Guerre civile

Toutes les quêtes du jeu.
Avatar de l’utilisateur
Sunfire
Meuble
Messages : 589
Inscription : 08 juil. 2003 22:08
Localisation : Mulhouse (68)
Contact :

Re: Guerre civile

Message par Sunfire » 22 sept. 2017 10:52

La nouvelle lui coupa le souffle, comme si elle avait reçu un coup de poing dans l’estomac. « Ils ont été tués ». Lorcus accusa le choc, les bras le long du corps et les poings serrés à s’en blanchir les phalanges. « Ils ont été tués ». Cette phrase résonnait en boucle dans sa tête.
Elle se remémora la première fois où ils s’étaient rencontrés dans cette petite auberge enfumées où Therok les avaient pris sous son aile. Firiel et elle avaient fugué de leur village natal en quête d’aventure et s’étaient vite retrouvés désemparés face aux dangers impitoyables de ce monde. Le maître nain les avait en quelque sorte adoptés, et s’était assuré de leur survie. Il avait initié Lorcus aux rudiments de la magie, développant son goût pour les arcanes, et avait entraîné Firiel au combat.
Une larme coula le long de sa joue, qu’elle essuya d’un rapide revers de main. Adressant un pâle sourire à Puck, elle lui dit :
« Je te remercie Puck, je sais quelle valeur ont de telles armes pour un maître nain. Je saurais en faire bon usage. A tout le moins, je les remettrais entre les mains d’une personne digne de confiance qui saura mieux s’en servir que moi. »

Se tournant vers Sunfire et Slaine, elle ajouta :
« Je vous remercie d’être venu m’annoncer la nouvelle. Pour l’instant, je vais remonter aux Extérieurs. Je venais de recevoir une missive de deux amis qui souhaitaient nous voir. Je dois leur annoncer la nouvelle. Je vais faire route avec eux j’imagine. »

« Ils ont été tués ». La jeune elfe ferma les yeux, sentant des larmes perler dans le coin de ses paupières. Elle avait toujours donné cette image de jeune femme forte, elle ne devait pas faiblir. Se râclant la gorge pour raffermir sa voix tremblante, elle dit :
« Encore merci pour vos présents. Je … je vais aller voir Ténébris, elle et Firiel étaient … enfin ils se connaissaient bien. Nous nous reverrons sûrement. Les amis sont rares dans les bas-fonds, si vous avez besoin de moi, envoyez-moi une missive. »

Elle serra rapidement les Bardes dans ses bras puis s’avança vers une Ténébris effondrée. Enlaçant l’archère dans ses bras, elle ne put retenir un sanglot. Danaël les prit dans ses bras et murmura à Lorcus :
« Je suis sincèrement désolé. Si tu as besoin de quoi que ce soit, Lorcus, dis-le moi. Veux-tu que l’on t’accompagne ? »

Hochant la tête, la magicienne le remercia avant de décliner son aide. Elle leur fit ses adieux avant de remonter le Grand Escalier, croulant sous le poids de l’équipement offert par les Bardes.


Karmados, Prophet et Baïlaos arrivèrent sur le champ de bataille en retard, et ils décidèrent de s'arrêter pour quelques semaines au dispensaire.
Les aventuriers se séparèrent en plusieurs groupes afin de chercher et trouver l'antre de Bélial plus facilement.


Récit principalement de Lorcus
Les chances sur un million se réalisent neuf fois sur dix
Répondre