[Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Réservé aux puristes...
Répondre
L'Inconscience
PNJ
Messages : 487
Inscription : 06 janv. 2008 20:47
Localisation : Siège social M&Cie, second souterrain, 3è portail sur la droite après le troll.

[Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par L'Inconscience » 02 nov. 2011 00:22

Au beau milieu des noirceurs des souterrains, jaillit parfois une lumière, de torche, ou de boule enflammée... Il en est d'autres, plus rares, rapportées par les légendes souvent oubliées, mais encore vivaces. Voici celle-ci, que je viens remettre entre vos oreilles, qu'elles soient pointues, velues, percées ou ensablées...

"En des temps anciens, existait une créature, dont la vision portait bonheur et espérance. La croiser était exceptionnel, et bien peu eurent l'honneur de l'approcher. La légende raconte que seules les jeunes filles au coeur pur pouvaient toucher son encolure, et parfois, parfois... Parfois créer un lien suffisamment profond pour en faire une monture. Mais la créature, ne restait malgré tout jamais bien longtemps, restant sauvage malgré l'empathie partagée avec certaines humaines, et que tôt ou tard, elle repartait comme elle était venue. L'on dit que les elfes également pouvaient se vanter de dialoguer avec ces êtres magiques.

Vous l'avez deviné, je parle ici de la licorne.

Sachez que son apparition demeure un mystère, et que les Astres l'annonçant se sont alignés. Oui, alignés, cette nuit, à minuit pile juste après les célébrations de fête des Morts. Et pour ceux qui ne dormaient point encore à cette heure-là, vous n'avez pu manquer ce flash aveuglant qui se produisit, dans chaque étage principal. Evidemment, les endormis n'ont rien vu, comme il se doit. ^^

Entendez le claquement des sabots sur le sol des cavernes. Le martèlement sur les pavés des routes. Elles sont là. Elles sont venues."



hrp: anim uniquement en rp, sur ce topic-ci, pour que tous les concernés voient et lisent les actions. (pas de rp en jeu donc, ce sera uniquement ici)
Pour l'instant, vos personnages peuvent "répondre" ici, sans action spécifique dans le jeu; ne cherchez pas les licornes directement dans le jeu, elles n'y existent pas (encore). Cela permet ainsi de ne pas perturber vos actions et voyages en cours.
Bonne aventure !
L'Inconscience
PNJ
Messages : 487
Inscription : 06 janv. 2008 20:47
Localisation : Siège social M&Cie, second souterrain, 3è portail sur la droite après le troll.

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par L'Inconscience » 02 nov. 2011 21:20

hrp: voici le topic du rêve, que vous faites tous chaque nuit, du moins vous voyez tous les mêmes choses. Ceux qui veulent agir dans le monde du rêve des licornes, le font en postant ici, en réponse à ce topic.
Suivi les mercredi et week-end, entretemps les réponses vous sont ouvertes, à vous de poster ici vos interventions, réactions. Seuls les rp ici seront suivis d'une animation en jeu, le moment venu, notamment lorsque vous aurez retrouvé trace des licornes. Ceux qui retrouveront trace des licornes ici, dans le monde du rêve, les verront ensuite apparaître dans le jeu, pour eux.



rp: Encore le même rêve, la cavalcade, les sabots sur le sol, les échos qui répondent dans le noir...
Des hennissements retentissent, plusieurs créatures semblent communiquer entre elles, serait-ce un troupeau ? Bien que cela fasse un certain temps que nul cheval n'ait arpenté les lieux en votre compagnie, il vous semble que l'on ne peut reconnaître ce cri, cela ressemble à un cheval, mais quelque chose vous dit que cela n'en est pas un pourtant...

Vous rêvez, les hennissements au loin retentissent encore, et commencent à s'éloigner.
espigoule
Newbie
Messages : 4
Inscription : 09 mai 2011 08:05

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par espigoule » 02 nov. 2011 21:39

Oui les hennissements, les bruits de sabots retentissent et martèlent mon esprit songeur. La lumière, je la vois là au fond des bois, elle vient à grands pas vers moi. Sa beauté est inégalable, une robe d'une blancheur exceptionnelle, une longue crinière dorée et une corne de toute beauté. Elle vient vers moi et le bruit des sabots résonnent de plus en plus fort.
Elle approche, je vais pouvoir la toucher mais....
Un claquement de sabot de trop me sort de ce rêve fabuleux.
Eh, forgeron ! Tu n'arrêtes donc jamais de taper l’Enclume ! Y'en a qui essayent de dormir ! Par la corne de ma licorne !
Avatar de l’utilisateur
Alatorn
Pilier
Messages : 429
Inscription : 05 juil. 2009 09:51

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par Alatorn » 02 nov. 2011 22:09

Alatorn venait de change d'étage, le revoilà plongé dans les méandres obscures.

Fatigué après une dure journée, il s'endormit lourdement mais son sommeil fut des plus agités ...

Des coups sourds semblant venir de loin. Et ces étranges bruits, ils lui semblaient bien en avoir entendu dans sa jeunesse, des légendes étranges mais ici ?

Alatorn se réveilla en sursaut

"Nonnnnnnnnnnnn"

Fredlay qui trainait près du feu regarda Alatorn surpris

"Un problème ?"

Alatorn tremblait et ne put s’empêcher de répondre à Fredlay

"Mais ... Ces bruits sourds ? Et ces cris ... ?"

Fredlay regarda Alatorn exaspéré

"Des bruits sourds ? Mais on est dans les mines ... Forcement on y fait quoi ? On creuse donc forcement ça fait du bruit, certe très agréable le son d'une pioche sur la roche ...

Et pour les cris ... Forcement on tombe sur des terriers et ces foutues taupes les défendent donc forcement ça part en vrille ... Les bruits, ça doit venir des cris agonisants de ces créatures ...

Retournes te rendormir, ce n'est pas encore ton court de veiller ..."
Image
De retour après de nombreuses années d'absence ...
Vivre ou mourir, il faut faire un choix, le mien est fait et le votre ?
kroum
Pilier
Messages : 368
Inscription : 05 déc. 2003 22:14

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par kroum » 04 nov. 2011 12:26

La vieille BOB entend une cadence. Une cadence lointaine, mais qui très lentement semble se rapprocher. La vieille BOB a déjà entendu cela, c'est un souvenir désagréable. Non pas désagréable. Menaçant ? Oui, sans doute. Mais non, la vieille BOB ne se sent pas menacée. Alors quoi ? Il y a des mots dans cette cadence ? Un chant de festin ? Mais le rythme est bien trop rapide. C'est presque celui d'un galop. Un galop ? Oui, vieille BOB, ce sont des sabots.

Un cheval ! Horreur des nains de son clan, ennemi de son totem, animal impur parmi les impurs,

La vieille BOB, pourtant, sourit dans son sommeil. Elle se sent bien. L'abomination est sur ses traces ! Elle n'a pas peur, pourtant. Elle a l'impression de retrouver des sensations de sa jeunesse, évanouies depuis de longues années. La fraicheur de l'éclat d'une goutte d'eau qui brille au bout d'une arête de pierre, qui se décroche, et le son cristallin de sa chute dans une vasque sombre. Depuis combien de temps n'a-t-elle pas fait attention à cela ? Depuis combien de temps ses yeux ne trouvent-ils plus leur plaisir que dans les reflets moirés des apophyllites diatropiques et des érythrites hystésismiques ?

Les sabots se font plus sonore. La vieille BOB devrait s'écarter, s'adosser à un tronc d'arbre, lever le plat de sa hache pour abriter son regard de celui de l'animal maudit, au moment où il débouchera en vue. Et lorsqu'il sera à portée, se jeter à terre pour lui porter aux boulets le coup qui le mettra à terre.

La vieille BOB ne fait rien de cela. Elle laisse doucement reposer sa hache au sol, appuie fermement sa main sur le fer, et s'appuyant ainsi, elle se redresse. Elle sent une vie nouvelle couler dans ses veines. Et puis voilà l'animal qui débouche. Une chauve souris ! La vieille BOB éclate de rire, elle est déçue, pourtant, car elle comprend qu'elle est en train de rêver. Une chauve souris si grande ne se rencontre pas dans une forêt. Il n'y a que dans les souterrains de Delain qu'elle en a vu de cette taille. Et la vieille BOB se souvient qu'en dehors de son rêve, de l'autre côté, c'est bien dans les souterrains qu'elle se trouve. Mais la vieille BOB est joyeuse, pourtant, car la chauve souris est bien plus belle que les volatiles des souterrains, et elle volète autour d'elle comme un papillon, et la naine admire son pelage noir, soyeux comme un velours de prince. Et elle se dit : dommage que je n'aime pas les chevaux.

Demain, se souviendra-t-elle de ce rêve ? Sans doute pas. Et cette pensée comme une bulle l'arrache à l'éternité. Elle voudrait le retenir un instant, le retenir et s'y plonger encore. Elle lutte un instant, elle sent pourtant qu'il lui échappe. Ce n'est qu'un rêve, alors pourquoi ne reste-il pas ? Il a toute la nuit devant lui. Et déjà les couleurs se brouillent et les contours basculent.
Et elle entend sa voix parler dans sa propre tête : "pas fait pour une vieille naine", et c'est toujours sa voix qui répond, mais différente "et pourquoi pas pour une vieille naine". Et elle se demande en même temps en quoi cela concerne les vieilles naines. La conscience s'effiloche doucement dans le Néant.

La vieille BOB se retourne dans son sommeil. Son ronflement, un temps interrompu, reprend.
Bug à régler vite : les ogres à deux têtes ne droppent jamais deux casques. S'ils ont deux têtes, ils devraient pouvoir.
L'Inconscience
PNJ
Messages : 487
Inscription : 06 janv. 2008 20:47
Localisation : Siège social M&Cie, second souterrain, 3è portail sur la droite après le troll.

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par L'Inconscience » 07 nov. 2011 00:44

Tout devint subitement sombre.
La veillée avait été arrosée, et certains espéraient que l'alcool permettrait de ne point rêver de nouveau. C'est bon pour les autres, les rêves, pas pour les combats... Ou pour les devins sinon.


Ce qui devait arriver, arriva donc. Nul rêve, nulle cavalcade. Tout reprenait son cours normal, même le jour était de nouveau calme et ordinaire, entrecoupé de combats, d'incantations à la lumière des torches.


Pourtant, quelques personnes purent de nouveau rêver.
Quelques uns revirent donc les licornes en songe. Et uniquement ceux qui avaient été attirés en rêve. Ceux-là, BOB, Alatorn, Fredaly et espigoule, virent la silhouette familière galoper au loin, et s'éloigner, reparaître, telle un fantôme. L'on pouvait perçevoir que toutes n'étaient pas de couleur blanche.
Puis le ciel fut traversé d'un flash, et s'ouvrit sur une multitude de flocons, tombant doucement en vol ralenti, comme s'ils avaient l'éternité pour toucher le sol. Effleurant alors les mains de ceux qui étaient plongés dans ce rêve, ils se transformèrent en de minuscules et scintillantes pierres précieuses. Mais seuls les flocons tombés dans leurs mains devinrent gemmes. Tous les autres au sol s'estompèrent, pour finalement s'évaporer, invisibles.


Un peu comme les non-rêveurs qui venaient de "perdre" la vision des licornes.
Seuls restaient donc les rêveurs, dans un songe où leurs mains se remplissaient de gemmes multicolores et minuscules... Qu'allaient-ils donc faire chacun de ce qui se trouvait désormais en leurs mains ?


(hrp: les rêves des licornes ne parviennent désormais qu'aux personnages cités ci-dessus. A vous d'écrire ce que font vos personnages dans le rêve, avec ces gemmes. Suite officielle mercredi si vous avez eu le temps de poster et réfléchir à vos réponses, sinon le WE prochain. Bon texte à vous.) ;)
Avatar de l’utilisateur
Alatorn
Pilier
Messages : 429
Inscription : 05 juil. 2009 09:51

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par Alatorn » 07 nov. 2011 20:13

Fredlay et Alatorn restèrent sans voix devant la harde de Licornes.

C'est Fredlay qui prit le premier la parole

"Par la barbe de mes ancêtres, ainsi qui elles existent ces étranges créatures ??
Ces créatures bien trop hautes avec parait'il d'étranges pouvoirs magiques ..."

Alatorn regarda Fredlay l'oeil luisant

"Visiblement oui elles existent mon cher. De nombreuses légendes les évoquent dans notre peuple mais je n'en n'avais encore jamais vu, elles sont tout simplement sublimes ...
Et tu as vu ? Elles n'ont pas toutes la même robe ...
Certe les blanches sont admirables mais je trouve que les noires ont un petit quelque chose qui me fascine ...

Arriva ensuite l'étrange phénomène des flocons. Quand Fredlay vit les premières pierres précieuses se former au creux de ses mains, il ne put s’empêcher de retirer immédiatement son casque pour essayer d'en mettre le plus possible dedans.

Riches !! Nous allons devenir riches !! Je sens que je vais les aimer ces licornes ...
Regardes la fortune que l'on va pouvoir amasser grâce à elles !!
Un signe de notre déesse Ecatis ces licornes ?
Louée soit notre déesse et ces licornes !!

Fredlay faisait de grands mouvements en essayant de remplir au plus vite son casque. Alatorn lui était plus septique quand à cette apparition mystérieuse. Il observait les gemmes qui s'accumulaient doucement dans ses mains ,tétanisé et inquiet.

Il en sélectionna une en particulier qui lui semblait la plus belle et la rangea dans la petite bourse qu'il portant autour de son cou. Avant de la ranger, il la serra dans sa main et murmura d'étrange paroles elfiques. Il ne lui restait à présent qu'une toute petite poignée de ces pierre mais le nombre n'avait plus d'importance pour lui.

Mais quel est donc cet étrange phénomène ...
Que devons nous faire avec ces pierres ?

Son regard se porta ensuite vers l'endroit ou était les licornes, essayant de guetter un signe de leur présence ou de ce qu'elles attendaient de lui.
Image
De retour après de nombreuses années d'absence ...
Vivre ou mourir, il faut faire un choix, le mien est fait et le votre ?
kroum
Pilier
Messages : 368
Inscription : 05 déc. 2003 22:14

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par kroum » 10 nov. 2011 00:04

[HRP : version corrigée]

Dans son rêve, la vieille BOB grommelle. Des chevaux qui se transforment en papillon, c'est possible. Avec toutes ces bestioles des prairies, on peut s'attendre à tout, et de préférence n'importe quoi.

Mais un cheval en chauve-souris, je vous demande. La chauve-souris, ça, c'est une bête
de chez moi, une bête qui sait vivre. Quoi, ces immondes chevaux, se transformer en une belle chauve-souris, non, il y a un problème.

Et dans la brume grise de ce rêve, la vieille BOB voit des points de couleurs
brillantes qui semble soudain remplir le ciel. Comme des flocons de neige par jour sans vent, mais des flocons pleins de couleurs.

Elle va rabattre son capuchon sur sa tête pour ne pas se mouiller les cheveux. Ou pire. Cela ressemble à des pétales de fleurs, et si cela se trouve, cela va même sentir la fleur. Pouark. Des pétales de fleurs. Il paraît que les humains en jettent sur la tête des mariés à la fin de la fête. Sans doute pour leur expliquer combien le mariage, c'est pénible, mais que maintenant qu'ils ont fait la bêtise, il est trop tard pour reculer. Mais
la vieille BOB ne s'est jamais mariée. Alors ces pétales ne sont pas pour elle.

Ces pétales, elle ne va pas les laisser la toucher, ils ne descendent pas vite. Elle a bien le temps de baisser la tête et de rabattre son capuchon. Mais comme ils ne descendent pas vite, elle a encore un peu de temps pour les regarder. Cela a beau être des pétales de fleurs, tant qu'on ne les sent pas, ils ne sont pas désagréables à regarder.

Non, elle ne va pas sortir les mains en avant pour en toucher un. Non, elle ne va pas, voyons, sois raisonnable, se dit-elle. Et je suis raisonnable, se dit-elle aussi, et je ne cache pas mes mains, et je ne cache pas ma tête. Car je suis vieille et je n'ai rien à cacher.
Et comme un pétale rouge touche sa tête, juste au milieu du front, à la limite avec les cheveux, elle comprend que le cheval d'hier, celui qui s'est transformé en chauve-souris, c'était en vérité une licorne.

Me voilà fraiche, se dit-elle, et ce n'est pas de la neige qui fond sur son front, juste au milieu, et si c'est frais, ce n'est pas froid, et cela ressemble plutôt à un rêve,

Me voilà fraiche, avec une licorne. Pas seulement un immonde cheval, mais avec en plus une corne elfique. Ou magique. Ou les deux. Et la vieille BOB avec ses trois malheureux sorts rit d'elle-même. Trois sorts. Dont vitesse de groupe.
Combien de fois l'a-t-elle utilisé, celui-là ? Ah, quelle gourdasse, se dit-elle, et voilà qu'une licorne lui rend visite la nuit, et se déguise en chauve-souris.

Et la vieille BOB sourit, et le flocon rouge a fini de fondre sur son front, mais des pétales maintenant se posent sur ses mains, et ils ne fondent pas, ses mains se remplissent de mille couleurs.

Des gemmes. Ce sont des gemmes que la vieille BOB voit là, dans ses mains, et elle s'attend à ce que son vieux coeur de vieille naine explose d'excitation, de cette ancienne rapacité naine qui vous fait gratter les entrailles de la terre durant des mois dans l'espoir de trouver le filon de la Grande Fortune. Mais nulle flamme de désir ne s'allume dans le coeur de la vieille BOB, qui sait bien que les gemmes qui coulent dans ses mains ne sont pas issues des entrailles de la terre, et qui devine qu'elle n'ont aucun prix, ou bien qu'elles en ont trop.

Et la vieille BOB comprend que ce sont des larmes qui remplissent ces mains.

Des larmes ?

La vieille BOB se réveille en sursaut. Quelle rêve étrange, se dit-elle. Elle reste pensive un moment. Quelle rêve étrange ! Un cauchemar ? Elle hésite un instant. Non, pas un cauchemar. Un rêve étrange.

La vieille BOB se roule dans sa couverture et se rendort.
Bug à régler vite : les ogres à deux têtes ne droppent jamais deux casques. S'ils ont deux têtes, ils devraient pouvoir.
L'Inconscience
PNJ
Messages : 487
Inscription : 06 janv. 2008 20:47
Localisation : Siège social M&Cie, second souterrain, 3è portail sur la droite après le troll.

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par L'Inconscience » 15 nov. 2011 19:25

Le soir recouvre de ses noires articulations rongées, chaque pan des souterrains. Et parmi ces dormeurs, ou ces éveillés qui gardent le feu de la veillée, qui cherchent une ombre du passé dans les flammes dansantes, il en est trois qui s'agitent avant d'atteindre la phase du sommeil qui livre ses secrets. La phase du sommeil au cours de laquelle tout devient possible. Celle par laquelle les mendiants deviennent Héros, et par laquelle les créatures magiques viennent susurrer des paroles à ceux qui les perçoivent...

Trois âmes rêvent ce soir de licornes.
Comme un rendez-vous, de pas en pas, de lumière en lumière.
Voici leur rêve de ce soir, suite de leur dernière excursion au pays des logiques différentes, au pays des souvenirs, au pays des possibles infinis...



Dansant sur un fond ensoleillé, probablement dans une verte prairie, les licornes se mêlent, se croisent, et vont subitement galoper vers l'orée du bois proche. Un bois probablement sacré, tellement les rameaux semblent empreints d'une force vénérable. Les trois silhouettes se perçoivent, se devinent, qui donc est là auprès d'eux dans ce rêve ? Qui donc accompagne les licornes?
Deux de ces silhouettes chuchotent et se parlent, un nom émerge par instants, celui d'un certain Fredmay, ou Frettley, ce n'est pas assez audible. Pendant que la troisième silhouette, vieillie mais encore vive, s'avance à l'écart.


Une fois la frontière boisée franchie, les regards cherchent et s'habituent peu à peu à l'ombre qui règne en ces lieux. Majesté des mousses, des troncs écorchés et noueux... Tout se tait en un manteau doux et volupté. La présence des licornes se devine. Alors, dans la pénombre, les petites gemmes-flocon qui avaient été recueillies, se mettent à étinceler. Elles éclairent la forêt et ses sentiers. Les gemmes de la vieille s'envolent, comme des larmes qui quitteraient des yeux tristes, pour couler vers le ciel. Et elles voguent lentement vers les licornes.
La gemme enrobée de paroles elfiques, quant à elle, portée au cou de son chuchoteur, devient chaude comme une eau volcanique, mais sans toutefois brûler le tissu qui la soutient.


Les larmes-gemmes, redevenant un peu flocons légers, guident les pas vers les créatures à corne. Une fois atteintes, un immense rayon de lumière jaillit des pierres, pour s'éteindre ensuite. De brefs flashs sombres se mettent à crépiter, et l'on ne distingue plus les couleurs des licornes, qu'elles soient noires ou blanches, tout se mélange et se fond dans le noir des bois entrecoupé de ces flashs de lumière. Les arbres aussi se fondent et se cachent, et bientôt, bien malin qui devinerait un tronc fin d'une patte de licorne, dans ce clignotement répété...

Finalement, la lumière naturelle revint.
Les yeux se frottèrent, pour retrouver trace des licornes, et ce fut pour voir qu'il n'en restait plus que trois. Toutes les autres avaient disparu. Ces trois silhouettes qui se déplaçaient étaient bleutées comme un ciel étoilé, au lieu de leurs anciennes robes noire ou blanche. Trois silhouettes bleutées de licornes, constellées de lueurs par les gemmes-larmes qui les avaient rejointes, directement incrustées dans leur pelage.

Mais à y regarder de près, l'on pouvait se demander si c'était bel et bien un pelage... De véritables étoiles semblaient briller , comme si la silhouette des licornes n'était devenue qu'une porte dimensionnelle vers un espace hos de notre réalité...



hrp: les trois aventuriers-rêveurs se croisent donc cette fois-ci dans le monde onirique.
La gemme aux paroles elfiques murmurées, portée au cou devient donc chaude doucement. Les autres se sont envolées vers les licornes.
Des flashs de lumière ont crépité dans le bois. Tout s'est mélangé un instant, puis au retour de la lumière, il ne restait que 3 licornes. Trois licornes bleues comme la nuit, pailletées d'étoiles-gemmes, mais il n'est pas certain qu'elles aient encore une consistance palpable.
Elles sont peut-être devenues des portails vers une autre dimension que l'on voit se refléter en ciel étoilé à travers elles...
La suite du rêve dépend des réactions des aventuriers: que faites-vous ? (prenez le temps de répondre, d'écrire... Suite-Inconscience ce WE sinon mercredi prochain) ;)
Avatar de l’utilisateur
Alatorn
Pilier
Messages : 429
Inscription : 05 juil. 2009 09:51

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par Alatorn » 18 nov. 2011 17:24

Alatorn sentait la chaleur autour de son cou.

Dans un premier temps, il commença par tenir sa petite bourse dans la main en essayant de comprendre. Sous la chaleur, il la lacha vite. Il ouvrit inquiet sa petite bourse et vis une étrange boule de lumière à l'intérieur.

Alatorn se tourna alors vers Fredlay

Qu'est que c'est ? Qu'est ce qu'on en fait ?

Fredlay et Alatorn se regardaient, inquiets.

Ils se mirent à observer la troisieme personne qui était avec eux. Alatorn pris les devant et alla à sa rencontre.

Bonjour

Je me présente, Alatorn et voici Fredlay.

Vous êtes ?

Je suppose que vous aussi vous les voyez ces si belles créatures ...

Ce que je n'arrive pas à m'expliquer c'est leur robe, elle semble changer sans cesse ... Certaines étaient noires et blanches et voila qu'elles sont si ... étrange ...

Fredlay restait à l'écart mais Alatorn lui ne pu s’empêcher de s'approcher à petit pads de plus en plus près des licornes. Il tendit ensuite la main en direction des licornes. Il s'arrêta à distance, espérant que celles ci viendraient à sa rencontre. Sa bourse était toujours ouverte.

Fredlay murmurait tout le temps à Alatorn

Doucement, Doucemet ...
Image
De retour après de nombreuses années d'absence ...
Vivre ou mourir, il faut faire un choix, le mien est fait et le votre ?
kroum
Pilier
Messages : 368
Inscription : 05 déc. 2003 22:14

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par kroum » 24 nov. 2011 09:57

Dans un état second, la vieille BOB vit l'un des deux étrangers s'approcher d'elle

> Vous êtes ?

Ba..Ba..Baa...Baa'O'Bab, baalbutia-t-elle, elle se demandait où elle était, et elle ne pensa pas à demander son identité à l'étranger qui attendit poliment un soupçon de seconde une marque de politesse, avant d'enchaîner :

> Je suppose que vous aussi vous les voyez ces si belles créatures ...

La vieille BOB tourna la tête à gauche et à droite, cherchant à comprendre de quelles créatures son interlocuteur pouvait parler. Elle lui glissa un coup d'oeil interrogatif, mais l'autre ne la regardait déjà plus. Il était tourné de trois-quart, fixant un point du paysage qui semblait avoir pour lui un intérêt tout particulier.

> Ce que je n' arrive pas à m'expliquer
> c'est leur robe , elle semble changer
> sans cesse ... Certaines étaient noires
> et blanches et voila qu'elles sont si ... étrange ...

Ce doit être un elfe, se dit la vieille BOB. Les elfes sont bons pour voir des choses, Et ils aiment les robes. Celui-là porte bien une robe. Et on dirait bien qu'il voit des choses, et elle avait beau avoir fréquenté Kaoum et quelques autres depuis des décades, elle senti un frisson lui courir le long de son échine. Elle se raccrocha à ce qu'elle connaissait.

Le gars, là-bas, qui restait sur place, c'était un nain, sûr de sûr. Et pendant que le premier, celui qui lui avait parlé, s'était mis à marcher dans la direction qu'il regardait toujours, comme si tous les trésors de la terre s'y trouvaient, en tendant la main devant lui, le nain murmurait :

> Doucement, Doucement ...

La vieille BOB se croyait dans un rêve. Mais un rêve pouvait-il donner un tel sentiment de réalité ?

[ j'ai fait le minimum - je rends la main - je prépare autre chose, mais je pourrais l'injecter plus tard ]

K (pour la vieille Baa)
Bug à régler vite : les ogres à deux têtes ne droppent jamais deux casques. S'ils ont deux têtes, ils devraient pouvoir.
L'Inconscience
PNJ
Messages : 487
Inscription : 06 janv. 2008 20:47
Localisation : Siège social M&Cie, second souterrain, 3è portail sur la droite après le troll.

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par L'Inconscience » 30 nov. 2011 13:47

Devant la silhouette bipède qui s'approchait d'elles, l'une des trois licornes lentement se détourna de ses consoeurs. Elle amorça un trot vers celui qui tendait sa main, et tout en réduisant la distance qui les séparait, la créature devint de plus en plus lumineuse par les étoiles qui constellaient sa robe. Chacune brillait de plus en plus fort, et ce fut donc sous une lumière aveuglante que la créature vint assez près, suffisamment pour se faire toucher.

Mais dans éclat tel, que les yeux ne pouvaient que se plisser, et l'on ne distinguait plus rien que l'ombre partielle de la licorne à travers cette lumière blanche. Le contact n'était pas encore établi, il suffirait de tendre la main pour effleurer la crinière.



Les personnes restées en arrière voyaient cette blancheur qui recouvrait tout, et ne laissait plus distinguer que la silhouette du téméraire aventurier qui s'était avancé, ainsi que celle de la licorne, deux ombres au sein de la lumière aveuglante. Les autres licornes étaient également restées en retrait de ce spectacle, attendant sans bouger de leur place et observant la scène.
BOB et Fredlay, purent alors entendre émerger des bruits dans ce lieu jusqu'ici silencieux. Bruits qui semblaient jaillir de la lumière créée. Des éclats de voix entrecoupés, issus d'une discussion dans une langue incompréhensible d'eux. Des rires enfantins, des bruits de courses également, ou de cavalcade. Mais nulle trace des personnes, seules les voix et sons parvenaient, jaillissant comme d'une autre dimension qui s'ouvrait à l'approche des deux êtres...

S'ouvrirait-elle au moment de leur contact, ou bien absorberait-elle les gens autour de cette ouverture qui se laissait percevoir ainsi ? Et en ce cas, absorberait-elle uniquement les gens en contact, ou bien tous les présents en vue ? Mais après tout, peut-être n'y aurait-il qu'une porte dimensionnelle que l'on serait alors libre d'emprunter ou non.



Fredlay et une des licornes vont entrer en contact à force de s'approcher. BOB et Alaton sont restés en arrière, de même que les deux autres licornes. A l'approche du contact, une aveuglante lumière jaillit de la licorne, à partir de ses étoiles de robe, et ensuite BOB et Alatorn perçoivent des bruits qui proviennent de cette lumière. La pierre dans la bourse reste chaude mais n'a pas changé ni évolué.

EDIT: corrections faites.
Dernière modification par L'Inconscience le 07 déc. 2011 19:06, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Alatorn
Pilier
Messages : 429
Inscription : 05 juil. 2009 09:51

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par Alatorn » 02 déc. 2011 13:57

Il y a erreur entre Fredlay et Alatorn, c'est Alatorn qui va essayer de toucher la Licorne, si l'admin peut modifier le message précédent, merci


Alatorn restait la immobile, il tendait la main et observait les licornes. Il ne put s’empêcher d'échapper un sourire quand il aperçu qu'une des licornes s’intéressait à lui et se dirigea vers lui. Hélas, son plaisir fut de courte durée.Sa vision se troubla de plus en plus, il ne distinguait qu'une lueur vive. Paniqué dans un premier temps, il décida de ne pas bouger et de garder sa main tendu. Il se mit à entendre d'étranges sons. Des rires ? Lui qui croyait être seul, voila que ses oreilles lui jouait des tours.

Puis petit à petit un léger mouvement d'air, comme un souffle chaud qui arrivait sur sa main. Il décida alors de l'avancer encore un petit peu, tout doucement en direction de la source en espérant s'approcher ainsi de la licorne et pouvoir enfin la toucher.

Fredlay quand à lui était resté avec BOB et contemplait la scene perplexe.


Mais qu'est ce qu'il va encore nous faire cet abrutit aux oreilles pointues ??
Le connaissant, il va réussir à se faire encorner et il ne faudra pas conter sur moi pour le soigner, je n'y connait rien, c'est lui qui fait ce travail d'habitude ...

Fredlay se tourna vers Bob

Dis moi l'amie, tu connais un peu ces bestioles la ?
Rassures moi, ca n'est pas si dangereux que ca ?
Tu en avais déjà vu en vrai auparavant ??
Quand la lumière devint aveuglante, Fredlay s’apprêtait à crier pour avertir Alatorn quand il entendu les rires enfantins

Fichtre, des enfants ici ? Mais ils sortent d'ou ces bambins ? Je ne voyait que mon zoreilles pointues et ces licornes !!
Et voila qu'on ne voit plus rien du tout ...

Peut être faudrait'il qu'on se rapproche nous aussi non ?
Dernière modification par Alatorn le 04 déc. 2011 23:09, modifié 1 fois.
Image
De retour après de nombreuses années d'absence ...
Vivre ou mourir, il faut faire un choix, le mien est fait et le votre ?
kroum
Pilier
Messages : 368
Inscription : 05 déc. 2003 22:14

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par kroum » 03 déc. 2011 00:19

La vieille BOB bafouilla une réponse incohérente. On y distinguait à peine des mots.

Mille images tournaient dans sa tête.

Elle n'était plus la vieille BOB, elle n'était plus la vieille naine. Elle voyageait sur quatre pattes, et un os dur, non, une corne, avait poussé au milieu de son front. Elle était licorne, et non pas une, mais trois.

Elle était la petite licorne. Mais elle était aussi la blonde, et également la chatoyante. La vieille BOB était les trois licornes, et elle se souvenait de leur périple. Elle était d'abord, elle était surtout la plus petite, au moment-où elle avait surgi entre les deux grandes, pour les empêcher de se battre. Et c'est là qu'elle avait pris la tête de leur groupe, pour les mener, dans le grand désert bleu, en direction des sources de l'appel.

Elle était la chatoyante, qui avait tiré la langue dans les dunes, car son grand corps plus qu'un autre peinait à chaque pas dans le sable labile et son grand corps plus qu'un autre souffrait de l'absence d'ombre. Et elle était la blonde, lorsqu'elles s'étaient heurtées à la grande faille, qu'elles avaient contemplée, stupéfaites, depuis le bord du grand désert bleu, et qu'elles avaient dû lentement contourner. Mais pas après pas, elles avaient avancé, jusqu'à rejoindre les sources de l'appel.

Et la vieille BOB dans sa transe vivait leur périple, et déjà dans son esprit embrumé se consumait les souvenirs, et s'évanouissait les raisons de la fureur qui avait failli jeter la blonde et la chatoyante l'une contre l'autre, dans un bref duel mortel. Seul restait l'irruption de la petite licorne qui s'était interposé, et les épreuves de la longue marche qui avait suivi.

Et voici qu'elles étaient arrivées, voici qu'apparaissaient ses bipèdes qu'elles avaient rêvés, et que leur rêve leur offrait.

Et la vieille BOB, épuisée, n'avait plus la force de se demander ce que cela signifiait.

[HRP : je prépare des images]
Dernière modification par kroum le 08 déc. 2011 00:14, modifié 1 fois.
Bug à régler vite : les ogres à deux têtes ne droppent jamais deux casques. S'ils ont deux têtes, ils devraient pouvoir.
L'Inconscience
PNJ
Messages : 487
Inscription : 06 janv. 2008 20:47
Localisation : Siège social M&Cie, second souterrain, 3è portail sur la droite après le troll.

Re: [Anim Halloween] Licornes d'Ombre et de Lumière

Message par L'Inconscience » 07 déc. 2011 19:49

hj: corrections faites. ^^
No souci pour l'edit ensuite. J'insère donc un intermède prévu, ça tombe bien, et ainsi tu pourras modifier ta suite en attendant. ;)




rp: Pendant ce temps, derrière un globe de cristal, la scène se reproduisait et en la voyant se dérouler, deux voix échangeaient:

- Tige alors !!! ça marche, t'as vu? Tu crois qu'ils vont avoir un familier dans cette histoire de rêve de licornes ? Ces veinards ... Je savais bien que j'aurais dû y aller aussi.
- Attends, ce n'est pas encore fini ni validé, il faut encore que l'enchantement liant le maître et son familier puisse avoir lieu. C'est très complexe, et il suffit d'une minute d'inattention du futur familier pour que tout se rompe et alors la magie devient instable, cela m'est déjà arrivé une fois. Un regrettable incident.
- Et dire que j'ai perdu mon dernier familier il n'y a pas longtemps... C'est que cela ne vit jamais bien longtemps ces bestioles quand on n'en prend pas soin.
- M'en parle pas... Mais parfois, on voudrait bien échanger aussi. Le mien n'a pas mémorisé bip, tu vois ... Alors on se traîne, quelle galère... Mais c'est un futur bon familier de combat, donc j'attends de voir comment il va évoluer...
- Ahhh, les nains...
- Eh oui, mais tellement efficaces.
- Vrai.
- Bon, alors ils font quoi là-bas, dans ton globe de vision, voyons ça...
Répondre