte, et les trolls des cavernes devenus une formalité. Mais un danger plus grand, et surtout plus sournois, rôdait dans cette partie de l'étage.
Balor à l’œil Mauvais.
L'aventurier qui n'avait jamais connu la mort. Celui dont le corps n'avait jamais eu à être ranimé par un prêtre dans un dispensaire. Cet être maudit utilisait sa grande force et son expérience des combats, accompagné de sa proche amie Alita, afin de piéger les aventuriers qui s'approchaient un peu de trop de leur temple.

Notre héros eut le malheur de faire partie de ses victimes. Balor put alors ramasser sur sa dépouille la fameuse Griffe.



Immortel, Balor allait garder la griffe jusque dans sa tombe.



Encore des années passèrent, et le Lotus rouge entendit parler de cet aventurier sans scrupule. Il fut décidé de piéger le fourbe à son propre jeu, un plan fut alors exécuté. Une nuit, des heures durant, les aventuriers du Lotus tendirent un piège à Balor, le but était de le faire sortir de son temple et de le coincer en dehors. Mais le fourbe avait également la chance de son côté. Une veillée trop arrosée l'obligea à rester assoupi, il ne sortit pas de son temple et ne fut pas attrapé.

Peu de temps après cette échauffourée, Balor sentait son âme partir. Il décida de s'éteindre à jamais, mais avant de quitter son corps, il prit contact avec l'Organisation, la seule puissance ayant tenté de l’annihiler. Il légua ses biens à ceux qui avaient voulu le combattre.



Et c'est ainsi que je me retrouvai en possession de la fameuse Griffe du Balrog, relique des souterrains.
Répondre