[Quête] La revanche morbeline

Toutes les quêtes du jeu.
Arnorias
Petit joueur
Messages : 42
Inscription : 05 janv. 2017 20:06

Re: [Quête] La revanche morbeline

Message par Arnorias » 05 mai 2018 11:05

Epilogue


Papi Taupe (Admin)
Papi s'approcha du corps de la dryade et s'agenouilla à son chevet. Il se releva ensuite, rayonnant, et montra à tous la racine tant désirée.

- " Mech amis! La voici! Vous avech rechussi! Mechrci à vous tous. Cech composants vont mech permettre dech fabriquech un antidote. Mon peuplech sechra sauvech. Grâce à vous!

Jech vais de cech pas rechtournech au rechfuge travaillech à la concechption de l'antidotech. Jech vous contacte vite "


-----------------------

La où Kaladin avait enterré la courageuse carotte, le sol sembla légèrement trembler. Une petite fissure apparut, qui s'élargit de plus en plus, de manière à laisser sortir une petite carotte de terre.

Cette dernière regarda autour d'elle, puis son regard s'arrêta sur le maître jardinier qui l'avait cultivée. Elle sautilla vers lui, puis lui lança :
- " je... s appelle... Carotte ?"


Kaladin :
Kaladin était en train de ramasser copieusement des runes sur le cadavre encore chaud de la dryade. Elle a eu ce qu’elle méritait ce dit Kaladin, si en plus Kal skirata était allié avec elle, elle ne pouvait être que mauvaise !

Et tout d’un coup une petite carotte sautilla vers lui, puis lui lança :
- " je... s appelle... Carotte ?"

Kaladin surpris regarda la carotte encore plein de terre le regarder avec des grands yeux tout mignon !

-ohh tu es trop choux, tu me serviras pour ma soupe de légume quand tu seras plus grande ! aller viens dans mes bras que je te goûte! dit Kaladin en plaisantant. (quoi que .... une bonne carotte il paraît que ça adoucit les humeurs peut être en la lançant dans le c*l de Kal skirata il se détendra un peu, un suppositoire ça fait jamais de mal... un piste à creuser !)

Bizarrement au même moment que Kaladin prit la petite carotte dans ses bras il sentit comme une regarda méchant sur lui et une sueur froide dans le dos... allez savoir, son imagination sûrement..


Kal Skirata :
Kal Skirata assistait, impuissant, aux assauts répétés des aventuriers sur Dryade dont l’état ne faisait qu’empirer... Sa rage était palpable et il maudissait cette satanée Carotte qui avait entraîné la chute de Dryade...

Quand Kaladin mit fin au combat, Dryade lui adressa quelques paroles avant de s’effondrer...
Dévasté, Kal Skirata acquiesça en silence...

Pour la première fois, Kal Skirata s’était attaché à quelqu’un et cette perte fut terrible à encaisser...
D’autant plus que Dryade constituait également un moteur pour sa quête... Tant de connaissances et enseignements envolés !

En voyant Kaladin se servir sur le cadavre, Kal Skirata se ressaisit et entreprit de fouiller avec soin le cadavre de Dryade avant que le reste de la charogne ne le fasse... Peut-être trouverait-il des éléments pouvant faire perdurer son héritage...

Quand il s’arrêta, recouvert de son sang, sa mine était dépitée... absolument rien en dehors de possessions terrestres légèrement imprégnées d’obscurité...

Kal Skirata s’apprêtait à s’en aller pour s’isoler, quand une petite carotte sortit de terre et se mit à suivre Kaladin... La fureur de Kal Skirata fut telle qu’une aura sombre émana de tout son être...
Cet afflux de Noirceur fit réagir le sang de Dryade qui commença à buller en rougeoyant sur son armure... La température montait et la douleur qu’elle générait, alimentait la haine de Kal Skirata dont le regard oscillait entre Kaladin et la carotte...
Après plusieurs heures, Kal Skirata, exténué et fiévreux, s’effondra à son tour au sol...

Un vent d’air frais mit fin à son sommeil et il constata avec étonnement que sa sombre bure était passée d’un noir de jais à un mélange chaotique de rouge et de noir tandis qu’une aura malfaisante en émanait...

Sans un regard en arrière, il s’engouffra dans le passage qui l’emmènerait hors de la taupinière...
Désormais, et il le ressentait avec joie, l’âme de Dryade accompagnerait ses pas où qu’il aille...
Et elle serait à ses côtés le jour où sa vengeance viendrait !
Arnorias
Petit joueur
Messages : 42
Inscription : 05 janv. 2017 20:06

Re: [Quête] La revanche morbeline

Message par Arnorias » 05 mai 2018 11:32

Annexes:

Suivent ici des échanges exclusifs :
-------------------------------------------------------------

Echange 1 :

Kal Skirata :
Arrivé parmi les tous premiers, j’ai fini par m’endormir à force d’attendre...

Tu aurais pu me réveiller... Me vlà à la traîne maintenant !


Après je ne comprends pas pourquoi tu cherches un antidote...

Cette transformation que tu combats vous rends plus puissants...
ne serait-il pas plus avisé d’essayer de trouver un moyen de rester vous-mêmes malgré la transformation?



Papi Taupe (Admin) :
" Cherch Skirata,

Pardon dech vous avoir oubliéch. Vous voyant tournéech autour dech Bienchveillant commech pendant desch heures, jech soupçonnais unech sorte de " dansech nuptial" entrech très bon amis.

Mais..."


papi se rendit alors compte qu’il parlait tout seul, Kal étant déjà parti au cœur de la bataille, laissant (comme à son habitude) une traînée de cadavres derrière lui.

" Y ’en qui doivent espérer que toute la zone est protégée par Hormandre", songea papi avec un petit sourire...


Kal Skirata :
*Mais qu’est ce qu’il me radotait ce papi?
J’avais pas bougé d’un poil après être arrivé près du dispensaire...
ça ne doit plus tourner très rond dans sa tête...

Heureusement qu’il y avait des monstres sur qui se défouler pas loin, sinon c’est lui qui prenait à leur place... Non mais sérieusement...moi ami avec Bienveillant?
Plutôt crever !*


Après quelques coups échangés avec les plantes, il envoya une chauve-souris :
" Dis Papi...

Elles sont sympas tes plantes... les autres guignols qui sont venus t’aider un peu moins...
Et puis... qu’est ce qu’ils sont bavards... à un point tel qu’ils veulent taper la causette avec de la verdure... mais bon, j’imagine qu’entre légumes, ils doivent avoir des affinités...

Si jamais tu changes d’avis pour apprendre à contrôler la transformation, tiens moi au courant

Kal Skirata"



Papi Taupe (Admin) :
Papi lu et relu la missive de Kal Skirata. Parler à des plantes? Mais pourquoi ?

S’imposa alors à l' esprit de la vieille taupe la vision de Kaladin et Tarik, à genou au sol, en train de demander à une carotte : " c est par où qu’on va ?"

A la lecture de tout cela, papi songea un instant que c’était pas gagné et que le conseil de Kal Skirata était peut-être le bon.

Il griffonna rapidement en retour :
" j’y réfléchis "


Kal Skirata :
En recevant la missive, Kal sourit...


Kal Skirata :
Alors qu’une plante avait pris contact avec le groupe d’aventuriers en proposant d’amener des " cadeaux" , Kal Skirata s’éloigna de la troupe...

Depuis quand ceux qui se faisaient massacrer proposaient d’eux-mêmes des cadeaux? Quelle naïveté de la part des autres de ne serait ce qu’envisager de la laisser approcher le groupe...

Un temps, il fut tenté de proposer une autre approche qui assurerait plus de sécurité... mais les inimitiés étaient trop fortes malgré les soins reçus par certains d’entre eux...

Peu importe ce que seraient ces prétendus cadeaux : bombes, maladie ou autre... le vétéran préférait assister à la scène de loin...


-------------------------------------------------------------

Echange 2 :
Juste après la délivrance de Carotte

Clan Skirata :
Une chauve-souris discrète passa alors rapidement sous Carotte et lâcha une missive devant ses yeux...

*N’auriez-vous pas d’autres congénères aux mains des plantes ? J’ai découvert une autre cache à l’est... ainsi que ce qui ressemble à un champ dont le chemin d’accès est gardé par de la verdure de mauvais poil...

Clan Skirata*



Carotte (Admin) :
Carotte répondit à missive via le même procédé :

-" Oh, grand jardinier !! Mes congénères survivants se sont tous enfuis de ce lieu lors du grand pots aux feu, ce jour funeste où les monstres à tiges nous envahirent. Il ne reste que moi ici.

Prend garde à toi, grands jardiniers, maîtres des fruits et légumes ainsi que des produits maraîchers. L’est est la demeure de la maîtresse de ses lieux, et elle est très dangereuse !!!"



Ordo Skirata :
Je te remercie pour ta sollicitude...

Contrairement à la bleusaille venue te secourir, mon mentor sait procéder en toute discrétion...

Avec leurs gros sabots, ils ont déjà alerté la garde de la maîtresse des lieux, cela leur apprendra la vie...

Mon mentor va tout de même creuser pour voir ce que recèle la cache...



Carotte (Admin) :
Attention tout de même grand jardinier, il existe des choses pas très choux en ce monde, qu’il vaut mieux laisser endormies là où elles sont...


Ordo Skirata :
Oh, lâcher un fléau sur les souterrains ne fera que trier le bon grain de l’ivraie...

Et puis cela sert les intérêts de la Grande Faucheuse...



-------------------------------------------------------------

Echange 3 :


Kal Skirata :
Alors que les râles d’agonie de la Reine des Plantes et les cris de victoires se faisaient entendre, les derniers coups de pioche firent tomber le pan de mur que Kal s’évertuait à démolir...

Jetant un oeil rapide dans l’anfractuosité, il aperçut un être mythique à l’aura malfaisante...

Après quelques temps, un rouleau de parchemin glissa vers l’entrée de l’antre de la dryade :
" Chère dryade,

Veuillez excuser mon impolitesse de ne point me présenter en personne et attendre votre réveil mais... Malkiar seul sait combien votre ire et votre soif de vengeance doivent être grandes...

Sachez seulement que j’ai ressenti l’appel de la Noirceur de votre âme et mis tout en œuvre pour vous sortir de votre prison... sans trop éveiller l’attention de la horde d’aventuriers qui foulent ces terres et ont massacré toutes sortes de plantes et leur Reine avec...

De par votre nature, j’imaginerais que cela devrait vous déplaire... mais le fait que vous soyez emmurée aussi proche d’elles me fait penser qu’elles pourraient être responsables de votre enfermement...

Comment puis-je vous être utile?

Kal Skirata"



Edayrd/Dryade (Admin) :
Voilà des lustres que dryade dormait d’un sommeil magique, induit par cette prison de feuilles dans laquelle la reine des plantes l’avait enfermée. Lorsque les murs étaient enfin tombés, le voile qui enfermait son esprit avait disparu, laissant sa conscience remonter lentement à la surface.

Elle poussa un soupir de satisfaction et s’étira gracieusement. Puis elle ouvrit les yeux, se leva avec souplesse et regarda autour d’elle. Le mur nord de sa prison était ouvert. Elle partit d’un rire cristallin, puis s’écria :

-" Libre, enfin!!"

Quelque chose roula alors à ses pieds. Elle se baissa et récupéra l’objet. Un parchemin. Elle le déroula et le parcouru.

-" Oh, intéressant" , songea-t-elle avec un petit sourire espiègle. " Ainsi l’herbe à chat s’était faîtes désherber? Bonne nouvelle, encore que j’en aurai bien fait moi une tisane moi même, mais bon, on ne peux pas tout avoir..."

La suite de la missive s’avérait intéressante, voir prometteuse. Plus que les mots, elle aimait cette aura de noirceur qui émanait du parchemin. Elle la sentait également pulser derrière la porte. MMmmm ... Dommage qu’il soit si timide, mais bon, peut être fallait seulement lui donner un petit coup de pouce.

- " N’ai pas peur, mon brave chevalier, et viens donc me retrouver. Tu m’as libéré, je te dois donc une récompense. Et cette aura sombre qui t’entoure... Ça m’émoustille beaucoup. Et je suis seule depuis si longtemps... Viens-tu donc me voir?"


Kal Skirata :
Kal Skirata, exténué après le minage intensif accompli, entendit l’invitation de la dryade... l’invitation était intéressante et la collaboration pouvait s’avérer intéressante mais son instinct lui dictait de rester méfiant...

Aussi il répondit avec assurance :
" Sans vouloir vous offenser, je suis actuellement exténué et incapable de bouger...

Après une bonne nuit de repos, je serai en mesure de me présenter à vous...

Cependant, avant cela, veuillez m’ôter d’un doute, j’ai ouï dire que certaines de vos semblables avaient la faculté d’absorber l’essence vitale d’autres créatures pour se nourrir... et vu l’aura qui vous entoure, cela conforterait cette idée..."


Après un moment de silence...

" A vrai dire, vous aider à recouvrer vos forces ainsi ne nous gênerait pas spécialement, mon apprenti et moi, tant que cela n’affecterait pas notre intégrité physique et psychique..."


Edayrd/Dryade (Admin) :
- " Oh ! Mon sauveur, prend donc ton temps, je te veux sous ta meilleure apparence et condition pour notre première rencontre!"

Dryade pris un ton peiné.

- " Mais ton manque de confiance m’attriste. Crois-tu vraiment que tu serais encore de ce monde si je te voulais du mal ? Certes.... tes semblables peuvent s’avérer, disons, utiles, mais ce n’est pas le destin que je désire te réserver."

Sa voix se fit légèrement aguichante :
- " Je sais être reconnaissance envers mes amis. Et tu mérites récompenses mon chevalier"

Dryade s’assit confortablement sur sa couche, détendue :
- " Je t’attends donc jeune guerrier. Présente toi à moi. J ai hâte de voir qui se cache derrière tant de noirceur Ensuite nous parlerons ... avenir..."


Kal Skirata :
Les échos des autres aventuriers qui arrivaient donnèrent un coup d’adrénaline à Kal qui se rendit dans la caverne de la dryade et y lança une magie de zone pour lui procurer un gain de vitesse...

" Je pense que nous n’allons pas être tranquilles très longtemps... mais me voici"


Kal Skirata :
Ils se pressent déjà par ici pour vous abattre...

Bien que certains semblent vouloir prendre contact avec vous...



Edayrd/Dryade (Admin) :
Dryage s’exclama avec ravissement :

- " Oh oh, voila donc mon libérateur!"

Avec un sourire charmeur

- " Ma foi, ça valait le coup d’attendre. Alors, rassuré? Je ne suis qu’une faible femme. Parle moi de toi. D’où te vient cette odeur de sang qui t’accompagne? Note que ça ne me dérange pas, loin de là. Et cet ... animal de compagnie... j’aime moins, mais bon, les goûts et les couleurs... "

De loin fusa des flèches et tentacules sur Dryade, mais elle absorba les coups sans même sembler en être indisposée. Elle fronça les sourcils.

- " La racaille là-bas est avec toi? Ils sont relativement agaçants, et je n’ai beau avoir d’yeux que pour toi, ils risquent de vite être dérangeants."


Kal Skirata :
La colère emplit le regard de Kal quand il cracha :
" Ces infâmes abrutis? Si la magie honnie d’Hormandre ne les protégeait actuellement, je serais aux prises avec eux pour leur faire bouffer des pissenlits par la racine...
Certains rares parmi eux comptent parmi mes anciens compagnons de chasse mais nous nous sommes perdus de vue après que j’aie constaté que leurs fréquentations étaient variables... je ne pourrais me prononcer sur leur allégeance actuelle...

Ordo n’est pas un animal... c’est mon disciple et il est très efficace pour m’aider dans ma quête pour atteindre la Noirceur absolue... Nous ne reculons devant aucune bassesse pour atteindre nos buts... si ce n’est que nous n’avons qu’une parole ! L’odeur de sang qui nous imprègne est celle de nos victimes dont nous nous nourrissons pour nous endurcir..."


Voyant que les attaques des aventuriers ne cessaient pas :

" Je vais essayer de détourner l’attention de ceux qui nous entourent... et tenter de les calmer... mais ils ne m’aiment pas trop..."


Edayrd/Dryade (Admin) :
Dryade ne supportait plus les attaques diverses des moucherons alentours. Voyant que les propos de Kal Skirata ne portaient pas trop, elle se pencha vers lui et lui susurra :

- " Laisse moi faire"

Elle partit alors vers les aventuriers afin de " négocier" à sa façon un cesser le feu.

A son retour, elle gratifia Skirata d’un sourire chaleureux.

- " Alors mon sauveur, que penses de ma démonstration?" Elle rit. " J’ai envoyé l infâme Kaladin quelque part où il ne devrait plus nous déranger. Je me suis dis que ça te ferait plaisir si je commençais par lui. Ca t’as plu ? J’espère que les autres auront compris et ne nous dérangeront plus. Maintenant ..."

D’un geste élégant de la tête, elle repoussa ses cheveux en arrière :

- " Où en étions nous? ... Ah oui, la Noirceur absolue! Voilà quelque chose d’intéressant. Mais le chemin est long à parcourir pour ça, et les quelques gouttes qui te recouvrent ne suffisent pas à faire de toi un être maléfique. Cela dit, je pourrais t’apprendre... peut être ... "

Elle lui adressa un sourire mutin.

- " Nous verrons en son temps. Tu me dis que la racaille d’ici est protégée ? Mmmm je vais voir ce que je peux faire. Il me faut déjà analyser la magie alentour. "

Dryade poussa une exclamation de surprise:
- " Oh! Mais je ne me suis même pas présentée. Je suis dryade, nymphe des forêts. J’ai été séquestrée par la Reine des plantes il y a longtemps, pour ... De petites choses. Je te remercie de m avoir libérée. Je commençais vraiment à m’ennuyer. As-tu réfléchi à ta récompense ?"

Elle lui adressa un regard séducteur:
- " je dois pouvoir être en mesure de t offrir ... ce que tu veux...»


Kal Skirata :
Sa présence m’est urticante, je vous remercie pour l’avoir éloigné d’ici...

Je suis bien conscient du long chemin semé d’embûches qu’il me reste à parcourir... Et n’étant pas doté de l’immortalité qui caractérise la majorité des aventuriers parcourant les souterrains, les chances d’atteindre mon but sont bien minces...

Pour ce qui est de la récompense, s’il s’agit de possessions terrestres, je n’ai besoin de rien... je récupère ce dont j’ai besoin sur les cadavres...

Par contre, je suis preneur de tout ce qui est susceptible de m’aider dans ma quête :
gain de puissance, enseignement, artéfact, bénédiction ou, soyons fous, des indices pouvant mener à la découverte d’une faculté de réincarnation de l’âme pour poursuivre mon œuvre au travers d’héritiers, d’un rituel de démonification pour faire partie d’une race plus à même de manier les forces du Mal ou que sais-je encore...



Edayrd/Dryade (Admin) :
- " Oh, ne t’inquiètes pas, tu sembles malgré tout avoir des dispositions pour cette voie, et je pense que tu devrais bien t’en sortir. Et à minima, je ne doute pas que les souterrains résonneront longtemps de ton nom, si ce n’est déjà le cas."

Dryade fit une petite moue pensive :

-" Mmmm... ce que tu me demandes est difficile à obtenir de suite. Comme tu peux le voir, ma prison était pour le moins spartiate. Je n’ai pas d’artefact à te donner, et pour le reste, je dois encore recouvrir quelques forces. Par contre..."

Dryade s’approcha doucement, et déposa un léger baiser sur les lèvres de Skirata, qui sentit une onde de pouvoir le parcourir

- " Tu as ma bénédiction pour quelques temps" , lui dit-elle dans un sourire rayonnant. Le temps que je te retrouve."

Elle se tourna vers les aventuriers, l’air agacé:

- " Car je vais devoir partir. Ces cafards deviennent dangereux, et j’ai certaines choses à faire pour recouvrer l’ensemble de mes forces."

Un sourire malveillant apparut sur le visage de Dryade.

- " Mais je vais bientôt revenir. Tes " amis" seront un bon moyen de me dérouiller un peu après toutes ces longues années, et j’avoue que les cris de souffrance et de terreurs m’ont beaucoup manqué" .

Son visage repris un ton aimable en se tournant vers Skirata:

- " Sur ce, mon chevalier, je te dis à bientôt. Pense bien à moi pendant mon absence."

Dryade se tourna vers les aventuriers.


Kal Skirata :
Tandis que Dryade le complimentait, Kal ressentit de la fierté quand soudain elle posa un baiser sur ses lèvres... L’humain n’était pas familier de ce genre de contacts charnels aussi fut-il tout d’abord troublé mais... ce trouble fut très vite balayé par la vague d’énergie sombre qui envahit soudain son corps... Cela le laissa sans voix et alors que Dryade disparaissait dans la végétation, il se surprit à espérer un autre baiser...

Encore sous le choc, il observait distraitement ses mains et ses bras, il ressentait l’énergie sombre parcourir ses veines, assombrissant son âme...

Puis il réalisa qu’il était encore entouré de tous ces boulets et se décida à se remettre en route... Il avait hâte de retrouver à nouveau Dryade...


-------------------------------------------------------------

Echange 4 :
Discussion avec le Sphinx

Kal Skirata :
Salutations Grand Sage,

Je vois que vous gardez l’entrée.

Je suis prêt à me soumettre à votre jugement.

Kal Skirata


Sphinx végétal (Admin) :
Salutation jeune guerrier,

Voilà longtemps que mon repos n’a pas été troublé. Et je vois que tu n’es pas seul.

Que voulez vous toi et ta compagnie ?



Kal Skirata :
Moi? La mort de tous ceux qui sont venus après moi...
Nous ne sommes pas ensembles

Accessoirement passer de l’autre côté du mur pour tenter de récupérer un ingrédient qui permettrait d’aider une vieille taupe



Sphinx végétal (Admin) :
Je ne peux répondre à ta première requête, mais si j’en crois l’aura qui t’entoure, tu as déjà l’alliée qu’il te faut pour mener ton ambition à terme.

Pour passer, il faudra se montrer digne de mon intérêt. Je ne reconnaîs que sagesse et clairvoyance. Répond à mes questions et montre moi ton savoir.

Mais je vois que les nouveaux venus s’amoncellent à ta suite. Attendons donc. Quand vous serez tous prêts, je vous questionnerai.



Kal Skirata :
Es-tu satisfait, Grand Sage, de voir que ceux que j’ai précédés sont dénués de sagesse et de clairvoyance?

Entre l’un qui s’en prend à toi et l’autre qui te traite comme un vulgaire chien...



-------------------------------------------------------------

Echange 5 :
Durant le combat contre les monstroplantes :

Edayrd/Dryade (Admin) :
Une onde de chaleur parcourut Kal Skirata de nouveau, et il lui sembla entendre murmurer :
- " Ne m’oublie pas mon paladin, je ne suis pas si loin... "


Kal Skirata :
Kal Skirata ressentit l’énergie particulière de Dryade et murmura :
" Aucun risque... je suis toujours prêt"

---
Après qu’un aventurier ait contacté Edayrd
---

Edayrd/Dryade (Admin) :
Et toi, m’avais-tu reconnue mon ami ?


Kal Skirata :
Avisant l’elfe qui s’adressait à lui, Kal fut surpris...

" Chère Dryade,

je ressentais votre présence dans les environs mais je n’aurais jamais pensé qu’elle proviendrait d’un aventurier... et je n’avais aucune raison de détailler les aventuriers autour de moi...

Veuillez excuser mon manque d’attention et dites moi comment je pourrais vous être utile."



Edayrd/Dryade (Admin) :
Oh mon costume ne me semblait pas trop mal, je t’en veux pas. Je me demande comment l’autre minable à pu me confondre. Mais heureusement, son QI semble limité, je dois pouvoir m’en sortir

Y en a t il certains à qui tu es attaché ? Me suivras-tu si je les ... disons taquine un peu ?



Kal Skirata :
J’aurais des réticences pour *inaudible*...

*inaudible* m’a indiqué qu’il était prêt à se retourner contre les autres aventuriers si l’occasion se profilait mais la confiance que je lui accorde n’est plus à 100 % comme avant

les autres, peu m’importe leur sort...

Mais... Hormandre étend encore son influence sur la zone, je ne pourrais pas faire grand chose actuellement...



Edayrd/Dryade (Admin) :
Je tâche de gagner du temps, mais Boubou m’a percée à jour désormais. *inaudible* nous suivrait donc ? Intéressant . Et les 2 autres ?

Ne t’inquiète pas pour les sorts d’Hormandre. J’ai de quoi les briser .


Kal Skirata :
Désires-tu que je les sonde?

*inaudible* m’avait contacté de lui-même quand j’avais pris parti pour toi


Edayrd/Dryade (Admin) :
Ma foi oui pourquoi pas !! Plus on est de fou... plus on fait mal


Kal Skirata :
*inaudible* sont partants

*inaudible* n’a pas répondu mais je suppose que c’est ok

Ils ont évoqués *inaudible* mais *inaudible* je leur ai dit que je préférais aviser en temps voulu pour lui...


Edayrd/Dryade (Admin) :
*inaudible* ? A t il mieux qu’un petit poix dans la tête ?

Pour les autres dis leur de se tenir prêts. Et qu’ils sauront facilement quand le moment sera venu. Et j’espère que ce moment sera entaché de sang et de larmes.

-------------------------------------------------------------

Echange 6 :

Kal Skirata :
Dryade, je vois que vous êtes malheureusement en sang...

Comment puis-je vous être utile maintenant que Papi Taupe a cessé de m’envoyer ses golems?

Je pensais tenter de vous lancer une protection magique pour les empêcher de vous infliger des malus et dégâts magiques...

Qu’en pensez-vous?



---
N’ayant eu de réponse et après avoir échoué

Kal Skirata :
un nettoyage vous aiderait?


Edayrd/Dryade (Admin) :
Assaillie de toute part, la respiration haletante, Dryade jeta un œil à Skirata :
- Non ... pas de nettoyage. ... Je ...

La suite de ses paroles fut noyée dans le flot de la bataille.
Répondre