Errance

Réservé aux puristes...
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 22 mai 2023 10:42

Le temps passa et le Léno suivant arriva. Après avoir passé un temps considérable à creuser, à se rendre à la fontaine de la Halle et à transformer les pierres, les Bardes d’Anastasia décidèrent de faire une pause dans l’apprentissage de la forgeamagie, au grand mécontentement de Slaine.
En plus des services qui n’ouvraient que pendant cette période, les activités habituelles avaient lieu: le concours d’archerie, le concours de bardes, les golems Caroline et Georges qu’il fallait nourrir, la course qui revenait pour une deuxième session, et comme tout le monde s’y attendait, l’habituel alignement des planètes qui faisait qu’il y avait un problème quelque part dans le monde qu’il fallait régler.
De plus, une nouvelle activité venait d’être mise en place, créée par Bricogne : la lénoterie.

Durant les quelques jours où les aventuriers arrivaient et se reposaient, une humaine du nom de Cyranette de Berge-en-Roc de la guilde d’Ankh-Morpork interpela les Bardes d’Anastasia et les Ménestrels de la Lune d’Argent encore en activité et présents dans la Halle Merveilleuse. Elle leur fit comprendre qu’en tant que chanteurs/poètes/historiens, c’était une honte de ne pas s’inscrire au concours de bardes. Mais c’était qui, celle-là ? Si elle savait que Sunfire, Slaine et Puck ne restaient bardes que pour tirer un coup à chaque taverne en jouant un peu d’un instrument… Il suffisait de sortir trois notes pour avoir la moitié des nanas de la taverne. Et avec une chanson d’amour triste, c’était l’autre moitié qui succombait. Sans ça, ils auraient lâché l’affaire depuis longtemps.
Cyranette fut vite oubliée par les deux guildes et au bout de quelques jours, les premières activités commencèrent : Lénoterie, concours de barde et concours d’archerie.

Puis la nouvelle version du Délain Kart commença quand les autres furent terminées. Cette fois-ci, ce fut Sunfire qui se porta volontaire.
Il se rendit sur le terrain de course avec les autres participants où les attendaient l’Elfe masquée Marlyza et le chevalier en armure de flammes Phénix. Les deux organisateurs leur expliquèrent que la course de ce Léno serait différente de la première. Les montures n’étaient plus les mêmes, et cette fois-ci, la piste était composée de différents terrains. Outre la terre battue de la piste normale, on trouvait des parties de piste enflammées, inondées ou boueuses. Les montures, qui étaient au nombre de huit, avaient chacune une préférence de terrain et un pouvoir spécifique.

Pour les créatures qui se déplaçaient vite dans l’eau, il y avait le serpent des mers qui pouvait charmer les adversaires et le crapaud qui pouvait les attirer avec sa langue.
Les montures habiles en terrain boueux étaient l’éléphant qui pouvait bousculer ou le buffle qui avait la capacité de charger.
Les montures à l’aise avec le feu était le bébé dragon qui pouvait brûler et le chameau qui guérissait vite.
Ensuite vint l’escargot qui n’avait pas de préférence de terrain mais répandait de la mucosité.
Et enfin, le doppelganger qui pouvait prendre l’apparence d’une des créatures présentes sur la piste.

Comme la fois précédente, les aventuriers, bien que concourant en même temps sur la piste, se trouvaient séparés en deux groupes pour le comptage : pur-sang et petit poney. Tout comme Slaine la fois d’avant, Sunfire se trouvait chez les purs-sangs.

Les deux organisateurs invitèrent les participants à choisir leurs montures. Sunfire déambula dans l’enclos et regarda les différentes possibilités s’offrant à lui. Il pesa le pour et le contre, mais finalement, au vu du pseudo qu’il portait, le choix fut évident. Il choisit le bébé dragon cracheur de feu. Le Barde et les autres participants s’alignèrent sur la ligne de départ, un peu dans l’appréhension sur ces nouvelles créatures.
Personne ne comprit vraiment pourquoi, mais Glorfindel déclara forfait avant même le départ de la course car les familiers étaient interdit. L’un des aventuriers fit remarquer que tout le monde était logé à la même enseigne, mais cela ne sembla pas réconforter le malheureux qui rejoignit la Halle.

Et comme la fois précédente, lorsque Phénix et Marlyza donnèrent le top départ, les aventuriers se lancèrent dans une course impitoyable où tous les coups étaient permis. Les coureurs ramassèrent les objets dans les caisses ou bien lançaient leurs propres sorts. On pouvait voir des éclairs de glace et des boules de feu fuser à tout va, des carapaces rouges ou vertes lancées dans le plus grand chaos, des fantômes qui fonçaient sur des malheureux ou des peaux de bananes posées négligemment sur la piste.
Les buffles et éléphants se frayaient un chemin parmi les coureurs qui furent éjectés de tous les côtés. Les langues des crapauds attrapèrent les participants à l’avant pour les ramener en arrière dans un cri de frustration satisfaisant. Les serpents de mers louvoyaient parmi les créatures en hypnotisant à tout va, les bébés dragons brûlaient tout sur leur passage et les escargots s’amusaient à engluer les adversaires.

Avec ses propres compétences magiques, Sunfire hypnotisa Prophet du Lotus Rouge, mais sa collègue Ouvièle le vengea en désarçonnant le Barde qui roula au sol. Il se remit péniblement debout et remonta sur son dragon, passablement agacé. Mais ce n’était que le début. Dans l’empoignade générale, Enetari des Explorateurs du Bout du Monde utilisa une fleur qui envoya une boule de feu, incinérant plusieurs personnes, dont Sunfire. Ne voulant pas en rester là, il hypnotisa deux autres membres du Lotus Rouge, Khayst et Mage Oreth et envoya une carapace verte sur Minh de Crayon.

Mais il fallait également compter sur le terrain qui mettait tout le monde en difficulté. Certains se retrouvaient à patauger maladroitement dans la boue, d’autres voyaient leurs montures peiner dans l’eau ou ralentir considérablement dans les zones enflammées, alors que les doppelgangers essayaient autant que possible de se transformer pour s’adapter au terrain.

Sunfire hypnotisa le bébé dragon de la Barde d’Anastasia Barbie et envoya des projectiles lointains sur Allen d’Ankh Morpork ainsi que Konrad. Les chevaucheurs de buffles, d’éléphants et de crapauds s’en donnèrent à cœur joie en désorganisant totalement les tracés des participants. Les escargots s’amusaient à rendre gluante toute la piste pendant que les dragons incinéraient ceux qui s’approchaient trop près.
Sunfire, comme bien d’autres, se remit difficilement d’un passage de ces brutes. Il se vengea en hypnotisant le buffle du Maître Cartographe Nightwish et le chameau d’Eugénie de Lallampe de la Confrérie de la Lampe. Beaucoup de monde commençait à sérieusement lui en vouloir. Il éclata de rire. Il était aux anges, ses vieux réflexes de tueur reprenaient le dessus. Ses hypnoses faisaient un véritable carnage. D’ailleurs l’escargot d’Enetari en fit les frais. Vengeance !
Et la vengeance ne se fit pas prier pour lui revenir en pleine face. Enetari utilisa le même sort sur son dragon qui stoppa net le temps de reprendre ses esprits. Effectivement, c’était pénible.

Plus loin, il continua de lancer ce sort sur le serpent de mer de Minh de Crayon, mais sans effet. Il en était de même sur l’éléphant de Sésostris du Lotus Rouge, qui continua sa course. Passablement irrité, Sunfire talonna son dragon et relança le sort, mais le pachyderme n’en avait cure.
Après quelques virages et lignes droite, le Barde jubila en voyant son hypnose fonctionner sur le Buffle de Vortex. Hourra ! Hélas, le dragon de Centaurie, une ancienne compagnonne de route, résista au sort.
Tout autour, les coureurs et montures chutaient, s’affrontaient ou peinaient sur les terrains spéciaux.
Le dragon de Sunfire fut touché par un tir, et de la glace commença à se former sur son corps écailleux, le faisant ralentir. Vortex venait de se venger et le rattrapait sérieusement.
Minh de Crayon le talonnant d’un peu trop près, l’ancien conseiller lui lança u nouveau une hypnose et cette fois-ci son serpent s’arrêta net. Il soupira, soulagé, ce n’était pas trop tôt !

Finalement, après avoir passé des zones boueuses, enflammées ou inondées, la ligne d’arrivée se fit voir au loin. Mais comble de malheur un nouvel éclair de glace de Vortex frappa le dragon, ce qui permit à l’Energyzer de lui passer devant. Ce furent alors le buffle de Nightwish et l’éléphant d’Haena du Lotus Rouge (ils sont partout ceux-là) qui subirent sa colère et donc son hypnose. Sunfire franchit la ligne d’arrivée juste derrière Vortex, mais devant Nightwish, Haena, Centaurie et Minh de Crayon.
Sunfire avait fini 23ème du classement pur-sang, à cause de Vortex. Ses anciens compagnons n’étaient pas loin. Bricogne était 20ème et Gwen 21ème.

Les participants reçurent leurs récompenses : une cravache et des brouzoufs. Puis ils quittèrent tous le champ de course.
Le lendemain, le fameux portail s’ouvrit sur la place de la Halle.
Dernière modification par Sunfire le 28 mai 2024 22:49, modifié 1 fois.
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 19 juil. 2023 11:59

Les Bardes d’Anastasia et le reste des aventuriers débarquèrent en plein désert. La chaleur était atroce et il n’y avait pas un souffle de vent. Perdu au milieu d’un désert, sans savoir où aller et surtout sans eau et nourriture, c’était la mort assurée.
Surtout quand des types en manteaux beiges et à la tête bizarre enroulée dans des bandages qui beuglaient et pointaient leurs armes sur eux et tirant ou se jetaient dans la mêlée armes aux poings : des Tuskens tireurs braillards et des Tuskens guerriers énervés.
Les prédateurs de la région, des Worrts qui ressemblaient à un genre de crapauds carnivores, s’invitèrent dans la bagarre.

Luc Marcheciel, un jeune homme blond, arpentait les dunes de Tatoon, quand il fut surpris de remarquer une arrivée massive d'étrangers.
Ceux-ci ne semblaient pas tellement dépaysés pour autant, arpentant le sable et se jetant assez rapidement dans le cœur de l'action, tuant des Tuskens et effrayant les Worrts du coin.

« Hum, bonjour ? Qui êtes-vous donc ? Et auriez-vous vu mes Bizarroïdes ? »

Guylhem de Puylaurens s’avança et répondit au jeune homme :
« Enchanté Voyageur, nous venons du pays de Delain et avons été emportés par un portail en ces lieux étranges. Je suis Guylhem, pour vous servir. Quant à vos Bizarroïdes, non, nous ne les avons pas vus. Enfin, je ne crois pas. Nous avons seulement entendu parler des hémorroïdes de Kaio, qui sont bizarroïdes en soit. Est-ce d'elles dont vous voulez parler? Si c'est le cas, je vous déconseille de vous en approcher. »

Le jeune homme, toujours aussi surpris, mais excité à l'idée de rencontrer des aventuriers venant de loin, bondit sur l'occasion pour en demander plus:
« Je m’appelle Luc Marcheciel. Vous venez de Delain ? Qu'est-ce donc ? On dirait le nom d'un groupe de musique ! Ici c'est Tatoon, l'endroit le plus ennuyeux qui existe... Vous êtes mal tombés, je crois. Juste du sable à perte de vue, des autochtones et encore du sable. Les Bizarroïdes ? Vous ne connaissez pas ? Eh bien ce sont des golems mécaniques qui travaillent pour nous. J'en ai acquis récemment, Er De Dédeux et Cétroi Péo. Ces deux Bizarroïdes ne tiennent pas en place. Enfin c'est surtout Er de, qui prétend être investi d'une mission importante ! Ouvrez l'œil et dites-moi si vous les voyez ! »

Ce fut Sofocle qui prit ensuite la parole :
« Bonjour Luc. Pas de golem en vue. Peut-être sont-ils dans la partie au nord par-delà les rochers. Mais y-a-t-il un passage pour s'y rendre ? Visiblement, à part du sable à perte de vue, rien n'existe. Un passage secret peut-être ? As-tu une baguette de sourcier pour le trouver? Ou un appareil magique qui fait pousser les ailes ? Sinon, sais-tu pourquoi ces pillards sont aussi agressifs ? Pas de dialogue possible. Seul parle le glaive, pour ne pas dire le cimeterre ... Les Orcs ont envahi ces terres? »

Les aventuriers fouillèrent la zone tout en combattant les Tuskens tireurs braillards et les Tuskens guerriers énervés. Mais les deux golems mécaniques étaient introuvables.
Luc semblait perdre espoir quand une puissante explosion se fit entendre.
Les roches s'écroulèrent en partie, le sable glissa, découvrant Er de Dédeux, dont l'armure grise reflétait le soleil. Le Bizarroïde venait de lancer une attaque sur des Tuskens qui le recherchaient.

« Er De ! le réprimanda Luc. Sale chenapan ! Tu étais planqué tout ce temps, alors que les gens vous cherchaient ! »

Er De Dédeux, un golem mécanique en forme de tonneau sur roulettes, suivi de Cétroi Péo, s'approcha de Luc et des personnes alentours. Cétroi Péo, automate humanoïde couleur or, était étonné de voir des aventuriers débarquer.
« Bienvenue, bienvenue ! Quelle chance, vous avez l'air d'être de vaillants combattants! Nous sommes Cétroi Péo et Er de Dédeux et nous aurions bien besoin de votre aide, se présenta le Bizarroïde doré. Notre maîtresse vous attend dans le sous-sol, mais la route est dangereuse. Est-ce que vous êtes capables de vous frayer un chemin jusqu'à elle ? »

Le Bizarroïde gesticula, puis montra un bout de parchemin : une écriture stylisée et un logo représentant une belle princesse.
Le texte indiquait : « Au secours général Benké Nobi, vous êtes mon dernier espoir ! »

Er De et Troi Péo semblaient de plus en plus nerveux :
« Je suis inquiet, pourriez-vous aller à la recherche de la princesse Leïla ? Je l'ai vu se réfugier dans le souterrain un peu plus au nord. Une sorte d'escalier vous y mènera ! »

A la demande de Luc et des Bizarroïdes, les Délaniens tuèrent quelques Tuskens puis se rendirent plus loin à la Grotte des Skettos Hurlants.
A l’intérieur, la troupe se dispersa.
« C’est un sacré labyrinthe, ces grottes ! s’exclama Punaise. Le premier qui trouve cette princesse siffle pour que les autres arrivent.
-Un groupe est parti au nord. Un groupe vers l’ouest serait peut-être pas mal, proposa Sly.
-Avec mes compagnons, nous irons à l’ouest, répondit Viagra. »

Durant la fouille de l’immense grotte, les aventuriers étaient harcelés par des Worrts et des Skettos, des moustiques géants avec une gueule de prédateur bardée de dents acérées. Finalement, les aventuriers trouvèrent la princesse.

Une jolie jeune femme attendait dans un recoin, cachée. Quand elle vit les Délaniens arriver, elle s’en étonna :
« Bonjour ! Eh bien soit je suis très mauvaise pour trouver des cachettes, soit mes Bizarroïdes ont fait un très bon travail ! Quoi qu'il en soit, c'est un soulagement de vous voir. Nous avons besoin de toute l'aide nécessaire... Mais je ne vous connais pas du tout. Êtes-vous amis ou ennemis de l'Empire? Vous dites que c'est Er De Dédeux et Cétroi Péo qui vous envoie? Et alors? Vous croyez que je vais suivre le premier venu ? Prouvez-moi que vous êtes capable de survivre ici, avant que je ne me risque à aller plus loin avec vous. Ramenez-moi 3 dents de Worrt chacun.»

Punaise prit la parole :
« Tout dépend de ce que représente l'Empire... pour ma part je suis pour ma Lulu après je ne saurais dire si c'est le côté des méchants ou des gentils. Tout ce que je peux dire c'est que c'est le bon côté.
Que pouvons-nous gagner à vous aider ? Non car là, vous nous demandez de partir à la chasse aux crapauds... j'ai l'impression de préparer le repas de ce soir.
- Rappelle moi de venir avec mon repas si tu m'invites, grimaça FX-Dono.
-Bonjour, Princesse, la salua Faith. Je comprends mieux la présence de tous ces crapauds maintenant que je vous ai vue : s'agirait-il de vos courtisans, charmants à n'en pas douter, qui auraient été transformés par quelque vile sorcière ?
Qu'est-ce que l'an pire ? C’est vrai que 1491 était assez merdique, mais c'est un peu tôt pour dire que 1492 sera pire, non ? Mais je suppose que la réponse est non : je ne vois pas comment je pourrais être amie ou pas avec une année. »

La princesse s'étonna dans un premier temps, se demandant si Faith et Punaise bluffaient ou la prenaient pour une idiote. Puis elle réalisa, à l'allure totalement différente des aventuriers, qu'ils étaient peut-être totalement étrangers aux problèmes d'ici.
Sur un ton grave, elle entreprit de résumer la situation :
« L'Empire est une dictature qui s'est auto-proclamée régnante de tous les territoires connus et au-delà. L'Empereur n'est pas arrivé jusqu'à vous ? Grand bien vous fasse ! En attendant, si vous ne voulez pas devenir ses laquais et devoir rendre vos armes, nous devrions faire cause commune, car l'infâme Dark Vapor est à mes trousses...!
- Princesse, si vous tenez tant que cela à disposer de notre aide, il va falloir abandonner cette lubie de collectionner les dents de crapaud ou les poils de lézard, proposa Arnould. Nous y perdons notre temps pour rien. »

Et les aventuriers commirent une boucherie à travers la grotte, éradiquant des nids entiers de Worrts. Le pire est qu’il n’y en avait même pas assez pour tout le monde. Guylhem de Puylaurens fit remarquer que les bestioles ne ripostaient même pas.

A la surface, Luc, voyant de nouveaux arrivants débarquer, leur fit signe de se rapprocher :
« Venez, si vous faites partie des aventuriers qui débarquent de nulle part, il faut parler à mon Bizarroïde ici présent, puis je couvrirai votre passage jusque dans les souterrains ! Je crois que ça se passe bien pour les autres, je n'entends plus de bruit. A moins qu'ils soient tous morts, ceci dit. Par ici, par ici, signalait-il à Ar-Daelith et Ar-daéthir.
-La lumière ici est aveuglante…, se plaignit Ar-Daelith, mais nous vous apercevons !!! »

Luc accueillit aussi Guillaumimie et quelques autres. Puis il descendit les escaliers vers la grotte et cria à la cantonade :
« Quelqu'un a besoin d'aide pour tuer les Worrts ? »

Er De Dédeux s'engagea vaillamment à l'entrée de la grotte. Il sortit une sorte d'arbalète naine de son armure puis commença à lancer des tirs de carreaux bien ajustés, chargés de poudre explosive.

Luc s'inquiéta:
« Er De... Qu'est-ce que tu fais ?? »

Le Bizarroïde semblait sûr de lui, et après une série de sifflements, exécuta ses tirs. Il avait repéré quelques abris de Worrts. Les carreaux firent mouche. Plusieurs Worrts furent tués, mais les détonations firent s'écrouler plusieurs rochers au centre de la grotte. Ces explosions soudaines rendirent les crapauds plus nerveux, et ils se disséminèrent partout avec frénésie.

Elminster paniqua :
« Ah ben on ne serait pas contre de l’aide pour trouver plus de dents car on est 12 aventuriers pour 1 worrt qui ne perd qu’une dent à chaque fois, ça va finir en guérilla cette histoire, le côté obscur nous appelle...
- Luc, si vous pouviez convaincre la princesse de faire cesser cette boucherie idiote, vous nous feriez faire un grand pas vers le happy end de cette histoire. » s’impatienta Arnould.

Aldora était surprise par les paroles de Guylhem :
«Les Worrts ne se défendent pas ? En fait, le pauvre familier de Grymelin a été éradiqué sans avoir eu d'attitude agressive envers lui !
- Touille ! Ça fait super mal à chaque frappe... Ça sent l'sapin ! » cria Ar-daéthir.

Sofocle montra aux aventuriers proches le corps sans vie de Boursicotteur, qui venait de se faire massacrer par les créatures.
« Pas tellement étonnant, ils étaient placides, on commence à les massacrer, ils finissent par comprendre qu'on est très agressifs, ils le deviennent. Princesse, votre décision de massacrer ces animaux est-elle vraiment adaptée? Montre-t-elle vraiment que nous sommes prêts à vous aider? Prouve-t-elle vraiment un engagement contre... euh... l'Empire ? Pour ma part, je ne vois aucune logique dans tout cela... vous m'en excuserez... »

Luc arriva au centre de la cave :
« Bon les amis, je n'ai pas chômé, j'ai tué aussi ces têtes-à-claque de crapauds, je vous laisse quelques dents par terre ! »

Une grosse crapaude sortit des ombres, laborieusement, ayant bien du mal à avancer de façon synchronisée. D'un premier cri guttural :
« WOOOOOOORRT ?!?!? »

Elle enchaîna avec une phrase presque articulée correctement :
« Worrt are you dooooooing ?!? »

Puis la Worrt baveuse sourire d’enfer observa rapidement le centre de la grotte. Ses yeux visqueux s'arrêtèrent sur Lord Harrec, de qui elle se rapprocha un peu. Avec un *schlurps* sonore, elle manifesta son intérêt pour le fringant aventurier en lui faisant une léchouille généreuse. Elle rougit un peu, ce qui la rendit encore plus cramoisie. Après cette courte manifestation d'affection, elle revint au centre, campée sur ses pattes, et se tint prête à affronter les aventuriers.

Keen Stone voyant enfin une monture à la hauteur de son niveau d'équitation se précipita sur l'occasion. D'un geste habile pour un mage, il grimpa sur la bestiole.
« Allez ma grande ! Maintenant toi et moi, on va pouvoir voyager à travers le monde pour en prendre le contrôle ! »

Voyant Harrec couvert de bave et englué, Evolia partit d'un fou rire irrépressible.... Enfin ce gros coincé s'était trouvé une amoureuse... et pas des moindres ! Après tout, nous étions bien en pleine période des amours, et ne dit-on pas que tout le monde a quelque part chaussure à son pied ? D'ailleurs ça faisait longtemps que Lulu et Punaise n'avaient pas fait leur parade nuptiale dans un recoin de souterrain...

L'énorme Worrt sembla comblée d'être auprès de son soupirant, et cette distraction permit à Keen Stone de grimper dessus. Pendant un court instant elle regarda son cavalier, et sembla tentée d'aller conquérir les souterrains ensemble. Sur ce, elle n'hésita pas à commenter avec conviction :
« Wooooooooorrt !!! »

La Worrt baveuse sourire d’enfer s'étant faite détourner par Keen Stone, elle essayait d’attirer l’attention d’Harrec.
« Woooooorrtttt ?! »fit-elle, d'un air qui disait clairement :
« Mais pourquoi ne réagit tu pas bel aventurier ? Tu me brises-tu le cœur ! Ne vois-tu donc pas que nous sommes fait l'un pour l'autre, petit chenapan ? »

Puis d'un air qui veut clairement dire : « Embrasses-moi, je suis peut-être une princesse charmante! », elle tend ses grosses lèvres boursouflées dans la direction de Lord Harrec.

« Ça doit être mon heaume qui rabat mes sourcils broussailleux sur les yeux, fit remarquer Tsongor, mais je peine à apercevoir le sourire d'enfer tant vanté... Elle est où la ventouse baveuse ?
- Worrt Worrt Worrt!!! Keen Stone, descends de la tout de suite ! C’est à moi de la monter! » hurla Lord Harrec.

Comme toujours, les aventuriers ne s’embêtèrent pas et foncèrent toutes armes dehors sur la pauvre créature.
Keen Stone tenta d’éloigner les combattants à coups de pieds.
« Ils sont pas possible, tous ces bourrins à vouloir massacrer tout ce qu'ils voient ! Elle n’est pas méchante ! Laissez-la tranquille ! »
-Pas méchante, c'est vite dit. Elle a tout de même une manière plutôt contondante de montrer son affection. » fit remarquer une Faith ensanglantée.

Finalement, la Worrt baveuse sourire d’enfer fut terrassée. Dans un cri final déchirant, la vilaine crapaude laissa échapper un cri d’agonie :
« Wooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooorrt !!!!! »

Sous-titres :
« Noooooooooon j'avais enfin trouvé l'homme de ma vieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee »

Toute sa collection de dents tomba au sol, à la grande joie de la princesse Leïla.

Er De Dédeux sortit de sa carcasse un parchemin qui expliqua qu'une situation de guerre se préparait et que le grand général Benké Nobi devait être contacté d'urgence pour prendre des mesures. Après un moment de silence pesant, la princesse demanda aux aventuriers de partir à la recherche du grand guerrier.
C'est alors que Luc réagit :
« Benké Nobi ? Ça me fait penser à mon oncle Ben... C'est un ermite qui vit dans les montagnes.
-Dans quelle direction devez-vous nous mener pour rejoindre votre oncle dans les montagnes? demanda Guylhem. Les lieux sont emplis de montagnes dans toutes les directions... Si nous devons le trouver, donnez-nous au moins une direction, si vous avez une idée de l'endroit où il se trouve. Mettons nous en route !
-Dans la logique, vu qu'aucun portail n'est possible dans le désert de Tatoon, la sortie dans la grotte serait pour moi au nord-est..., préconisa Sofocle.
-Il y a peut-être un autre chemin dans le désert, suggéra Patoux.
-Je ne connais pas d'autres sorties ici que par là où on est entré, dit Luc. Oui effectivement l'oncle Ben vit dans les montagnes. Quand vous aurez fini, on n'a qu'à se retrouver hors de la grotte. »

Texte de Luc Marcheciel, princesse Leïla, Cétroi Péo, Er De Dédeu, Worrt baveuse sourire d'enfer, Keen Stone, Lord Harrec, Guylhem de Puylaurens, Sofocle, Punaise, FX-Dono, Patoux, Sly, Viagra, Faith, Arnould, Ar-Daelith, Elminster, Aldora, Ar-daéthir, Tsongor et Evolia
Dernière modification par Sunfire le 28 oct. 2023 21:59, modifié 2 fois.
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 13 août 2023 17:55

Les Délaniens, accompagnés de Luc, Leïla, Er De Dédeux et Cétroi Péo quittèrent la grotte et se retrouvèrent à nouveau dans le désert de Tatoon. Les Tuskens continuaient leur assaut mais subirent de nombreux revers face aux combattants entrainés. Avec un tel nombre de Tuskens tués depuis l’arrivée des Délaniens, on aurait cru à un génocide. Le désert allait devenir un endroit tranquille à vivre.

Attiré par les bruits de combats et ressentant une agitation inhabituelle chez les Tuskens, un vieil ermite sortit des montagnes et rejoignit le groupe.
Luc s'exclame alors :
« Oncle Ben, c'est toi ?!
- Ah... vous êtes avec la Princesse Leïla ? demanda le vieil homme. Oui je sais qui elle est. »

Ben écouta la jeune femme expliquer qu'un danger menaçait... L'Empire était à sa poursuite car elle possédait les plans pour défaire l'ennemi. Dark Vapor voulait la capturer et tout savoir de la rébellion.

« Il faut absolument fuir rapidement et discrètement ! » urgea Leïla.
Ben observa pensivement les aventuriers.
« Hmm, oui je pense que vous ferez l'affaire. Bon, l'heure est grave. Nous devons sortir discrètement de cet endroit sans que la princesse ne soit vue. Tenez, je vais vous faire passer de l'autre côté du mur. Ensuite, nous devrons aller en ville pour trouver un transport et disparaître de la région. »

Les aventuriers et la bande de Luc suivirent Ben et arrivèrent dans les Souterrains Marécageux qu’ils traversèrent en affrontant les créatures s’y trouvant. Ils débouchèrent finalement de l’autre côté et se retrouvèrent dans une autre partie du désert. Des Tuskens guerriers et des Tuskens guerriers énervés attaquèrent mais furent repoussés.
Ils trouvèrent un guide qui les accompagna jusqu’à la ville de Moss Eisley, une ville où se croisaient toutes sortes de malandrins, pour y trouver un port à montures volantes.

Une fois arrivés à Moss Eisley, les aventuriers explorèrent la ville mais ne trouvèrent rien de spécial. Malheureusement, l’Empire leur avait tendu un piège, grâce aux mercenaires engagés. Des Mandaloriens armés d’arbalètes, des Bizarroïdes chasseurs de primes eux aussi armés d’arbalètes et des Malandrins malhonnêtes armés de haches encerclèrent la ville, d’autres sortirent des bâtiments et d’autres encore se postèrent sur les toits.
Les Délaniens étaient dispersés un peu partout mais firent face quand l’assaut débuta. Luc, Ben, Leïla, Er De et Troipéo coururent se cacher pendant que leurs alliés faisaient diversion et affrontaient les chasseurs de primes. La bataille faisait rage, et les victimes se comptèrent dans les deux camps.
Petit à petit, les mercenaires se faisaient repousser et les aventuriers se voyaient proches de la victoire. Mais une ombre immense vint recouvrir une grande partie de la ville. Quelques autochtones incrédules levèrent les yeux au ciel, se demandant si un orage terrible se préparait...
De multiples montures volantes, menées par des soldats de l'Empire, survolèrent l'endroit. Manifestement à la recherche de quelque chose, ou plutôt... de quelqu'un !

Un bruit lourd et lancinant de respiration sembla capter l'attention de tout le monde, glaçant le sang de tous ceux qui le reconnurent... Dark Vapor !

*Hhhhhh... Pffff... hhhh... pfff...*
La respiration lente et profonde se faisait entendre de plus en plus nettement.
*Hhhhhh... Pffff... hhhh... pfff...*

Difficile de situer d'où venait ce bruit désagréable et... menaçant.

« La Force est puissante en ces lieux..., remarqua le seigneur noir. Je sens plusieurs personnes qui m'intéressent.
*HHhhh Pfff* Mais avant tout, qui... *Hhhh Pfff* va me livrer la princesse rebelle ? »
Le Seigneur Sith portait une armure noire intégrale avec une cape. Des runes de type air étaient encastrées dans son armure et son casque, lui permettant de respirer, chose devenue presque impossible, suite à de graves blessures.

Un silence glacial s'installa, tandis que Dark Vapor et ses soldats attendaient des réponses. Les soldats, également armés d’arbalètes, se positionnèrent aux côtés des Mandaloriens, des Malandrins malhonnêtes et des Bizarroïdes chasseurs de primes. Les aventuriers n’en menaient clairement pas large.
Riri n'avait pas une très bonne vue. Riri n'entendait pas très bien, il faut dire qu'à force de prendre des coups sur le casque, le son de gong que celui-ci émettait n'arrange pas les choses.

Mais Riri avait un excellent odorat. Quand il sentit l'odeur méphitique s’abattre sur la ville, il regarda d’abord les semelles de ses bottes pour vérifier qu'il n'avait pas marché dans des fientes de Worrt avant de se rendre compte qu'elle émanait du nouvel arrivant.
« Hum, je comprends d'où vient ce nom ... Dark Vapor ! Et que lui veux-tu à la princesse ? Je suis sûr que tu en veux à son trésor de dents ! »

Visiblement, Riri n'était pas non plus très intelligent...

Dark Vapor écouta attentivement Riri. Puis, avec un geste impulsif de la main, il s'exclama :
« Nous avons découvert que la princesse mène un groupe de rebelles. Elle se sert de son immunité de sénatrice pour voyager en toute impunité et s'en prendre à l'Empire. »

Après une courte pause pour reprendre son souffle :
« Nous savons qu'elle est dans ce coin de Tatoon. Si vous la cachez, c'est que vous avez partie liée avec la Rébellion, que nous écraserons bientôt ! Maintenant, je vous conseille de parler si vous savez quelque chose ! »

Des soldats sur les créatures volantes posèrent le pied à terre et commencèrent à se rassembler en bataillons.

« Ma patience a des limites ! » s'exclama le Sombre Seigneur Sith.
Puis, tonnant d'une voix autoritaire :
« Soldats, fouillez toute la zone et tuez tous ceux qui ne coopèrent pas ! »

Dès que Dark Vapor eut fini sa phrase, des bataillons de soldats se répartirent en ordre dans Mos Eisley. Ils savaient qu'il n'était pas bon de faire attendre leur chef, ils commencèrent à se répartir dans la ville et mirent les aventuriers en joue.
Les carreaux fusèrent perçant les armures, les chaires et les obstacles. Les tireurs délaniens ripostèrent. Les sorts magiques balayèrent les rangs des chasseurs de primes et des soldats. Les guerriers foncèrent sur les Malandrins malhonnêtes, puis sur les arbalétriers ennemis pour les empêcher de causer trop de ravages.

Cook s’approcha du seigneur noir et l’apostropha :
« Dites... vous seriez pas de la même tribu que Sith et Vador? Vous aussi êtes à la recherche de Jedi? Au dernières nouvelles, votre princesse, elle se cachait dans une grotte de skettos... Suivez les dents... elle est au bout ! »
Dark Vapor écouta attentivement Cook :
« Aaah, un allié de l'Empire. Vous savez choisir judicieusement vos amis. Si vos informations s'avèrent exactes, vous serez sous notre protection et recevrez une récompense. »

Un peu plus loin, Luc, Ben et Leïla avaient eu vent de la scène et tentèrent de se faire encore plus discrets, surtout que les échauffourées devenaient de plus en plus importantes au centre-ville.

Leïla fit envoyer Cétroi Péo aux aventuriers :
« La princesse vous fait savoir que votre diversion est vraiment la bienvenue, mais qu'il y a des dizaines et des dizaines de soldats qui arrivent de chaque côté de la ville. La princesse doit absolument disparaître de la vue de Dark Vapor. Elle vous demande de retenir les soldats encore un peu le temps qu'elle puisse partir au nord. Vous pourrez ensuite la rejoindre quand Luc et Ben auront établi un endroit de repli suffisamment sécurisé. Tenez le coup ! »

Arrivant enfin à l'entrée de Moss Eisley, Faith, la ménestrelle (non, ce n'est pas une soupe italienne, c'est son métier), assista à ces échanges surréalistes, cherchant vainement à apercevoir l'être - apparemment asthmatique - qui se faisait appeler Dark Vapor.
Sans succès.

C'est alors qu'elle prit conscience de la quantité non négligeable d'une piétaille armée et belliqueuse, reconnaissable à leurs armures complètes et leur capacité impressionnante à rater la presque totalité de leurs tirs.
Cela devait venir de leurs casques improbables dont les yeux ne sont pas en face des trous, conclut-elle. Sans se poser davantage de question, la sorcière se jeta dans la joyeuse mêlée en envoyant des ondes de chocs successives, bientôt rejointe par ses compagnons d'infortune.

Dark Vapor sembla se désintéresser des aventuriers, quand il commenta à voix haute, triomphant:
« Ah ! Vous avez cru me distraire mais mes espions m'ont indiqué avoir vu la princesse partir au nord! Heureusement pour vous, je dois repartir, l'Empereur me fait demander. Mais j'ai mis mon meilleur disciple pour capturer la princesse et régler leur compte à ceux qui oseraient venir s'interposer !
- Ayè voilà qu'il fuit devant la déconfiture de ses sbires !!! » lança Ar-Daelith.

Les Délaniens se dirigèrent en vitesse vers le nord de la ville afin d’empêcher l’Empire de capturer la princesse Leïla. Ils arrivèrent à l’extérieur de la ville où se trouvaient des Malandrins (haches), des Mandaloriens (arbalètes), des Mandaloriens chasseurs (arbalètes), une nouvelle version de Bizarroïdes appelés Bizarroïdes tueurs et des Soldats de l’Empire. Mais parmi eux se tenait une silhouette encapuchonnée accompagnée d’un géant qui lui servait d’acolyte.

[note de Sunfire : à ce moment, il faut écouter l’ost Duel of the Fates]

Le disciple de Vapor activa son sabre-lumière rouge et rabaissa sa capuche. Les aventuriers n’en crurent pas leurs yeux. C’était l’un d’eux. Et en y repensant, il n’était pas venu avec eux au désert de Tatoon et personne n’avait remarqué son absence. C’était Bricogne. Ou plutôt Dark Bricogne. Et le géant à côté de lui était Kéké, le remplaçant de son familier Kiki.

Dark Bricogne bondit de cible en cible, écrasant des familiers, balayant largement autour de lui à coups de sabre-lumière. La puissance de Bricogne semblait décuplée depuis qu'il était devenu un disciple de Vador. Était-il toujours lui-même ? En tout cas au vu des blessés, il ne faisait clairement pas semblant, et Kéké frappait et broyait tous ceux à portée.

Après avoir fait venir des renforts, et se rapprochant de son familier Kéké numéro 723, il se repositionna bien au centre de la zone de combat, tout en faisant tournoyer son épée-lumière de façon ultra classe.

« Allez, venez à moi, fous qui osez défier la parole de Dark Vapor ! les invectiva Bricogne. Je vous promets une mort rapide ! A moins que vous nous vouliez rejoindre le Côté Obscur vous aussi ! La puissance est avec nous ! »

Et le disciple noir retourna au combat avec son géant et toutes les troupes ennemies présentes. Il esquiva, virevolta tout en faisant tournoyer son arme meurtrière. Plusieurs aventuriers furent blessés ou tués. Les Mandaloriens, Mandaloriens chasseurs, Malandrins, Bizarroïdes tueurs et Soldats de l’Empire tiraient salves sur salves ou affrontaient les aventuriers au corps à corps. Les combattants s’effondraient dans les deux camps, mais la ténacité des Délaniens leur permit de tenir bon et ils renversèrent la tendance.

Depuis leur arrivée dans le désert de Tatoon, Sith et Vador semblaient différents... Ils ressentaient comme un retour aux sources... Leurs sens étaient plus affûtés, leurs capacités amplifiées et il émanait d'eux une sorte d'aura pleine de vices...

Aux contacts de Luc, la Princesse et Benké Nobi, des envies de meurtre irrépressibles les prenaient... Non pas pour le plaisir de tuer mais comme une mission ancestrale ancrée en eux... Mais ils voulaient découvrir ce pays et il fallait faire avec ces « guides »...
Quand dans Moss Esley, les soldats de Dark Vapor débarquèrent... Ils semblaient accompagnés d'une présence obscure qui les contrôlait... ils étaient attirés par elle... mais les sbires de Dark Vapor ne faisaient pas dans le détail... et ils furent obligés à participer à leur élimination...
En arrivant devant Dark Bricogne, ils furent frappés par la similitude de l'aura qui l'accompagnait... Et il semblait maîtriser des pouvoirs qui leur semblaient familiers...

Sith et Vador se postèrent devant lui et, après avoir accompli le rituel ancestral de leur tribu, s'adressèrent à lui :
« Contemple la Noirceur de nos âmes et apprends nous à maîtriser cette puissance dont tu parles ! Nous désirons retrouver la Force de nos ancêtres ! Tes heures semblent comptées... alors si tu veux laisser un héritage... c'est le moment ! »

Les forces de l’Empire s’amenuisaient de plus en plus. Kéké fut abattu, mais non sans s’être débarrassé de plusieurs adversaires. Malgré sa nouvelle puissance, Dark Bricogne ne pouvait lutter contre le nombre. Du sang coulait de ses nombreuses blessures. Son épée-lumière était de plus en plus difficile à manier. La fatigue l’envahissait. Et finalement, quelqu’un réussit à percer une ultime fois sa défense. Le disciple de Dark Vapor s’effondra, la vie s’échappant de son corps.

Texte de Benké Nobi, Luc Marcheciel, princesse Leïla, Dark Vapor, Cétroi Péo, Riri, Cook, Faith, Ar-Daelith, Dark Bricogne, Sith, Vador
Dernière modification par Sunfire le 28 oct. 2023 22:00, modifié 1 fois.
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 16 oct. 2023 23:01

Après cette victoire, Leïla, Luc et Ben rassemblèrent tous les aventuriers. La princesse, débordant d'enthousiasme, invita tout le monde à se regrouper puis, avec un immense sourire, entama un discours :
« A vous toutes et tous qui avez su faire face à l'Empire, vous qui avez su vous dresser à un moment critique de l'histoire, vous qui avez su affronter l'indicible horreur du Côté Obscur, vous avez fait face à toutes les difficultés, les imprévus, les monstres et même Dark Vapor... »

Elle marque une courte pause, pour savourer cet instant tout particulier :
« Vous avez tous fait preuve d'héroïsme, et je tiens à vous remercier tout particulièrement, en mon nom, mais aussi au nom de tous les rebelles qui combattent l'Empereur. Je vous prie donc de bien vouloir recevoir ces cadeaux de notre part, pour vous récompenser dignement de vos efforts. Maintenant, buvons, mangeons, festoyons ! Et revenez nous voir par la suite !
-Princesse, l’interpela Junot, ce fut un plaisir de nous battre pour votre cause. Même si une bataille importante vient d'être gagnée, il semble que votre tâche ne soit pas terminée. N'hésitez donc pas à nous solliciter pour une suite, nous ne serons jamais loin. Jouissez de ce moment de calme que vous avez su ramener sur Moss Esley et Tatoon. Merci pour avoir su reconnaître en nous de fidèles amis. »

Junot s'inclina respectueusement et reculant, toujours baissé, céda la place aux autres combattants reconnaissants de l'hommage rendu par la princesse. Il jeta un regard reconnaissant à ceux qu'il avait côtoyés pendant ces combats et pour lesquels il portait désormais respect et affection. Il pensait qu'une pause roborative ne pourrait leur faire que du bien et, par tous les dieux de Delain, que le sable de Tatoon asséchait la gorge! La princesse avait heureusement généreusement prévu le remède!

Faith s'approcha en marmonnant :
« Rien compris à cette histoire, moi. Y'a une princesse qui représente une république, là déjà j'ai commencé à décrocher. Ensuite elle nous demande de massacrer un peuple de nomades du désert, puis de pauvres batraciens... Mais c'est elle la gentille ! En même temps, pas eu le temps de voir la tronche de l'autre Vapor ni du Dark Bricogne. Mais ils m'avaient l'air d'être complètement barrés, ces deux-là. Bref. Comme on dit toujours: faut œuvrer pour le moindre mal. »
Puis, s'armant de son plus beau sourire et s'exprimant cette fois à haute voix:
« Merci à toi Princesse. C'est un honneur d'avoir pu défendre ta cause face aux vils oppresseurs et aux fanatiques. Pour la lumière ! »

Malgré la lumière aveuglante qui rendait mal à l'aise les Elfes Noirs, les Ar avait participés ... tant que faire se peut ... à repousser ceux qui avaient été désigné comme ennemis.
« Ouais ... et d'une belle princesse sauvée de plus !!! commenta Ar Daegûl. Pour votre sécurité ... Il y a encore quelques sbires à occire, gente dame !!! Nous pourrons discuter de l'avenir une fois tout ça nettoyé !!! »

Mais c’est alors que l’impensable se produisit. Les malfrats des Souterrains, composés des Ankh Morpork, du Poing du Mal et de la Main du Mal, prirent le parti de Dark Vapor et Dark Bricogne et se retournèrent contre les autres aventuriers qui subirent un déluge de boules de feu et de boules de magma.
-Ils ont tués Dark Bricogne!! Hurla de rage Lord Harrec.
-A moi les méchants, pour la dictateuse, à l'atttaaaaqqqquueeee!!!! hurla Sir Celivare avant de foncer tête baissée dans Zarkov, immuable...

Des hurlements de rage retentirent tandis que des explosions ébranlaient le lieu de la mort de Dark Bricogne... Sith, Scythe et Exécutrice déboulèrent alors, leurs yeux débordants de haine et s'acharnèrent sur Zurina, la compagne du meurtrier Zhor !
Sith abattit sa lame sur le cou de Zurina, la décapitant d'un coup net... Il brandit alors sa tête et toisant les aventuriers assemblés devant lui :
« Réjouissez-vous de votre victoire tant que vous le pouvez ! cracha-t-il. L'un des nôtres est tombé ! Mais vous serez écrasés par la puissance du Côté Obscur ! Et ce n'est pas ces cafards se terrant à Tatoon qui pourront vous sauver ! »

Zhor n'était pas peu fier d'avoir débarrassé Tatoon de l'infâme Dark Bricogne et d'avoir servi avec tous les aventuriers présents la cause de la princesse.
Tous les aventuriers ? Non, peut-être pas...
Zurina était tout à sa joie quand elle vit Mage Oreth s'avancer vers elle... Elle l'avait bien connu quand il servait avec elle le Lotus Rouge même si le temps avait un peu passé depuis...
Et voilà que Mage Oreth commença à faire quelques flammèches à partir de quelques incantations. Sans doute voulait-il faire un feu pour fêter la déchéance du mal...
Maladresse? Insouciance? Toujours est-il qu'au final, il finit par brûler légèrement tout un parterre d'aventuriers autour de lui qui se demandèrent ce qu'il pouvait bien fabriquer...
Zurina enleva son heaume. Le combat l'avait fatigué et elle s'approcha de Mage Oreth pour lui proposer son aide car il semblait autant fatigué qu'elle.
On n'est toujours trahi que par les siens... Un instant de relâchement et d'un coup, tout se déclencha!
Cook, Keen Stone et Evolia en profitèrent pour jeter boules de magma et boules de feu sur tous les aventuriers présents mais le danger vint de derrière.
Tapis jusqu'alors dans l'ombre, les familiers de Sith et Vador se jetèrent immédiatement sur Zurina et l'assaillirent de coups. Aucun n'était mortel mais la multitude commença à l'affaiblir et elle essaya tant bien que mal de parer les coups.
C'est alors que Sith décida de frapper. Zurina était trop obnubilé par les deux familiers pour voir arriver dans son dos Sith qui lui porta les coups fatals...Tout cela avait été très rapide, les aventuriers présents n'avaient pas eu le temps de réaliser le drame qui venait de se jouer devant eux...

Zhor se leva d'un bond et s'exclama:
« A moi, mes frères! Débarrassons Tatoon de ces vils cloportes que sont les bourreaux de Zurina! Ils n’ont pas osé m’attaquer et ont préféré une victime plus fragile ! Au bout de l'obscurité se trouve la lumière! »

Devant le nouveau drame qui se déroulait suite à la mort de Bricogne, Sniper-Ric dégaina son arme et exhorta les aventuriers à répliquer :
« Les attaques en traitre comme celle subie par Zurina n'appellent qu'un châtiment ici-bas : la mort ! Il est donc temps de remettre les choses en place ... au combat ! »

Les assassins durent affronter la rage des aventuriers trahis et bientôt les membres présents des trois guildes furent abattus les uns après les autres.

Cap'tain Cook cracha le sang dans sa bouche avec mépris :
« En traître? Vous en avez de bien bonnes vous autres... Ce n'est pas comme si nous n'avions pas déjà affiché notre soutien à Dark Vapor et Dark Bricogne...
Zhor... Ne pas oser t'attaquer? Quelle bonne blague ! Quand une poignée d'aventuriers s'en prend à un groupe de près d'une centaine... Je pense qu'on a largement dépassé le concept d’« oser »... Après... difficile à dire qui de vous deux aurait été plus « fragile » avant combat... Nous voulions toucher le plus de personnes ayant contribué à la mort de Dark Bricogne... soit là où il est mort... et tu n'y étais pas... »

Koughoubliou salua l’action des Ankh Morporks, Poing du Mal et Main du Mal :
« Personnellement, je reconnais que si c'est très téméraire, c'est aussi du courage!
En tout cas, c'est indéniablement une forme de dévotion que n'aurait certainement pas renié Dark Bricogne.
- Ouaaaiiisssss baaasssttooonnnnnnnaaarrrgghhhppprrrttttt ! » hurlait Celivare se faisant défoncer par les gentils.
Zarkov attrapa Oreth et Harrec par le col, les souleva et explosa leurs crâne l'un contre l'autre.

L'escarmouche était finie. A se demander si tout cela avait vraiment eu lieu ou si ça ne s'était passé que dans leur tête tellement l’attaque fourbe et la réplique s’étaient déroulées rapidement.

Un portail magique s’ouvrit et les Délaniens quittèrent le désert de Tatoon pour la Halle Merveilleuse, emportant avec eux les cadeaux de la princesse Leïla : des armures et casques de familiers, des sacs, des colliers en dents de Worrts qui permettaient de refermer les blessures plus vite, des anneaux de vitesses, etc.

Texte de princesse Leïla, Junot, Lord Harrec, Sir Celivare, Sith, Cook, Zhor, Sniper-Ric, Koughoubliou, Ar Daegûl
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 08 janv. 2024 22:46

Revenus à la Halle Merveilleuse, Puck sortit sa carte magique de profil d’aventurier et regarda ses statistiques.
« Par les couilles de Phénix! râla le guerrier nain.
-Qu’est-ce qu’il y a ? demanda Slaine.
-Bordel ! Etripailler Punaise n’a pas augmenté mon nombre total de victimes ! C’est une autre rubrique qui a pris le point ! »

En effet, lors de l’attaque en traître des guildes d’assassins, les familiers des trois Bardes furent incinérés par les boules de feu et boules de magma. En colère et surtout voulant monter ses victimes au nombre de cent, Puck s’acharna, avec l’aide de Slaine, sur Punaise qui fut écrasé, avec une facilité déconcertante, comme l’insecte dont il portait le nom.
Ça avait été tellement rapide que Sunfire n’eut même pas le temps de porter le moindre coup, à sa grande déception. Parce qu’entendre le Poing du Mal scander « dictateuse » à tout bout de champ, ça lui donnait des envies de meurtre.

« Je pense que tu n’auras jamais tes deux derniers points, lui répondit l’Elfe. Abandonne cette idée. Il faut tuer quelqu’un dans les Souterrains, et pas dans une autre région du monde, pour ajouter le point dans la bonne rubrique. Et nous ne le faisons plus. Pas sans bonne raison.
-Slaine a raison, continua Sunfire. Laisse tomber. Il faudrait pour ça que quelqu’un déconne, et ces gens-là ne sont que dans les étages supérieurs. Je suis plutôt inquiet pour Bricogne. Il quitte le groupe et quand on le revoit, il a complètement perdu la boule.
-Espérons qu’il puisse encore avoir accès au service de résurrection et qu’il reprenne ses esprits, s’inquiéta Slaine. Bon, on va se reposer un peu puis on retourne au minage et à la forgeamagie. »

Une fois le portail magique refermé, Marlyza et Phénix annoncèrent à la foule la découverte d’un nouvel étage dénommé les Catacombes, et accessible uniquement par les bâtiments administratifs. Les aventuriers s’éparpillèrent et vaquèrent à leurs occupations.
Puis au bout de quelques jours, la Halle se vida peu à peu. Puck, Sunfire et Slaine retournèrent dans l’annexe 8 et se remirent à faire parler la pioche, alors qu’une grande majorité des aventuriers se rendit dans les Catacombes.

Le temps passa. Les Bardes minèrent puis ramenèrent les pierres à la fontaine de la Halle pour les transmuter. Cela dura des mois. Et un beau jour, alors que Puck et Sunfire s’échinaient sur des peaux, les vents magiques de la fontaine tourbillonnèrent autour de Slaine, le soulevèrent du sol et ses yeux s’illuminèrent de magie. Ses deux compagnons stoppèrent leur propre apprentissage, surpris. Slaine leur sourit, il maitrisait enfin complètement la forgeamagie.

Maintenant, il fallait enchanter les armes, armures et casques. Et donc il fallait les bons minerais. Et pour ça, retour à l’annexe 8 avec les pioches en mains. La lassitude fut interrompue par une rencontre avec le groupe des Bardes d’Anastasia Faith, Spike et Kendra, mais très vite ils se retrouvèrent seuls face aux parois dans lesquelles creuser.
Et un beau jour, quand Puck, Sunfire et Slaine eurent ramassé suffisamment de minerais voulus, ils retournèrent à la Halle Merveilleuse et l’Elfe transmuta tout ce dont ils avaient besoin, et enfin toutes leurs pièces d’équipement furent enchantées. Bottes, casques, gants, colliers, armures, armes, chaque pièce était infusée de magie (soit par enchantement, soit naturellement). S’ils les voyaient maintenant, leurs anciens compagnons de route ne les reconnaitraient même plus.
Le marché de Léno approchant, les Bardes décidèrent de rester à la Halle en attendant le début des festivités.
Dernière modification par Sunfire le 04 juin 2024 22:01, modifié 2 fois.
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Avatar de l’utilisateur
Phenix
Dieu du forum
Messages : 2545
Inscription : 14 nov. 2017 19:06
Contact :

Re: Errance

Message par Phenix » 14 janv. 2024 14:54

Phénix s'envolait d'une zone à une autre de la Halle, supervisant et observant tour à tour les aventuriers, mais aussi le personnel qui s'occupait de faire vivre la Halle merveilleuse.
Il entendit alors une expression surprenante qui lui était attribuée.
"Par la barbe de Balgur, je ne m'y attendais pas !
Bon, trêve de distractions, il faut que je vérifie que punaise ne tue pas tous les aventuriers au Mout'ball, co-équipiers y compris. Il n'avait pas l'air de les trouver très éveillés."
Sur ce, Phénix disparu discrètement.
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 05 févr. 2024 10:34

La Halle se remplissait petit à petit au fil des jours par des aventuriers heureux de faire une pause dans cette lutte sans fin contre Malkiar. Les étales étaient installés un peu partout par des vendeurs espérant faire fortune pendant la période de Léno. Les aventuriers se livraient également à du troc pour vendre le surplus ou chercher la rune ou l’ingrédient nécessaires à un meilleur voyage.
On retrouvait les activités habituelles : concours de bardes, concours d’archerie, Delain Kart, les golems Roger et Caroline, etc.
Slaine se porta volontaire pour cette troisième édition du Delain Kart. Il se rendit dans la zone du circuit pendant que Puck et Sunfire se rendirent dans les gradins en compagnie des autres spectateurs.

Les coureurs furent accueillis, comme à chaque fois, par Marlyza, l’Elfe Masquée et Phénix, le chevalier… phénix. Ils présentèrent aux participants les deux groupes de coureurs formés par les Purs-Sangs et les Petits Poneys ainsi que les montures utilisables qui étaient les mêmes que dans la deuxième édition : le serpent des mers (type eau, pouvoir charme), le crapaud (type eau, pouvoir attraction), l’escargot (type feu, eau et terre, pouvoir mucosité), le bébé dragon (type feu, pouvoir embrasement), le chameau (type feu, pouvoir régénération), l’éléphant (type terre, pouvoir bousculade), le buffle (type terre, pouvoir charge) et le doppelganger (type variable, pouvoir variable). En nouveauté, il y avait maintenant sur le circuit des zones de vitesse et des tremplins.

Les aventuriers se rendirent dans l’enclos d’entrainement. Ceux qui ne connaissaient pas purent faire des essais, les vétérans savaient déjà ce qu’ils allaient prendre.
Slaine y fit la connaissance d’un drôle de personnage. C’était un Nain du nom de Morte, de la guilde des Veilleurs, et la particularité qu’il avait était sa tête. Il n’avait pas de tête normale, mais un crâne qui flottait. Bien qu’ils se trouvaient tous les deux dans une catégorie différente, Slaine et Morte acceptèrent de s’allier pour pourrir les autres concurrents.

Le Barde se rendit sur la ligne de départ. Mais il y avait une autre petite nouveauté. Cette fois-ci, les participants démarraient à pieds et devaient courir jusqu’à l’enclos et prendre une monture.
Phénix effectua un mouvement de son épée enflammée et les coureurs partirent en trombe.

Les aventuriers se bousculèrent et arrivèrent dans une cohue à l’enclos. Le choix de Slaine se porta sur un crapaud. Quand il avait été spectateur sur l’édition précédente, il avait pu se rendre compte du pouvoir dévastateur de cette monture. Il lança un fantôme sur Bricogne et son crapaud fit des misères à Kaoum et Barbie. Puis en sortant de l’enclos, l’animal attira avec sa langue Bricogne, Arnorias, Myrriam, Laurelyne, Galandriel, Nunc, Marche-Neige, Black Eyes, Monk-Ric, Fafa de Rom, Kaoum et Gramine. Le Barde ne venait pas de se faire que des amis.

Laurelyne, sur la ligne de départ, réceptacles chargés, était prête à en découdre. Alors que Phénix donna le top départ, ce fut la ruée vers l'enclos à la recherche de la bonne monture et pour prendre un bon départ.

Ni une, ni deux, Laurelyne sauta sur le premier escargot à sa portée. Mince, la sortie n'était pas à côté, mais il semblait qu'un tremplin soit à quelques pas de là ! Sans réfléchir, elle s'y rendit et activa au plus vite l’effet dans l'espoir de passer par-dessus l'enclos !
Hélas... l'escargot étant collé au tremplin à cause de sa bave, Laurelyne resta au même endroit... Ce qui ne fut pas le cas de Centaurie qui malheureusement était aussi présente sur la case saut, et sans monture… Dommage, car elle se retrouva propulsée directement sur la piste à proximité de l'éléphant de Zoria ! Cela aurait pu être la bonne affaire mais ce ne fut pas le cas.

Direction donc l'entrée de l'enclos à coups de bousculades pour en sortir le plus vite possible après avoir perdu un temps considérable ! Chose faite, direction plein nord à grands coups d'éperons et de cravache ! L'escargot de Laurelyne rampait plus vite que jamais, mais cela ne devait pas durer !
Le premier goulet d'étranglement arriva, et après moult coups de langues de crapauds et yeux doux de plusieurs serpents de mer, voilà que tout le peloton remontait petit à petit sur elle, quand tout à coup, un éclair de glace surgit de nulle part !! Une vengeance gratuite pour un fait non commis au préalable.

Et alors qu'elle entamait le virage, un passage secret s'ouvrit juste derrière elle ! Vite, marche arrière pour le prendre ! C'est ainsi que la course se poursuivit, au coude-à-coude avec un tas de cavaliers : Barbie, Slaine, Arnorias, Invisible, Morte, Mirriyam, Nightwish, Nunc, Rec Isidor et Marche-neige ! Et n'oublions pas Kaoum qui enchaînait la malchance et les pouvoirs des montures adverses !

Laurelyne espérait que l'escargot accéléra un peu, mais pour l'instant ce n’était pas gagné... En même temps depuis quand un escargot était un foudre de vitesse ?!

Au départ, Morte courut comme un dératé vers l’enclos. Il jouait des coudes et ses yeux se posèrent sur un serpent des mers qu’il enfourcha. Il essaya de le diriger correctement, mais le serpent n’en fit qu’à sa tête. Finalement après un bel effort, il arriva à diriger la bête et à arriver à la porte de l’enclos, en seconde position, juste derrière Cook. Le tueur remontait déjà la piste sur le côté quand il se fit exploser sa monture par Kaoum.
Et là, patatra. La suite ne fut pas en faveur de Morte. Buffles, crapauds, dragons, tout le monde s'y mit, le Nain subit un déluge de pouvoirs et se retrouva même le cul sur la clôture, à cause de Keen Stone qui venait de le désarçonner et de lui piquer sa monture. Ça allait se payer ! Morte repartit et choppa un doppelganger. Laurelyne utilisa une plante carnivore et le Veilleur se retrouva à nouveau contre une rambarde de l’enclos.
Finalement il arriva à sortir, calciné par les dragons, charmé par les serpents, ralenti par les escargots. Il tenta de remonter la piste à la suite des concurrents, mais les crapauds l’en empêchèrent. Morte réussit malgré tout à se venger de Laurelyne, mais elle riposta avec une boule de feu. Ca piquait !

Puck et Sunfire étaient installés dans les gradins avec un sandwich et une pinte de bière dans les mains. Ils ajoutaient leurs voix aux encouragements qu’hurlaient les autres spectateurs. Quelqu’un les salua. Ils tournèrent la tête, surpris. Un vieux barbare dans le genre Cohen, borgne, chauve et avec une longue barbe sourit et leur fit un signe de la main. Il portait un blason des Veilleurs et était accompagné d’un mage qui lui aussi n’était plus dans la fine fleur de l’âge. Il demanda s’ils pouvaient s’assoir. Les Bardes acquiescèrent et reconnurent finalement le vieux guerrier. C’était Naikikoul, un aventurier de l’âge d’or, comme eux. Sunfire était à deux doigts de lui proposer un mouchoir, mais s’abstint car il n’était pas sûr que l’ancêtre apprécie la blague. Il leur présenta son compagnon de route et leur apprit qu’ils venaient encourager leur ami à tête de squelette. Ils discutèrent tout en regardant la course et en écoutant Marlyza la commenter.

Alors que les participants s’en mettaient plein la tronche et que les montures s’en donnaient à cœur joie, Slaine envoya une plante carnivore sur Kaoum qui se vengea avec un toucher glacial sur le crapaud. Gramine en profita pour empêtrer les pattes de la monture du Barde avec une mélasse, et il répliqua par un éclair de glace. Bien fait pour l’Escort... Tiens comment dit-on escorteur au féminin ? Escorteuse, escortrice ? Surement Escort Girl.
Le crapaud n’était pas en reste et attira deux fois Eugénie de Lallampe, Myrriam et deux fois Arnorias. Le buffle d’Invisible était en concurrence avec le crapaud pour savoir qui des deux faisait le plus de ravage.
Slaine utilisa une fleur et une boule de feu percuta Morte et Kaoum. Ouais, Slaine en avait gros contre lui. Au point de blesser son nouvel ami par la même occasion.

Dans la zone des arbitres, Marlyza commentait la course, son enthousiasme contribuant à l’ambiance de feu dans les tribunes :
« Au nord de la carte, le peloton de tête est mené par Zoria, suivie de près par Cook, Ouvièle, Gwenilin, Galendriel, Mr Sly et KeenStone !! Dans le virage, Invisible, qui menait la course il y a peu, se retrouve maintenant à quelques encablures derrière ! Je pense, qu'en le doublant, ses petits camarades ont dû bien casser les pattes de son buffle !
En haut de la ligne droite on trouve Marche-neige au coude-à-coude avec Gramine mais suivis de très très près par Khayst, Black Eyes, Bricogne, Monk-Ric, Kaoum et Morte.
Derrière tout ça, on a dans l'ordre:
Laurelyne,Mirriyam ,
Barbie,
Arnorias, Eugénie de Lallampe, Slaine,
Nunc,
Rec Isidor,
Nightwish,
Beltran, Ar-Daelith,
Zakounette,
Dorn Redbear, Morn, Malabar,
Kisanth, Centaurie, Gurdil Mortenclume,
Darvan, Minh de crayon,
Fafa de Rom,
Hébus, Prophet,
Junot,
Mynouchka, Patrizia, Wawa le Troubadour
Soul,
Arim le Sage,
Gwen1,
et Kaela !
A noter la performance d’Eugénie de Lallampe qui semble vouloir faire la course à pied, et qui finalement ne s’en sort pas si mal, en profitant de l'aspiration de deux crapauds qui ne la lâchent pas.
On dirait bien que Fafa de Rom a servi de souffre-douleur à Kendra, ainsi qu'à plusieurs crapauds et buffles ! Il n'a pas été épargné!!! J'ai une petite pensé pour lui ! »

Les tremplins et cases de vitesse donnaient une nouvelle dynamique à la course et les capacités des créatures pouvaient à tout moment détruire toute une stratégie mise en place.
Khayst, Bricogne, Myrriam, Laurelyne, Barbie, Morte, Arnorias et Nightwish en firent les frais à cause du crapaud de Slaine. Mais ce fut surtout Kaoum qui vit sa course tourner au désastre quand la langue du crapaud l’attira au moment de négocier un tremplin et l’empêcha d’effectuer son saut. Slaine ne le revit plus.

Sur la suite du tracé, Marche-Neige empoisonna le Barde avec une carapace verte, mais ce fut surtout la carapace rouge de Barbie, une autre Barde d’Anastasia, qui l’envoya contre un mur. Les trahisons commises par les siens sont celles qui faisaient le plus mal.
Une alliance fut créée entre Morte, Marche-Neige, Khayst et Slaine pour abattre certaines cibles bien précises.

Marlyza continua de commenter la situation aux spectateurs :
« La position de tête est encore tenue par Zoria toujours talonnée par KeenStone, Cook, Ouvièle, Gwenilin et Mr Sly ! On remarque aussi que Gramine est venir grossir ce petit groupe !
A l'inverse, Galandriel s'en écarte, ayant fait le choix d'un chemin plus tranquille, peut-être un choix stratégique à long terme... l'avenir nous le dira !
Dans la descente on retrouve Black Eyes, Monk-Ric et Marche-Neige qui s'est fait légèrement distancer !
Puis vient ensuite le gros du peloton: Khayst, Barbie, Bricogne, Arnorias, Nightwish, Mirriyam, Morte,Invisible, Laurelyne, Slaine, Ar-Daelith, Rec Isidor et Nunc !
Sur la partie nord, on peut voir courir Dorn Redbear, Morn, Gurdil, Mortenclume, Kendra, Beltran et Patrizia !
Et Surprise! On dirait bien que Kaoum qui faisait initialement parti du gros du peloton, a bien décidé de retourner vers la zone de départ et sur sa descente il croise ceux qui montent:
Kisanth
Minh de Crayon, Centaurie, Darvan
Hébus, Junot
Malabar, Zakounette
Kaoum, Prophet
Mynouchka, Soul,
Fafa de Rom,
Vortex, Eugénie de Lallampe,
Arim le Sage,
Gwen1,
Wawa le Troubadour.
Dès à présent, on voit les limites de nos 2 marcheurs à pieds Eugénie de Lallampe et Fafa de Rom qui commencent à se faire doubler par tout le monde ! A noter aussi, que la lanterne rouge est tenue par Kaela qui vient tout juste de prendre le départ, et se cherche encore une monture ! »

Rec Isidor sortit de nulle part et lança une attaque mentale. Slaine lui répondit par le même sort mais en bien plus puissant. Mais Myrriam stoppa littéralement l’élan du Barde avec une distorsion temporelle qui lui fit perdre un temps considérable. Il avait trouvé sa nouvelle cible et en parla à Morte. La course se poursuivit tant bien que mal, traquant cette fichue Magicienne Rose.
Son crapaud avait énervé tellement de monde qu’au détour d’un virage, il subit un éclair de glace de Morn, mais surtout l’attaque qui le déçut le plus : Kendra hypnotisa son crapaud qui s’arrêta net. Elle aussi était une Barde d’Anastasia. Encore une fois attaqué par un des siens. Les pires attaques qui lui firent perdre le plus de temps étaient dues à des membres de sa propre guilde !!! La colère monta en lui et une attaque mentale ainsi que la boule de feu d’une fleur s’abattirent sur le serpent de la Tueuse de Vampires.

Marlyza, excitée comme tout, hurlait dans l’amplificateur magique de voix :
« Bien que Zoria ait piétiné pendant un bout de temps, elle est repartie de plus belle et semble maintenant inattaquable !! Mais c'est peut-être sans compter sur Gramine l’outsider, qui fait irruption et vient de passer en seconde position sur cette dernière partie du parcours. Dans l'entre-pont, on trouve Keen Stone qui avait fait une remontée fantastique mais qui paye peut-être maintenant le contrecoup du piège de la bombe flash !
On remarque l'arrivée de Black Eyes et Monk-Ric, deux opportunistes qui ont eu la chance de passer à travers les effets de la bombe flash et qui de plus ont certainement bénéficié du raccourci ! Allez, les gars, maintenant que vous êtes revenus, c'est le moment de prouver que vous méritez votre place!
Il y a là aussi, Ouvièle qui s'accroche et Galandriel qui prouve que sa stratégie d’évitement n'était pas mauvaise !
Et derrière tout ce monde, on trouve les plus malheureux: Cook, Mr Sly et Gwenilin, ceux qui n'ont pas bénéficié des raccourcis, et qui se sont pris le piège de plein fouet ! J'ai mal pour eux, mon cœur saigne! Mais ce n’est pas le moment de lâcher, vous avez déjà traversé d'autres moments de malchance, je crois en vous! Go, Go, Go! »

Et la course se poursuivit. Morte proposa une alliance avec Myrriam. Ce qui fit grincer Slaine des dents.

L’organisatrice continua de décrire la course aux spectateurs :
« Zoria semble maintenant beaucoup trop loin pour être inquiétée. Mais comme dit le proverbe, "ne vendons pas la peau de l'éléphant" ! Rien n'est joué !
Et plusieurs options se présentent pour les cavaliers en cette fin de course, leurs choix à tous pourraient bouleverser le classement ! C'est toujours Gramine qui est en deuxième position, suivie de près par Ouvièle !
Cook et Mr Sly nous prouvent qu'ils sont des pilotes hors pair, ils ont remonté leur retard occasionné par la bombe flash, et sont maintenant au coude-à-coude avec Galandriel et Monk-Ric ! Black Eyes et Keen Stone leur collent au train, eux-mêmes suivi de Gwenilin et Nightwish !
Il faut noter la performance de Laurelyne sur son Escargot, qui est juste derrière tout ce petit monde, et qui a dû en baver pour en arriver là! Derrière elle et dans cette dernière portion de la course, il y a Barbie, Khayst, Morte et Marche-neige ! Dans l'entre-pont: Arnorias, Gurdil Mortenclume, Kendra, Invisible, Ar-Daelith et Mirriyam ! Ils vont bientôt passer les ponts: Bricogne, Morn et Slaine ! »

Morn créa une mélasse autour des pattes du crapaud, et Slaine envoya des carapaces rouges sur Nunc et Kisanth qui furent éjectés de côté. Pour bien les pourrir, il envoya encore une morsure du soleil dans les yeux du dragon de Nunc alors que Kisanth agrippa le crapaud avec une plante carnivore.

L’excitation était à son comble, les participants s’approchant de la ligne d’arrivée dans une bataille acharnée.
Dans l’euphorie générale, la présentatrice masquée annonça le nom du gagnant :
« Les premiers participants commencent à arriver, je vais rester discret sur leurs choix de route en cette fin de parcours. Félicitation à Zoria, qui arrive 1ère des Purs-Sangs ! »

Mais un Nain du nom de Kheltset se rendit à côté de Marlyza et, à la grande surprise de cette dernière, lui prit des mains l’amplificateur magique de voix :
« La bataille est serrée pour la deuxième place ! Au coude à coude à quelques encablures seulement de la ligne d’arrivée et de l’arbitre se retrouvent Ouvièle, Mr Sly et Gwenilin !! Alors qu’Ouvièle n’avait pas pris le même chemin que les deux derniers, faisant un pari audacieux, les voilà à se batailler ferme à coup de sorts, de coups, de jet de sable dans les yeux des montures adverses et à grands coups de talon ou d’éperons dans les côtes de leurs pauvres bêtes !! Alors qu’Ouvièle venait de prendre un léger avantage, Gwenilin revient à son niveau pour espérer lui repasser devant ! Et Mr Sly en embuscade juste derrière ! N’oublions pas Nightwish qui a peut-être encore un coup à jouer à deux pas derrière en fonction de ce qui va se passer devant lui ! Mais quel finish haletant pour le podium !!! »

Passablement énervée, Marlyza récupéra son artefact et demanda à Phénix de sortir le perturbateur de la zone des arbitres.
Elle reprit :
« C’est l’arrivée des Purs-Sangs ! On peut remarquer un très beau geste de Mr Sly, qui, grâce à une plante carnivore, fait revenir à sa hauteur son ami Gwenilin qui était légèrement derrière lui.
C'est donc Gwenilin qui monte sur la deuxième marche. Et malgré la fureur des autres candidats, Ouvièle vient arracher la 3eme place. Elle est suivie de près par Mr Sly, Nightwish et Galandriel !
Les Petits Poneys ne sont pas en reste. Si Keen Stone abandonne sa monture et termine la course à pied pour monter sur la plus haute marche du podium, il est suivi de très, très près par Laurelyne qui elle aussi, a fait le choix de courir pour passer la ligne !
Et ça continue ! Après Gramine, c'est au tour de Monk-Ric et Black Eyes de passer la ligne pour les Purs-Sangs. Et c’est Barbie qui monte sur cette 3eme marche du podium des Petits Poneys, suivie de près par Morte sur son Doppelganger.
Et voilà que ça déboule! Arrivées de Kendra, Cook, Bricogne, Beltran, Marche-Neige et Slaine pour les Purs-Sangs ! Il faut noter l'arrivée de Slaine, notre premier Crapaud alors qu'aucun buffle n'a encore passé la ligne d'arrivée ! Finalement, ces montures à fort pouvoir d'agacement, pour rester polie, sont certainement les victimes de leur impopularité!
Chez les Petits Poneys, on assiste à l’arrivée de Khayst, Ar-Daelith, Arnorias, Myrriam et Kisanth ! »

Invisible des Redoutés et son buffle franchirent finalement la ligne d’arrivée. L’Elfe avait vécu deux courses en une seule. La première moitié de la course ne fut que du pilotage et quelques chamailleries avec d’autres participants. Surtout avec Sly quand ils étaient dans le top cinq. Le Barde pu repartir et brillamment terminer quatrième, mais pour Invisible, ce fut une deuxième course qui démarra. Le nombre de coureurs et de montures s’était densifié autour de lui. Les serpents ont charmé son buffle, les crapauds l’ont attiré à eux. Son buffle était même allé brouter les hautes herbes, ne comprenant plus les ordres donnés par son maître. Il restait là à glander. Mais une fois sur la piste, des cavaliers se sont vengés car ils n’avaient pas aimé être projetés. Ils ciblèrent le buffle d’éclairs de glace et de mélasses. Invisible passa son temps à lancer des nettoyages alors que son buffle regardait les concurrents le dépasser.
Et malgré tout, Invisible et son buffle avancèrent pas après pas et terminèrent fièrement la course. Il regarda Marlyza et lui demanda :
« Alors, il termine combien, mon buffle ? Est-ce le premier à franchir la ligne avec son cavalier. Parce que Morn, qui en avait un aussi, a mis pieds à terre et a franchi la ligne en le laissant à quelques encablures de là. »

Marlyza continua :
« Un petit point sur les positions alors qu'on a déjà 60% des concurrents qui sont arrivés.
Ils approchent de l'arrivée: Nunc, Mynouchka, Prophet, Centaurie et Rec Isidor! Kaela aborde la dernière portion de course. Sa performance est remarquable car elle a pris le départ bien après les autres ! Pas loin là on a Junot, Patrizia, Soul et Eugénie de Lallampe, cette dernière faisant une course remarquée sans monture !
Ils ont passé les ponts il y a peu, il s'agit d'Arim le sage, Malabar et de Minh de Crayon. Dans l'entre-pont, Hébus et Gwen1 ! Avant les ponts: Wawa le Troubadour en haut de l'ascenseur et en bas il y a Fafa de Rom mais à pieds comme Eugénie de Lallampe! Enfin Kaoum ferme la marche après avoir perdu son pari risqué sur l'ouverture d'un hypothétique raccourci. »

Et finalement tout le monde traversa la ligne d’arrivée et la course fut terminée. Marlyza annonça l’ordre d’arrivée des coureurs.
Purs-Sangs :
1 Zoria (élephant)
2 Gwenilin (serpent de mer)
3 Ouvièle (chameau)
4 Mr Sly (bébé dragon)
5 Nightwish (bébé dragon)
6 Galandriel (serpent des mers)
7 Gramine (serpent des mers)
8 Monk-Ric (chameau)
9 Black Eyes (chameau)
10 Kendra (serpent des mers)
11 Cook (bébé dragon)
12 Bricogne (bbé dragon)
13 Beltran (chameau)
14 Marche-Neige (bébé dragon)
15 Slaine (crapaud)
16 Dorn Redbear (buffle)
17 Invisible (buffle)
18 Vortex (chameau)
19 Zakounette (crapaud)
20 Kaela (bébé dragon)
21 Kaoum (buffle)
22 Hébus (chameau)
23 Darvan (buffle)
24 Gwen1 (doppelganger)
25 Malabar (doppelganger)

Petits Poneys :
1 Keen Stone (serpent des mers)
2 Laurelyne (escargot)
3 Barbie (éléphant)
4 Morte (doppelganger)
5 Khayst (éléphant)
6 Ar-Daelith (serpent des mers)
7 Arnorias (chameau)
8 Mirriyam (serpent des mers)
9 Kisanth (éléphant)
10 Gurdil Mortenclume (bébé dragon)
11 Morn (buffle)
12 Nunc (bébé dragon)
13 Mynouchka (chameau)
14 Centaurie (doppelganger)
15 Prophet (crapaud)
16 Rec Isidor (éléphant)
17 Eugénie de Lallampe (à pieds)
18 Fafa de Rom (à pieds)
19 Patrizia (buffle)
20 Junot (buffle)
21 Minh de Crayon (doppelganger)
22 Soul (éléphant)
23 Arim le Sage (doppelganger)
24 Wawa le Troubadour (éléphant)

Les aventuriers reçurent en récompenses des casques de jockey.


En plus de moi-même, texte de Marlyza, Morte, Laurelyne, Invisible et Kheltset
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 12 mars 2024 23:28

Les Délaniens quittèrent les gradins et le circuit et se retrouvèrent à la Halle. Après cet évènement, certains firent la fête alors que d’autres préférèrent se reposer sachant l’ouverture imminente du fameux portail magique.
Le lendemain, alors que les aventuriers finirent de se préparer, Phénix traça quelques symboles enflammés dans l’air et le portail se matérialisé. Il traversa, invitant ceux qui le désiraient à le suivre. Pour Puck, Sunfire et Slaine, c’était la première fois qu’il le voyait faire, alors que c’était leur quatrième participation à la quête de Léno. Etait-ce lui à chaque fois ? Marlyza était-elle aussi capable d’ouvrir un portail couvrant une si longue distance ? Bon, ça, c’était probable oui. En tout cas, les Bardes traversèrent à sa suite, accompagnés de nombreux aventuriers.

Le Chevalier Enflammé les attendait de l’autre côté :
« Salutations valeureuses aventurières et courageux aventuriers ! J'ai le plaisir une nouvelle fois d'être le témoin de votre voyage vers de nouvelles contrées. Il va bientôt être temps pour vous d’entamer une nouvelle histoire qui je l'espère sera un moment mémorable et épique dans votre carrière d'aventuriers. Qui sait quels trésors et amitiés naîtront de cette histoire ? Allez-vous seulement en revenir vivants ? Je ne peux rien garantir si ce n'est le passage sain et sauf vers ce nouvel endroit. Mes pouvoirs s'estompent et le contact est en train de se rompre... J'espère que vous avez pu profiter de ces quelques jours pour vous acclimater, les derniers participants sont en train d'arriver. Préparez vos réceptacles, bandez vos blessures, profitez de l'accalmie pour partager vos anecdotes dans la forteresse, car d’ici quelque temps, vous risquez de devoir faire face à des défis inconnus ! »

Les aventuriers se trouvaient dans l’enceinte d’un château nommé Château-Suif. C’était une forteresse isolée, réputée pour sa bibliothèque aux ouvrages particulièrement rares et précieux. La première enceinte comprenait la bibliothèque fortifiée. Dans la deuxième enceinte on trouvait l’auberge de Winthrup, le quartier des soldats, les dortoirs, l’hôpital, un entrepôt, l’autel sacré, le temple d’Oghma et le poste de vigiles au niveau de la herse et des portes.
Les habitants les observaient, intrigués et effrayés de voir autant d’inconnus débarqués par portail magique.
Phénix préféra se promener dans l’enceinte de la bibliothèque. A cet endroit se trouvaient également des prophètes du devin Alundo qui récitaient une litanie qui n’avait pas de sens pour les aventuriers.

Une jeune femme attendait sur la place centrale de Château-Suif, devant l'entrée de la fameuse bibliothèque. Elle vint à leur rencontre et les salua chaleureusement :
« Hé ! C'est moi, Imoen, c'est bon de vous voir ! »

Elle passa un bref instant à les observer, puis leur demanda directement :
« Je recherche mon frère, notre père adoptif Gorion l'attend impatiemment devant la grande bibliothèque. Est-ce que vous pourriez m'aider à le retrouver ? S'il-vous-plaît ! Je parie qu'il est allé voir son copain Hull le soldat, au sud-est. »

Et toute la vaste troupe se déplaça pur retrouver Hull. Il se trouvait non loin de l’hôpital et répondit aux aventuriers quand ces derniers l’interpelèrent :
« Quoi ? Désolé, nous sommes envahis par les rats ! Aidez-moi à en tuer et je répondrai à vos questions. Tuer au moins un rat massif ou un rat géant chacun. »

Les aventuriers se mirent à chasser les rats, mais il n’y en avait de loin pas assez pour tout le monde.
Un rat géant arriva et se mit sur ses deux pattes, huma l'air, respirant l'odeur des aventuriers, ce qui sembla beaucoup lui déplaire.

Il rassembla ses amis rats, puis, n'hésita pas à déclarer de façon solennelle :

« Sqwiiiiiik !!! »
Un nombre incalculable de rats se dispersa dans l’enceinte. Ils furent poursuivis et anéantis par les Délaniens.

Le soldat Hull récompensa leur effort par 10 brouzoufs chacun.
« Merci ! Cela devrait améliorer un peu la situation. Le frère d'Imoen ? Oui, vous venez de le louper, il est parti retrouver son père adoptif devant l'entrée de la bibliothèque ! »

Les aventuriers repartirent retrouver Gorion, Imoen ou son frère devant la bibliothèque de Château-Suif.
Imoen vit l’immense troupe revenir seule.
« Oh non, ne me dites pas qu'on a loupé mon frère et Gorion ? Mince, il faut absolument les rattraper, il est hors de question que je pourrisse ici pendant des mois seule avec ces moines sinistres! »

C’est alors qu’un rôdeur sortit de l’ombre et s’adressa à la jeune femme :
« Je n’ai pas pu trouver ton frère, mais tu feras une bonne compensation… Meurs ! »

Et d’autres Rôdeurs et Rôdeurs Louches se dévoilèrent dans l’enceinte du château et attaquèrent les aventuriers.

« Attention à vous, s’écria Imoen, des assassins puent l'Hull, pardon, pullulent ! Ils sont de plus en plus nombreux, soyez sur vos gardes. »

Les ennemis furent finalement vaincus.

Imoen s'indigna :
« Mais que nous voulaient ces malandrins ? Je ne comprends pas. Château-Suif a toujours été un havre de paix, coupé du monde. Et la précipitation de Gorion... Tout cela m'inquiète. Allons voir autour s'ils savent où ils sont passés. Peut-être que les prophètes les ont vu ? »

Les aventuriers allèrent retrouver les prophètes d'Alundo dans le jardin de la bibliothèque.
Les cinq sages étaient rassemblés en cercle. C’était les "Voix" et le "Chantre". Ils entonnèrent chacun un chant prophétique, d'une voix grave et profonde, de façon plus ou moins synchronisée. Leurs chants se mêlèrent et s'entremêlèrent, d'une façon qui paraissait presque surnaturelle.
Les Délaniens se laissèrent porter par les paroles et tentèrent d'en percevoir le sens.
Voix de l'Est :
"Durant l'année des tourelles
Un hôte prestigieux viendra comme une épidémie de sauterelles
C'est ce que dit le sage Alundo..."

Voix du Nord :
"Lorsque le conflit glissera vers les vallées
Les grands lézards du Nord descendrons armés de feu et de fureur
C'est ce que dit le grand Alundo..."

Voix du Sud :
"Lorsque que les ombres descendrons sur les terres
Nos seigneurs divins marcheront à nos côtés comme nos égaux
C'est ce que dit le grand Alundo..."

Voix de l'Ouest :
"Le vers parcourera la terre et une telle infection suivra son sillage
Que tous ceux qui auront eu vent de son passage périront de cette épidémie
C'est ce que le dit le sage Alundo..."

Chantre :
"Le Seigneur du Meurtre périra
Mais avant sa chute il engendrera une lignée de mortels
Qui sèmeront le chaos sur leurs passages
C'est ce que dit le sage Alundo..."

Les prophètes semblèrent se désintéresser des simples aventuriers.
Ils partirent et retournèrent voir Hull, qui était campé près de la sortie, pour voir s'il avait vu quelqu'un passer.
Ils expliquèrent au garde la situation.
« Gorion et son fils ? Oui je les ai vu passer il y a une bonne dizaine de minutes ! Vous voulez les suivre? Hâtez-vous alors, il fait déjà bien sombre et ils avaient l'air particulièrement pressés, ils doivent déjà être à au moins un ou deux kilomètres de distance ! Je vous fais sortir d'ici. Bonne chance ! »

Les aventuriers sortirent par la porte principale à la recherche du frère d’Imoen en pressant le pas et arrivèrent sur la Route de Château-Suif à Brasamical, qui était un chemin de campagne qui suivait une rivière.
Ils dépassèrent quelques personnes et s’approchèrent d’un homme assez singulier, porteur d’une longue barbe blanche. Le vieillard se rapprocha des premiers arrivés. Malgré sa longue barbe blanche, il semblait vif pour son âge, et était vêtu d'une longue robe qui pouvait laisser à penser qu'il était magicien. Il s'arrêta un instant, regardant l'aventurier Elminster, qui lui ressemblait et portait le même nom que lui, et sembla choqué.
Il murmura dans sa barbe :
« J'espère que ce n'est pas un Doppleganger, je vais garder un œil sur lui. »

Puis, s'adressant aux voyageurs de la route vers Brasamical :
« Venez me voir, il faut qu'on parle sérieusement ! Vous m'avez l'air bien pressé. Vous venez de Château-Suif ? »

Il observa les aventuriers brièvement, plissant les yeux, puis reprit sans leur laisser le temps de répondre :
« On dirait bien que vous emboitez le pas de mes amis qui sont passés il y a quelques minutes. Vous ne semblez pas être des rôdeurs. »
Il remarqua Imoen, se concentra un instant sur elle, puis sembla confirmer son avis.
« Je pense pouvoir déduire que vous allez à la rescousse de Gorion et de son protégé. Malheureusement, il s'est passé un terrible drame. Je pressens qu'ils sont tombés dans une embuscade meurtrière, et que le protégé de Gorion a dû fuir pour trouver du secours dans l'auberge de Brasamical. Je vous conjure de le rejoindre et de faire ce qu'il vous est possible pour le protéger. Il est TRES important. »
El Minster bredouilla dans sa barbe. Il fixa à nouveau l'aventurier Elminster et, d'un air facétieux :
« Il faudra qu'on reparle après tous ces évènements. Je suis sûr que nous avons beaucoup en commun ! Mais pour l'instant, nous devons nous concentrer sur tout ce qui se passe. Bon courage, chers aventuriers !
-Oui grand érudit, répondit quelqu’un de la troupe, il est temps de repartir à l'aventure ! »

Sur ces paroles énigmatiques, le magicien leur fit un signe amical, se retourna et disparut aussi vite qu'il était apparu.
Les Délaniens se dirent qu’ils devraient suivre la route et voir s’ils pourraient rencontrer le frère d'Imoen ou toute autre personne qui pourrait leur indiquer la route à suivre.

texte de Phénix, Imoen, Hull, les prophètes d'Alundo et El Minster
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 04 avr. 2024 22:20

Après avoir marché quelque temps, les aventuriers rencontrèrent les soldats Rylor et Ryzen. L'un d'entre eux les aborda avec autorité :
« Nous sommes Rylor et Ryzen du Poing Enflammé ! se présenta Rylor. Nous chassons les brigands alentours. Les routes ne sont pas sûres. Nous ne pouvons pas vous laisser passer si facilement. Si vous n'êtes pas avec eux, alors nous pourrions peut-être nous entraider. Voici ce qu'on peut faire : nous repartons au poste de garde et pendant ce temps-là, vous allez tuer au moins un Rôdeur chacun. »

La zone étant infestée de Loups des Forêts, de Rôdeurs et de Rôdeurs Louches, les aventuriers s’éparpillèrent et massacrèrent les bandits. Ils se rendirent ensuite au poste de garde.

Les soldats virent de loin que les Délaniens avaient effectué leur part du travail.
« Vous avez tué au moins un rôdeur ? demanda Ryzen. C'est bien, mais nous ne pouvons pas venir vous ouvrir l'accès pour Brasamical, c'est l'heure de notre pause et nous attendons que notre autre collègue revienne de sa patrouille. Je me demande bien ce qu'il lui est arrivé ? Ça commence à faire un sacré moment qu'il est absent. Pouvez-vous aller voir ? Je crois qu'il faut sauver le soldat Ryan ! »

Les aventuriers acceptèrent et fouillèrent la Route de Château-Suif à Brasamical. Ils trouvèrent un chemin vers une forêt. En l’explorant un peu, ils tombèrent sur un soldat.
D'une voix un peu agressive, celui-ci les interpela :
« Halte, je suis Ryan du Poing Enflammé ! Pourquoi est-ce que vous rôdez par ici ? Ah, vous venez de la part des soldats du poste de garde ? Ils veulent que je rentre ? Non désolé c'est l'heure de ma pause aussi, il faudra qu'ils patientent. Ce n'est pas votre problème ? Je peux vous proposer quelque chose : vous me ramenez la preuve que vous avez éliminé des bandits, en me fournissant une dague, et je vous donnerai un rapport de patrouille. Comme ça je pourrais prétendre avoir bien travaillé ! Il faudra le donner à Rylor ou à Ryzen. »

Les Délaniens partirent en chasse des Rôdeurs et Rôdeurs Louches, les massacrèrent et récupérèrent leurs dagues. Ils en ramenèrent assez pour équiper une armée. Le taux de criminalité de la Route de Château-Suif vers Brasamical venait de chuter brutalement en quelques heures. Jamais région n’avait été pacifiée si rapidement. Ryan leur confia un rapport de patrouille.

Ils repartirent au poste de garde où se trouvaient toujours Ryzen et Rylor.
Le soldat sembla satisfait.
« Voici une bonne collaboration ! s’exclama Ryzen. Les routes sont désormais plus sûres. Je vous laisse donc accéder à la partie suivante. Faites attention tout de même. »

Les aventuriers, toujours accompagnés d’Imoen, marchèrent et accédèrent finalement à la fameuse auberge de Brasamical. Des murailles protégeaient quelques bâtiments et une immense auberge au centre.
En explorant l’enceinte, ils tombèrent sur un drôle de combattant nommé Minsc.
Il les accueillit avec enthousiasme :

« Oh, des aventuriers ! Vous ne semblez pas d'ici, venez-vous vous aussi de Rashéménie ? Quoi qu'il en soit, Bouh, mon hamster géant miniature, et moi-même sommes à la recherche de Gorion et de son protégé Adrian. Nous les avons traqués de Nashkell jusqu'ici, en passant par Bérégost, mais le tavernier dit qu'ils seraient partis avec deux Elfes, Jaheira et Khalid. »

Minsc leur présenta Bouh, posé dans sa grande main. Bouh les fixa dans les yeux avec intensité, puis huma l'air, agitant son petit museau. Il se retourna vers Minsc et indiqua clairement :
« Squick !! »
Minsc, des plus enjoués, s'exclama :
« Je le savais ! Bouh vous estime dignes d'aller botter des culs et répandre la justice avec nous ! Venez mes braves amis, il est temps de sortir nos épées et d'aller régler leur compte à tous ceux qui pourraient s'en prendre au frère d'Imoen !!! »
Une aventure avec Minsc ? Les Délaniens signèrent tout de suite.

Le rôdeur les emmena dans la Forêt Nord-Ouest de Boismanteau, qui était assez inquiétante.
Il courut après Bouh le hamster, qui s'emballa :
« Bouh ! Ne court pas ainsi dans les hautes herbes ! Je vais te perdre ! Qu'est-ce qui t'affole comme ça ? Tu as trouvé quelque chose ? »
Le grand rôdeur se rapprocha du rongeur, se baissa pour le ramasser et observer aux alentours.
« Hmm, il y a eu des combats ici. Il a continué dans la direction que nous empruntons actuellement. Gardez la main sur votre arme, vaillants aventuriers ! Il semblerait qu'il y ait encore des combats à venir ! »
Minsc repéra des mouvements et une piste plus importante en direction d'une clairière au loin. Il fit signe de discrètement traverser la forêt.
Mais des Brigands des Forêts, des Rôdeurs Louches et des Loups des Forêts arpentaient les bois.
Les ennemis harcelèrent les sauveteurs pendant qu’ils traversaient la forêt. Les flèches des Brigands pleuvaient tandis que les Rôdeurs Louches tranchaient et lardaient de coups de dagues ou d’épées. Les loups tentaient d’arracher des gorges. L’avancée se montra très dure, les blessés étaient nombreux et on dénombra des victimes qui durent revenir depuis des points d’inscription. Mais les aventuriers tinrent bon et mirent en déroute les bandits.

Après une longue marche, la piste suivie mena au Camp des Bandits, qui se trouvait dans une prairie sombre. Il semblait qu'un combat rude attendait les aventuriers. Minsc leur fit signe qu'il fallait traverser la zone... en espérant ne pas tomber sur de mauvaises surprises.

Mais le camp abritait de nombreux adversaires : des Loups Communs, des Rôdeurs, des Rôdeurs Louches, et des Archers Brigands.
La bataille fit rage, les affrontements ayant lieu un peu partout, entre les habitations, les entrepôts, les tentes et les chapiteaux. Au fond du camp, un Rejeton de Bhaal fut invoqué. Il se jeta sur un groupe de Délaniens et commença à les abattre. Les autres aventuriers virent à leur rescousse et après un rude combat, Sunfire réussit à porter le coup de grâce.
Mais ce n’était pas fini. L’Empire devait tremper dans cette affaire car des Mandaloriens, des Malandrins, des Malandrins Malhonnêtes, des Bizzarroïdes tueurs et des Soldats de l’Empire débarquèrent et arrosèrent les aventuriers de leurs carreaux. Pire, un deuxième Rejeton de Bhaal apparut dans le cercle d’invocation.

L’affrontement dévasta le camp. Les Délaniens peinaient face aux deux groupes et à une créature démoniaque. Mais finalement, le rejeton s’effondra, les bandits furent tous abattus et les survivants de l’Empire s’enfuirent.

Minsc fouilla les alentours puis s'exclama :
« Ils sont ici ! Ils étaient détenus captifs par ces bandits ! Nous avons retrouvé la trace du protégé de Gorion! »
Minsc éclata d'un rire joyeux et spontané.
« Squik !! s'exclama Bouh à son tour.
-Ca c'est bien vrai. Libérons nos amis, et allons festoyer à présent ! »

Minsc, Imoen, Gorion et Adrian son fils adoptif, tout comme Jaheira et Khalid retournèrent à Château-Suif avec les aventuriers. Ces derniers reçurent chacun 6000 brouzoufs. Phénix invoqua un nouveau portail magique pour retourner dans les Souterrains.

Récit de Minsc, Ryzen, Ryan et Rylor
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 03 mai 2024 22:56

De retour à la Halle, Puck soupesa la bourse de brouzoufs donnée par les gens de Château-Suif.
« Ils se moquent de nous, on est d’accord ? Je ne risque pas ma peau juste pour 6000 brouzoufs, râla le Nain. En tuant 3-4 monstres hors de la Halle, on obtient ces foutus brouzoufs !
-C’est clair que Gorion, Minsc et les autres ne sont pas très généreux, approuva Sunfire. Surement parce qu’on n’a pas été très bavard. D’ailleurs, je n’ai pas compris pourquoi ces bandits voulaient capturer Adrian. Il a quoi de spécial, ce gars ? Et qu’est-ce que l’Empire venait faire là ? Ils sont de mèche ?
-Hum. Moi, je me demande plutôt ce que voulait le vieux mage quand on est sorti du château, réfléchit Slaine. Il aurait pu aider. Et comment ces bandits ont-ils réussi à invoquer leurs créatures ?
-A l’époque, on a bien réussit à invoquer Ingelo qui était sacrément puissant, répondit Sunfire. Pourquoi eux n’auraient pas réussi à invoquer des trucs moins balaises ?
-Ha, n’oublions pas les Escorteurs qui ont aussi invoqué un deuxième démon, rappela Puck. Beaucoup de monde peut le faire au final.
-Je n’ai pas vu de jeteurs de sorts, continua Slaine. Peut-être avaient-ils des objets magiques. Bref… Sinon, comme on voulait trouver un groupe qui n’avait pas encore exploré les Catacombes, j’ai rencontré une Elfe durant la course qui souhaiterait y aller aussi avec sa coterie. Ils sont assez costauds pour entrer dans les Catacombes III.
-Très bien ! s’exclama Puck. Plus on est de monde, moins on a de chance de mourir.
-Par contre Naikikoul et ses deux compagnons n’ont accès qu’aux Catacombes I et II, dit Slaine. Ce sera sans eux. Je propose qu’on se repose un peu et quand tout le monde sera prêt, on démarre. »

Et c’est au bout de quelques jours que les Bardes d’Anastasia et leurs familiers magiques se matérialisèrent dans les Catacombes III. Tsunami, la dragonnette Aile de Mer de Sunfire, décolla, tournoya dans les airs et se posa sur la statue trônant au milieu de la salle, aux aguets. Argil, le dragonnet Aile de Boue de Slaine, et Gloria, la dragonnette Aile de Pluie de Puck, préférèrent faire les cent pas, leurs sens à l’affut et leurs ailes déployées, prêts à s’envoler en cas de danger.
Ils arrêtèrent leur ronde et regardèrent en direction du flash de lumière qui illumina un instant un coin de la salle où apparurent neuf autres aventuriers et leurs familiers. Il y avait deux Magiciens Roses : le guerrier nain Ganael et la magicienne elfe Mirriyam qui semblaient diriger le groupe. On comptait deux autres mages : l’Elfe Morn et l’Humaine Choupette. Venaient ensuite deux prêtres de 3ème rang de Balgur : l’Humain Tenebrae 2 du Conseil Souterrain du Culte Balgurien et le Nain Troyax. Deux archères composaient également le groupe : l’Humaine Eleonnore et l’Elfe Indis. Et pour terminer il y avait le guerrier humain Mazhe.

Slaine avait rencontré Mirriyam pendant la course, grâce à Morte. Et malgré des débuts un peu tendus, il avait fini par bien l’apprécier. Ce qui était plutôt surprenant vu qu’il avait la rancune tenace. Autant que les deux autres Bardes. Les aventuriers se saluèrent et se présentèrent. Mirriyam en profita pour inviter les Bardes dans leur coterie.

Le groupe au complet se rapprocha du centre de la pièce. On pouvait lire un avertissement sur le socle de la statue :
« Si vous acceptez cette quête, vous serez projetés dans les Catacombes. Elles sont constituées d'une succession de salles dans lesquelles il vous faudra déjouer les pièges, trouver des codes et répondre à des énigmes pour continuer.
Cette arène est vraiment dangereuse, il y a des pièges mortels et des monstres dans certaines salles, vous n'en sortirez peut-être pas vivant.
Sachez qu'une fois rentrés, il n'y a d'autre échappatoire que de trouver l'unique sortie au bout du chemin... ou de trépasser Erk, Erk, Erk!
Y arriverez-vous? Serez-vous le premier à le faire ? Le plus rapide ? »

Sans hésitation, les aventuriers posèrent chacun une main sur le socle et furent tous téléportés dans un autre endroit des Catacombes. Ils arrivèrent dans un immense corridor qu’ils se mirent à traverser. Huit pièces étaient accessibles par ce corridor. Dans chacune de ces pièces se trouvait un portail magique avec une pancarte. Sur chaque pancarte était inscrit un lieu ou une épreuve : le nom de dieu, le gros rocher, le démineur, le labyrinthe, le saut de la foi, l’univers oriental, le crâne et le désert. Ca promettait.
Si quelqu’un venait à mourir, il se retrouvait dans la salle de la statue. Pour revenir à l’épreuve, il suffisait d’emprunter ces portails une fois activés de l’autre côté.

(HRP: à partir de là, je serai le plus flou possible quant à la résolution des énigmes)

Une fois le corridor traversé, ils arrivèrent au Domaine de la déesse Apiera. C’était une immense salle coupée en deux par une fosse remplie d’acide. Quatre ponts permettaient de passer de l’autre côté. A côté de chaque pont, il y avait un panneau.
Sur le premier panneau était inscrit « le pénitent le passe ». Il y avait écrit sur le deuxième panneau « le sans-âme le passe ». Sur le troisième on pouvait lire « l’immortel le passe » et sur le dernier « à son image le passe ».

Les Nains furent envoyés en premier pour tester la traversée. Ils ne se firent pas prier pour exprimer leur mécontentement. Puck posa le pied sur le pont le plus proche mais les effluves d’acide l’empoisonnèrent. Ganael et Troyax essayèrent les ponts d’à côté mais le résultat fut identique. Mal en point, les trois Nains rebroussèrent chemin.

Des ennemis provenant du côté opposé commencèrent à traverser. Ils étaient composés de Titans, de Chiens des Enfers, d’Arbalétriers Ogres, d’Alphas Hydres de Malkiar, d’Elementas de Magma, d’Elementas d’Infragène, de Héros Ogres Berserkers, d’Elementas de Cristal, d’Elementas de Vazurène, d’une Cocatrix, d’Elementas de Tempêtes, de Zéphyrs de Tempêtes et d’Elementas de Granite.
Les aventuriers avaient les yeux écarquillés face à tous ces ennemis. Les Bardes jurèrent. La bande à Mirriyam n’avait jamais mis les pieds au -9 et ne connaissaient pas les ennemis s’y trouvant. Et la Cocatrix les inquiétait. C’était le seul monstre du lot qu’ils n’avaient jamais affronté. On devait surement en trouver aux Marais. Et tout ça avec des effluves empoisonnés.
Dès le départ, ça ne rigolait pas.

Aussi bizarre que cela fut, les monstres stoppèrent au milieu des ponts qu’ils traversaient. Ils ne semblaient pas pouvoir traverser l’autre moitié. Puck, Slaine et Sunfire les bombardèrent de projectiles lointains, d’attaques mentales et de vagues destructrices. Ils furent bientôt imités par les autres lanceurs de sorts, tandis que les deux archères Eleonnore et Indis décochèrent flèches sur flèches. Des ennemis furent abattus, mais ils arrêtèrent leurs attaques. Il fallait trouver un moyen de passer, cette solution prenant trop de temps.

Mazhe, Mirriyam, Troyax, Slaine, Puck, Ganael, Indis, Choupette, Morn, Tenebrae, Sunfire et Eleonnore réfléchirent à la signification des panneaux puis se séparèrent devant les différents ponts. Ils s’avancèrent légèrement dessus, et les choix de dispersion furent les bons. Les ponts dégagèrent des auras de protection contre le poison. Vu comment ils étaient éparpillés, ce n’était même pas la peine d’essayer d’affronter les monstres. Les familiers lancèrent des sorts de vitesse et ils coururent comme des dératés, traversèrent les ponts tous en se faufilant entre les monstres.

De l’autre côté se trouvait un temple d’Apiera qui donnait son nom à cette partie des Catacombes ainsi qu’un portail démoniaque fixe d’où venaient les ennemis. Par contre, il n’y avait pas de téléporteur à activer, la salle de la statue n’étant pas trop loin d’ici. Ce qui faisait donc un total de neuf zones à traverser.

La première épreuve était passée et aucune victime ne fut à déplorer dans le groupe. Ça commençait pas mal.
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Pilier
Messages : 673
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Errance

Message par Sunfire » 09 juin 2024 23:11

Les Bardes, les Magiciens Roses et les autres quittèrent le Domaine de la déesse Apiera et se retrouvèrent à l’extérieur. Littéralement. Ils se trouvaient à l’air libre! Ils venaient d’arriver dans le Domaine de la déesse Ecatis et en profitèrent pour activer le premier portail magique : celui de l’univers oriental. Ils longèrent ensuite le mur d’un bâtiment et débouchèrent au niveau d’un grand jardin entouré de plusieurs bâtisses constituant une immense propriété appartenant à un alchimiste.

Dès leur arrivée, ils furent assaillis par plusieurs Elementas de Glace et Seigneurs Ogres. Alors que les ennemis se faisaient abattre facilement, deux Alphas Hydres arrivèrent ainsi qu’un Seigneur Ogre, un Elementa de Cristal, un Elementa de Magma et même une Cocatrix.

Les Bardes furent ravis de voir les membres de la coterie capables de s’adapter face aux différents ennemis grâce aux infos qu’ils leur transmettaient. Mais ils étaient surtout intéressés par la Cocatrix. Enfin quelque chose de nouveau. Et pas de poison ou de groupe séparé comme avant ! Les yeux brillants, ils se jetèrent sur la créature à mi-chemin entre un dragon ou une vouivre et un coq. Bien que puissante, c’était sa capacité à ralentir ses adversaires qui était énervante.
Une troisième vague d’ennemis se rua sur les aventuriers : une deuxième Cocatrix ainsi que des Elementas de Tempêtes et des Elementas de Granite.
Mais le groupe tint bon face à l’adversité et les monstres furent tous abattus, même si au final un des membres du groupe fut terrassé et dut revenir par le portail magique.

Il fallait fouiller le jardin et les différents bâtiments, pour trouver comment passer au domaine suivant. Ils décidèrent donc de se séparer en quatre groupes :
-Puck, Sunfire et Slaine
-Mirriyam, Tenebrae et Ganael
-Indis, Choupette et Mazhe
-Morn, Troyax et Eleonnore.

Il fallait faire attention à ce que les différents groupes ne s’éloignent pas trop les uns des autres car un portail démoniaque fixe se trouvait au centre du jardin, à côté d’un centre de magie. Et il crachait des monstres en continue. D’autres bâtiments utilitaires se trouvaient dans ce grand jardin : une banque, un magasin runique, le temple d’Ecatis et un magasin normal.
Ils dénichèrent la sortie du jardin bloquée par une grille en métal s’ouvrant avec un code. Il fallait donc le trouver pour changer de domaine.

Ils fouillèrent le jardin pour commencer et tombèrent sur un parchemin donnant un indice.
Un Basilic des Hailliers, surement une autre créature des Marais, pointa le bout de son nez. Les Bardes avaient les yeux qui brillaient une fois de plus. Ils foncèrent sur la créature, bientôt suivis par les autres. Le Basilic attaquait avec sa langue de pierre, pouvait ralentir et hypnotiser, ce qui le rendait plus dangereux qu’une Cocatrix.

Un deuxième parchemin fut ramassé. Mais une jeune fille grisâtre, entourée de brume, se dirigea vers les aventuriers en flottant légèrement au-dessus du sol. C’était une Apparition des Marais. Elle était capable de lancer frénésie, de diminuer le nombre de coups portés et de lancer des sphères d’annulation magique. Elle ne rigolait pas. Un Basilic des Hailliers, plusieurs Elementas d’Infragène et un Elementa de Tempêtes suivirent l’Apparition. Les douze et leurs familiers se mirent en formation de combat, prêts à en découdre. Bientôt, deux autres Basilics des Hailliers et plusieurs Elementas arrivèrent. Le groupe subit une autre perte, mais les monstres furent anéantis, à l’exception de l’Apparition. Les compagnons des Bardes manquaient encore de puissance face à elle.
Une deuxième Apparition des Marais arrivait, et les aventuriers décidèrent de laisser tomber et fuirent.

Ils se remirent à chercher et trouvèrent deux autres parchemins.

Il était temps maintenant d’explorer les différentes parties de la propriété se trouvant autour du jardin. Il y avait l’annexe des toilettes, une écurie, une armurerie et le manoir de l’alchimiste avec le salon et sa chambre de visitables.
Un lieu fut attribué à chacun et il fallait toujours que chaque endroit soit fouillé par plusieurs groupes pour être sûr de ne rien louper.
Les Bardes visitèrent l’armurerie et trouvèrent trois coffres, chacun s’ouvrant de manière différente : un avec une clé, un autre avec un message à déchiffrer et le dernier nécessitant un code. Ils dénichèrent d’autres indices, clés et codes. Mais ils n’arrivaient pas à ouvrir tous les coffres.

Pour se changer les idées, ils se rendirent dans l’annexe des toilettes qu’ils purent ouvrir grâce à un code trouvé par un des trois autres groupes. Ils fouillèrent l’endroit et trouvèrent différents indices.
Troyax, seul, vint les rejoindre et fouilla à son tour l’endroit.
Les Bardes sortirent et marchèrent jusqu’à l’écurie. Ils furent étonnés de voir Mazhe, Indis et Choupette vaquer à leurs occupations dans le jardin plutôt qu’explorer les différentes annexes.
Ils purent ouvrir la porte de l’écurie grâce aux indices trouvés. A l’intérieur, on trouvait, entre autre, plusieurs box dont la plupart étaient occupés par des chevaux. Et il y avait le fourrage nécessaire. Donc la maison de l’alchimiste n’était pas inhabitée. Il devait probablement être de sortie avec ses intendants et serviteurs. Ils fouillèrent, tentèrent d’ouvrir des coffres, trouvèrent des indices. Ganael, Mirriyam et Tenebrae vinrent à leur tour explorer.

Puis ils se rendirent au manoir. Les Magiciens Roses avaient déjà fouillée le salon et la chambre, mais il fallait toujours repasser derrière pour être sûr de ne rien rater.
Et finalement après avoir regardé partout plusieurs fois, après avoir planchés sur les indices, et réussi à ouvrir tous les coffres, Mirriyam trouva le bon code pour ouvrir la grille.

Mais les membres du groupe étaient éreintés. Il fallait se reposer avant de poursuivre. Et le soleil était en train de se coucher. Les aventuriers avaient remarqué que les monstres ne pouvaient pas entrer dans les différents bâtiments de la propriété de l’alchimiste. Ce dernier devait avoir mis en place des répulsifs magiques.
Ils décidèrent donc de se rendre au manoir et s’installèrent dans la salle à manger. Pour ne pas mettre sens dessus-dessous la demeure, ils se contentèrent uniquement de cette pièce, de la salle de bain et des toilettes de l’autre côté du jardin. A part dans les bâtiments des Souterrains, c’était plutôt rare d’en avoir à disposition. Ils installèrent donc leurs couchages un peu partout dans le salon, se lavèrent les uns après les autres puis se servir dans le garde-manger et s’assirent autour de la table, bientôt rejoints par les familiers. Ils discutèrent et firent plus amples connaissances tout en mangeant.

Les Bardes étaient rassurés. Pour des gens jamais allés au -9, leurs compagnons se débrouillaient pas mal. Ganael, Mirriyam et Tenebrae étaient au-dessus des six autres. S’ils devaient les comparer à quelqu’un, ils devaient être du même niveau voir peut-être un peu plus que le groupe de Ghanst, Vard et Artano, avec la même volonté de s’améliorer.
Troyax, Morn et Eleonnore venaient ensuite. Juste un peu en dessous des Magiciens Roses. Ils étaient du genre à foncer dans le tas.
Quant à Mazhe, Indis et Choupette, on voyait qu’ils peinaient dans les Catacombes III. Ils étaient plus discrets que les autres et semblaient ne pas trop suivre les directives. Ils avaient l’air de flâner dans leur coin mais avaient à cœur d’être utiles en combat.

Il se faisait tard. Et beaucoup baillèrent. Ils débarrassèrent, firent la vaisselle, effectuèrent une dernière sortie de groupe pour les toilettes tout en évitant les monstres, puis revinrent au manoir. Certains allèrent se coucher quand d’autres voulurent encore traîner un peu. Les Bardes regardèrent par une fenêtre. Il faisait nuit et les monstres rôdaient dans le jardin, sans pouvoir s’approcher. Dormir sans craindre pour sa vie n’était pas fréquent.
Ils s’allongèrent dans leurs sacs de couchage. Gloria dormait déjà à côté de celui de Puck. Slaine souhaita bonne nuit à ce goinfre d’Argil qui avalait encore un autre morceau de viande et lui demanda d’arrêter de s’empiffrer. Sunfire pressa Tsunami d’aller dormir alors que cette dernière voulait s’entrainer avec les familiers des nouveaux compagnons.

Le lendemain matin, après avoir mangé, s’être préparés, avoir nettoyé et laissé une compensation à l’alchimiste, les aventuriers quittèrent le manoir et se rendirent à la grille. Mirryam entra la code et la compagnie quitta le Domaine de la déesse Ecatis.
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Répondre